Octavie’s : un goûter dans le boudoir de Marie-Antoinette

 

Pendant longtemps j’ai nourri l’envie d’ouvir un salon de thé ultra cosy et exhubérant, qui ressemblerait à un boudoir, avec des gâteaux alléchants présentés sous cloche, un mur entier consacré au thé… Mon rêve a pris réalité chez Octavie’s dans la rue du Palais Gallien à Bordeaux ! Derrière cette devanture vitrée discrète, à peine souglinée par une guirlande fleurs roses et blanches, se cache un salon de thé au look baroque, créé par Najat Debreu.

C’est rose et blanc, girly à mourrir. Paradis surrané remis au goût du jour avec charme et raffinement. Porcelaine blanche à liseré doré, assiettes en facience ancienne dépareillées, chaises en fer forgé recouvertes de petit coussin, tables au dessus de marbre blanc veiné de gris, fauteuils à la reine, parquet au point de Hongrie… On se met avec aisance dans la peau de Marie-Antoinette, façon Sofia Coppola.

Avec l’exposition temporaire de peintures, ce salon de thés se pare de couleurs encore plus vives, qui vous en mettent plein les yeux. Dans ces conditions, comment ne pas s’immerger corps et âme dans le monde cosy des dames de la cour. Comment résister à l’appel de ce boudoir au décor si angélique et au luxe de détails ?

On vient d’abord chez Octavie’s pour son impressionnante collection de thés. Ici, on sort des sentiers battus. Pas de référence Dammann, Perch’s ou Palais des thés ! Alignés dans des boîtes métalliques blanches, on peut se familiariser avec les mélanges de la marque Nina’s, préparés à partir des plantes et fruits du Jardin de Vesailles. A ne pas manquer : l’emblématique thé de Marie-Antoinette, parfumé de pomme et de rose, arômes favoris de la jeune reine autrichienne.

Si vous aussi, vous craquez pour ces arômes délicats, profitez en pour achetez du thé en vrac ou dans ses boîtes au design delicieusement retro-chic, et pourquoi pas découvrir les mini dragés fondants, les savons etc…

Pour le service, j’aurais bien vu un courtisan en perruque poudrée et justaucorps brodé. Bien que prévenant et aimable, on sent notre hôte encore un peu mal à l’aise dans son rôle de majordome galant.

Au menu, des délices tant salés que sucrés. En pélerinage tea-time, mon attention a été accaparée par les cakes en vitrine : cake à l’anglaise (aux fruits confits), au citron, au chocolat ou encore marbré ainsi que par le bocal à cookies… Mais bien d’autres merveilles se cachent encore au frais dans l’arrière cuisine : entremet, yaourt maison, pavlova, mousse… de quoi extasier pleinement vos papilles !

Ecrasés par la chaleur, nous avons fait un goûter léger : milkshake aux fraises, thé glacé maison, thé aux fruits exotiques accompagnés d’un cookie, de cake au citron et d’un yaourt maison au caramel et noix de pécan. Les boissons étaient excellentes. On m’a conseillé de laisser infuser le mien 3 min mais jen ‘avais pas de sablier à disposition … Le yaourt était frais et bon. Mon homme a aimé le cake au citron, parfaitement traditionnel. Deux petit plus : d’une part les pailles en papier pour un côté écologique et d’autre part, la carafe d’eau pour pouvoir se désaltérer à volonté.

A l’heure où fleurissent les coffee shop au look épuré, les salon de thé récup etc… Octavie’s a le mérite d’offrir un cadre différent de tout ce que l’on peut croiser sur Bordeaux ! C’est aussi vraiment agréable de pouvoir profiter de plaisirs faits-maison, quand tant de polémique règne autour de ce point. Ce salon de thé méritera un deuxième passage dans l’heure de midi pour tester la burrata ou la tartine nordique avec la truite fumée. J’amerais bien tenter le brunch (à 27€)! Il a l’air véritablement royal !!!! Mais il ne faut pas louper la date, car il n’a lieu qu’une fois par mois (plutôt en début de mois)!

Leave a Reply