Omelette aux gésiers, bleu et figue

DSCN7437

Après ma salade de patates douces, je vous propose une recette d’omelette pour mettre en valeur les gésiers de canards Edmond La Closerie fournis par mon partenaire Signé Aquitaine. J’ai choisi de les associer à du bleu d’Auvergne bien ferme et des rondelles de figue. Ce n’est pas encore la saison mais le résultat était déjà bien prometteur ! Le vinaigre à la pulpe de figues Nicolas Alziari permet d’apporter une petit touche d’acidité qui est toujours délicieuse avec les omelettes ! 

Au départ, j’ai voulu tester une astuce vue sur facebook pour préparer des omelettes en mode finger in the nose (car j’ai beau être une déesse de la cuisine du point de vue de certains, j’ai tout de même quelques points faibles comme les meringues ou les omelettes…).

Du coup, enchantée par cette technique de Sioux, je prépare mon sac congélation ! Je balance  mes oeufs et mes autres ingrédients, je secoue, je jette à la flotte et… oh ça cuit ! … ah ouai trop bien … attends … merde ! merde !! le sac fond à moitié !!! Bref, j’ai sorti ma poêle et fini la cuisson à l’ancienne mode avec un peu de matière grasse. Et le résultat était tip top !

Pour 1 personne :

Ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 30g de gésiers de canard
  • 15g de bleu d’Auvergne
  • 1/2 figue
  • 1/4 cac d’herbes de provence
  • poivre quantum satis
  • 5g de beurre
  • 1 poignée de pousses d’épinards (pour le service)
  • 1 cac de vinaigre à la pulpe de figues
  1. Battez les oeufs en omelette avec les herbes de provence et le poivre. Pas besoin de saler avec les gésiers et le fromage.
  2. Coupez la figue en rondelles et le bleu d’auvergne en dés.
  3. Ajoutez ces ingrédients et les gésiers aux oeufs battus.
  4. Mettez le beurre à fondre dans une poêle à feu moyen.
  5. Quand le beurre a bien fondu et recouvre toute la surface de la poêle, versez la préparation aux oeufs. Répartissez un peu les ingrédients au besoin.
  6. Faites cuire à couvert une dizaine de minutes. Surveillez la cuisson et arrêtez vous à la texture qui vous convient. SI vous l’aimez bien sèche, essayez de la retourner (je ne m’y risquerais pas et ça tombe bien, j’aime mon omelette encore baveuse).
  7. Faites glisser l’omelette dans une assiette
  8. Recouvrez une moitié avec les feuilles d’épinards et d’un trait de vinaigre à la pulpe de figue puis pliez l’omelette en deux.

DSCN7430 DSCN7433 DSCN7456 DSCN7462

6 Comments

  1. lespetitsplatsdeBéa

    6 juillet 2017 at 21 h 26

    tu me donnes une bonne idée pour servir les gésiers d’une autre manière qu’en traditionnelle salade. Bisou

    1. Christelle

      10 juillet 2017 at 13 h 20

      J’en avais marre de manger toujours les gésiers en salade ! J’ai fait aussi une salade de pommes de terre et un risotto avec.

  2. Gut

    5 juillet 2017 at 18 h 42

    Je n’avais pas vu cette astuce mais je ne vais plus trop sur FB il faut dire !! Tu t’en ai bien tirée mais j’aurais bien voulu te voir faire ! 🙂
    Ceci étant dit je ne comprends pas que tu rencontres des soucis pour faire une omelette ! c’est juste une question de poêle ! il ne faut pas du tout qu’elle attache !
    Ton sandwich omelette est est sympa, bon je retire les gésiers mais cette façon de faire me plait bien ! gros bisous

    1. Christelle

      10 juillet 2017 at 13 h 22

      Rassure toi, c’est mon homme qui me déniche ces astuces !
      j’en ai mis un peu partout il faut bien le reconnaitre … Au départ, j’avais des gros soucis sur la cuisson. Brûlée en dessous et pas cuite sur le dessus et incapable de la retourner. Mais je commence à choper le coup de main ! J’adore faire des sandwichs comme cela. En général, je dope les quantités de fromage au moment de plier l’omelette 😉

  3. LadyMilonguera

    5 juillet 2017 at 9 h 24

    Joliment garnie cette omelette !

    1. Christelle

      10 juillet 2017 at 10 h 29

      j’adore les omelettes débordantes comme celle ci !

Leave a Reply