A propos

La petite histoire

Après avoir reçu en 2013 mon diplôme d’ingénieur en chimie, physique et biologie, je me suis retrouvée un peu désoeuvrée. Je ne pouvais pas commencer ma thèse immédiatement alors il a fallu que je trouve une solution pour m’occuper le temps de faire la liaison. Je me suis inscrite en fac de langues parce que s’il y a bien une chose qui n’est ni la cuisine, ni la chimie qui me plait, c’est ça. J’aime beaucoup découvrir des cultures différentes et surtout leurs langues. Mais c’était loin d’être suffisant… Un jour, un ami branché informatique, au courant de ma passion pour la cuisine, me suggéra de me lancer dans mon propre blog. Ce fut la révélation !994644_10152009665078168_1322683948_n

J’adore cuisiner et ça ne date pas d’hier ! J’ai attendu mes 22 ans avant de me lancer dans cette aventure, mais mes parents pourraient vous montrer des vidéos assez compromettantes de votre servitrice encore affublée de la coupe au bol ou de petites couettes refusant de lâcher un saladier de gâteau aux pommes. Et j’avais carrément la tête dans le plat pour pouvoir lécher le moindre recoin… Il ne fallait pas perdre une miette de ce nectar tout de même !

Si vous souhaitez plus d’info sur mon parcours, je vous suggère : mon CV sur Doyoubuzz ou sinon mon profil LinkedIn. Et pour encore plus de détails inutiles et futiles sur moi, j’ai répondu à une désignation au Liebster Award.

Mon endroit de prédilection

A priori, pas besoin de beaucoup de gadgets hors du commun pour faire de la cuisine savoureuse. Je suis logée en résidence universitaire, alors exit la super cuisine aménagée et très sophistiquée avec des robots multifonctions de partout. Certes, ça ne veut pas dire que je n’apprécie pas de retrouver la cuisine bien équipée de Maman… C’est vrai que ça facilite bien la vie. Pour vous donnez un aperçu, voilà dans quoi je cuisine :

ma cuisine...

Ma cuisine aux débuts de mon blog

Et oui ! C’est minuscule, il n’y a pas de plan de travail digne de ce nom (je ne risque pas de faire de croustade, ni de strudel chez moi) et je dois me débrouiller avec des plaques chauffantes !

A quoi ressemble ma cuisine ?

Ma cuisine est très variée. Elle est principalement le reflet de ma gourmandise et aussi de mon besoin de me nourrir au quotidien sans forcément dépenser une fortune tout en y prenant plaisir. Je cuisine majoritairement le weekend pour avoir à manger toute la semaine au labo. Mes recettes sont simples, parfois un peu plus techniques mais rien d’insurmontable ! Vous constaterez aussi que je cuisine en petites proportions (le plus souvent, je donne les proportions pour 2 personnes). Je tente de suivre les saisons, mais je laisse surtout libre cours à mes envies ! Dernier petit détail, ma cuisine suit mes goûts. Ainsi vous trouverez rarement d’ail dans ma cuisine (par exemple) tandis que la cannelle sera très présente. De plus, je mets peu ou pas de matière grasse et je sale très peu mes repas. Cela correspond à mes attentes alors sentez-vous libres de les adapter selon vos propres préférences, pour que votre plat vous ressemble et vous plaise !

Je ne prône pas aveuglément le bio, je ne suis pas spécialement locavore non plus et je n’ai absolument rien contre le gluten. En bref, une cuisine classique à base de produits milieu de gamme (surtout des marques de distributeurs) pour manger pas trop mal à pas trop cher.

PS : si vous ne l’aviez pas remarqué, j’adore le sucré et le fromage !

Moralité

Les allemands ont un proverbe sympa à propos de l’amour et de la cuisine :

« Liebe geht durch den Magen »

En gros : l’amour passe par l’estomac. C’est la clé de la réussite d’un couple ! Alors à vos fourneaux ! 😉 Et pas de discrimination, je m’adresse aussi aux hommes ! Mon Chéri sait bien cuisiner et c’est toujours un régal de se faire servir.

Bonne popote et faites vous plaisir !

Christelle

10811454_10205008730079214_963481722_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *