Robinet : look atelier pour brunch branché

Ras le bol des quartiers branchés de la capitale belge ? Vous voulez autre chose que le parvis saint Gilles, les sablons ou les marolles pour décuver après votre soirée mouvementée ? Alors allez expérimenter le brunch de chez Robinet. Loin de l’agitation de la ville, cet ancien garage rénové façon atelier des années 60, se situe sur les boulevards au niveau de porte de Halles. L’occasion rêvée d’entamer ensuite le circuit de la deuxième enceinte de Bruxelles, datant du XIVe siècle.

J’aurais adoré avoir un garage comme celui-là, étant ado, pour organiser des soirées jusqu’à pas d’heure. A quel moment a-t-on un garage aussi stylé et aussi vaste, avec des briques apparentes aux joints qui s’effritent de manière artistique, des lampes ateliers, un plafond en vieilles planches avec des ventilateurs métalliques paresseux et des radiateurs en spirales dignes d’une friche industrielle ?

 

Le brunch est une formule légère est assez avantageuse à 17€ qui comprend 3 plats au choix (parmi 5) avec une boisson chaude. Le chef, enfermé dans son aquarium en verre, est tout seul aux fourneaux donc la préparation prend un certain temps. J’ai adoré voir les recettes inscrites directement au marqueur sur les murs de la cuisine. Pas de croissant, ni de bacon, les plats sont moins conventionnels mais pour le moins excellents et variés !

J’ai tenté le trio shahouka, pancakes et salade de pêches, tandis que mon homme a gouté le maïs. La présentation sur un petit plateau-assiette avec des petits ramequins sur le plateau m’a séduite. Je trouve que cela colle très bien avec le concept du plateau repas adapté au brunch que l’on compose. J’ai découvert avec plaisir toute la vaisselle qui permet de faire ce genre de présentations chez Casa !

La shashouka était divine avec un oeuf à la cuisson coulante parfaite. J’ai été surprise par l’association de la pêche avec le basilic. C’est vraiment frais et harmonieux ! Mon homme ne s’est pas fait prier pour le maïs, il a particulièrement apprécié la sauce blanche relevé juste comme il faut. Malgré un look un peu brûlé, les pancakes étaient moelleuses et bonnes. Pas tout à fait conformes à mes habitudes mais néanmoins goûtues. Bien que la confiture de fruits rouges servie avec m’a plu, j’aurais quand même voulu pouvoir choisir ma garniture.

Nos boissons sont arrivées un peu en retard. Les 2 serveuses se sont un peu mélangé les pinceaux et on oublié de les préparer. J’ai été surprise de voir que je pouvais commander un chocolat chaud avec du lait d’amande sans supplément ! Le chocolat chaud est fait à partir de callets recouverts de lait chaud. Ce n’est pas vraiment la technique que je préfère pour faire un chocolat chaud. Cela manque toujours d’homogénéité et puis, les callets aborbent une bonne partie de la chaleur du lait et il devient vite tiède… Mon chéri a totalement craqué quand il s’est aperçu que le café venait de chez Café Capitale. Un café de Bruxelles-centre qui torréfie lui-même son café, auquel nous allons régulièrement.

En résumé, c’est une adresse a l’atmosphère très cool. Le brunch n’est pas très copieux mais s’accorde bien à son prix modeste et il sort des sentiers battus. Vous pourrez savourer une gaufre en ville plus tard. Je pense que cet endroit mérite d’être testé en tant que bar en plus d’un bon repaire pour brunch pas cher.

Leave a Reply