Peter : bruncher dans une ambiance colorée et décalée

C’est l’heure de se chouchouter avec un bon gros brunch dans une atmosphère girly et cocooning. je vous emmène à la découverte de Peter, dans le centre de Bordeaux, avec au menu des pâtisseries décalées, généreuses et bien gourmandes dans ce coffee shop aux allures de terrasse parisienne. 

Clairement, la météo pluvieuse n’incitait pas à profiter de la terrasse, mais vous saurez, pour les jours plus cléments, que vous pouvez profiter de la fraicheur de cette rue non passante pour savourer une douceur en plein air, tout en entendant au loin le bruissement de la rue saint James.

Le weekend, c’est une orgie ! Le brunch est très copieux pour une somme raisonnable et standard de 25 €. Pas de viennoiseries au menu, mais largement de quoi compenser cette absence et ravir vos papilles. Au moment de rentrer, j’ai été frappée par une vague de chaleur bienvenue et un brouhaha de conversations indistinctes, qui m’ont laissée un peu sonnée, puis j’ai laissé mon regard se ballader sur le lieu… 

Au premier coup d’oeil, sur le comptoir bein évidemment, on pourrait croire qu’on pénètre dans un coffee shop normal. Un comptoir avec des couleurs un peu sombres, un présentoir à gâteau vitré, une cuisne ouverte avec… euh, vraiment ?! Ratatouille en cuisine ! Bref un rendu globalement très professionnel.
C’est seulement en jetant un oeil sur la salle qu’on se rend de l’ampleur de la folie des créateurs. Bienvenue dans le monde improbable d’Alice aux pays des merveilles (sans le côté glauque)… Les couleurs rosées qui explosent, les gribouillages des clients sur les murs, les fausses plantes qui envahissent l’espace sur les murs et le plafond, l’ambiance brocante moderne hétéroclite (renfocée par le fait que tout est disponible à la vente), les toilettes en lumière noire (je n’en dis pas plus pour ne pas vous gâcher l’expérience), la vaisselle « coupée en deux » qui associe deux style très différents sur une même pièce… J’ai un peu l’impression d’être dans le garage aménagée d’une tante vieille fille, complètement excentrique.

On vous apporte le menu du brunch qui est basé sur : 

  • une boisson chaude
  • une boisson froide
  • une assiette (oeuf brouillé, gaufre et avocado toast)
  • un à côté (granola ou tartines)
  • une pâtisserie
 Le rendu sur la table est tout bonnement impressionant ! Difficile d’ailleurs de tout caser sur cette table façon fer forgé en plastique.

Ceci dit, cela a pris pas mal de temps pour qu’on puisse être servis. La salle était plutôt pleine et il y avait une table de 9 au fond en même temps. Les boissons chaudes sont arrivées nettement après.

J’ai adoré les oeufs brouillés, légèrement relevés, à la cuisson humide et moelleuse, avec une belle dose de parmesan dedans. La quantité était aussi très copieuse. Je devais bien avoir l’équivalent (ou pas loin en tout cas) de 3 oeufs. La gaufre à la crème de potiron avec la feta m’a moins emballée.J’ai aussi pinaillé sur l’avodo toast à cause de l’houmous dont je ne raffole pas. Je voulais surtout garder de la place pour cet indécent cookie qui m’a fait de l’oeil dès que je suis entrée… 

Non mais regardez moi cette taille, ce manque de cuisson, cette quantité de pépites que l’on voit dans la pâte! j’en salive rien qu’en repensant à leur texture fondante et grasse dans ma bouche. Le bonheur de croquer à pleines dents dans cess masse molle et sucrée !

 

cookie à la rose, pistache et chocolat blanc
Cookie aux noix de pécan et chocolat au lait

J’aime la transparence dans le fait de citer les fournisseurs sur la carte. Rien à cacher, tout est visible. Il n’y a rien à redire : le personnel est gentil et  souriant malgré le rush. Et puis, pouvoir venir bruncher le samedi en plus du dimanche, c’est plutôt cool ! C’est coloré, gai et animé, bref, on a envie d’y retourner ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *