Tourte au jambonneau, fèves et pruneaux

DSCN8059

Il y a fort longtemps, j’ai congelé du petit salé aux lentilles. N’ayant plus envie de le manger ainsi, j’ai décidé de le recycler en deux recettes bien gourmandes ! La première, c’est cette tourte aux fèves, où ma viande est mijotée comme un lapin au pruneau, avec une sauce au vin et un bouquet garni. C’est une sorte d’alliance avec la kidney pie de la tradition anglais et la gastronomie traditionnelle française avec le mijoté « aux pruneaux ».

J’ai utilisé ma farine de châtaigne-figue-noisette du Moulin de Vergnoulet que je vous ai présenté dans mon article sur mon pain figue-noisette-chataigne couplée à une farine complète, pour obtenir un plat très rassasiant et plein de caractère. Ne vous laissez pas impressionner par la longueur de la recette, elle se réalise les doigts dans le nez !

J’en profite pour dédier cette recette à Cuisinons de Saison organisé par Claudine.

Pour 4 personnes (18 cm) :

Pour la pâte :

  • 100g de farine chataigne-figue-noisette Moulin de Vergnoulet
  • 50g de farine multi-céréales
  • 60g de beurre 1/2 sel
  • 1/2 oeuf (gardez le reste pour la dorure)
  • 1 cac d’eau froide

Pour la garniture :

  • 100g de jarret 1/2 sel déjà cuit (ou reste de viande de porc)
  • 75g de fèves surgelées
  • 40g de carotte
  • 40g de pruneaux dénoyautés (6)
  • 15 cl de vin rouge
  • 5 cl de ratafia champenois ou armagnac
  • 1/2 échalote
  • 1 cac de farine
  1. Préchauffez votre four à 180°C en chaleur tournante ou 200°C en four traditionnel.
  2. Préparez la pâte : mélangez les farines puis sablez avec le beurre.
  3. Ajoutez ensuite l’oeuf et l’eau pour amalgamer la pâte.
  4. Enveloppez la dans du film alimentaire et laissez la reposer à température ambiante le temps de faire la farce.
  5. Préparez la garniture : coupez l’échalote et la carotte en lamelles.
  6. Dans une casserole, mettez à mijotez à couvert pendant une quinzaine de minutes la viande avec les carottes, l’échalote, les alcools, les pruneaux et la farine.
  7. Sortez la viande émiettez là à l’aide de deux fourchettes. Coupez les pruneaux en deux.
  8. Remettez la viande et les pruneaux dans la sauce, ajoutez les fèves et laissez réduire une dizaine de minutes jusqu’à obtenir une sauce nappante, légèrement sirupeuse.
  9. Retirez du feu et laissiez tiédir.
  10. Façonnage : divisez le pâte en 2/3 (pour le fond de pâte) et 1/3 (pour le couvercle).
  11. Etalez le fond de tarte puis foncez votre moule de 18 cm de diamètre avec. Laissez bien déborder la pâte du moule. C’est important pour réaliser une bonne soudure.
  12. Répartissez la garniture sur le fond de pâte.
  13. Etalez la pâte pour le couvercle, percez un trou en son centre puis déposez le sur la garniture. Il doit également bien déborder du moule.
  14. Pincez le fond de tarte et le couvercle entre vos doigts pour bien souder les bords. Coupez l’excédent de pâte à l’aide de ciseau ou d’un couteau bien affûté.
  15. Dorer avec le reste d’oeuf battu.
  16. Faites cuire 20 à 30 min au four. La croûte doit être bien dorée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DSCN8040 DSCN8058

DSCN8051

7 Comments

  1. lespetitsplatsdeBéa

    29 juillet 2017 at 22 h 13

    Ca aussi ça me plait bien cette croute est magnifique

    1. Christelle

      4 août 2017 at 9 h 16

      j’en ai gardé une part ou deux précieusement dans mon congélateur si tu veux 😉

  2. Gut

    27 juillet 2017 at 16 h 27

    C’est un plat très très généreux ! Avec ces légumes et cette bonne viande le tout bien mijoté humm un régal surtout avec cette viande et les fèves ! j’ai eu peur qu’il y ait du poulet vu cette phrase : Répartissez la garniture au poulet sur le fond de pâte.mais je pense que ça provient d’un copier coller (je fais souvent ça aussi). j’ajoute ce plat avec plaisir sous les fèves !! Bisous christelle

    1. Christelle

      28 juillet 2017 at 10 h 44

      ahaha! Bien joué Claudine ! Effectivement, c’était un copié-collé de cette recette au pesto, que j’ai pourtant relu et remanié !
      Tu as vu, pour une fois je n’ai pas fait de recette au poulet ! 😀 C’est vrai qu’il est bien généreux. Il’ m’a copieusement lestée pour l’après-midi !

  3. C comme chef by Luz

    27 juillet 2017 at 15 h 08

    Très apétissante cette tourte. Bises

    1. Christelle

      28 juillet 2017 at 10 h 35

      Merci 🙂
      Elle m’a bien calée, c’était un régal !

Leave a Reply