Brioche russe myrtille et coco

DSCN7730

Je cherche toujours à varier les plaisirs en terme de façonnage de brioche (et de parfums). Cette fois-ci, j’ai jeté mon dévolu sur la brioche russe qui se caractérise par son façonnage assez similaire à celui du kringle estonien.

Cette version à la myrtille et à la noix de coco est excellente, particulièrement moelleuse, filante et aérienne. C’est comme croquer dans un nuage au délicat goût de noix de coco marbré de zébrure de confiture de myrtilles. Le dosage de sucre parfait permet de profiter pleinement de l’arôme de myrtille sans saturer nos papilles affamées !

Pour une brioche de 26 cm de long :

 Pour la pâte :

  • 350g de farine spécial brioche
  • 60g de sucre  blanc
  • 5g de levure fraîche
  • 140g de lait, lait concentré ou crème (selon ce que vous avez)
  • 1 oeuf (plutôt petit)
  • 60g de beurre de coco
  • 1/4 cac de sel

Pour la garniture :

  • 125g de myrtilles sugelées
  • 15g de sucre
  • 1/2 cac de Vitpris (gélifiant à confiture)
  • 4 cas de noix de coco râpée
  1. Préparez la confiture de myrtilles : faites cuire les myrtilles avec le sucre et le gélifiant pendant une quinzaine de minutes à feu moyen.
  2. Mixez pour obtenir un mélange à peu près lisse et laissez tiédir.
  3. Préparez la pâte à brioche : placez vos ingrédients dans votre MAP, dans l’ordre suivant :
      • d’abord la couche liquide avec : lait, oeuf, beurre de coco fondu et levure émiettée
      • puis la couche sèche avec : farine, sucre, sel
  4. Lancez le pétrissage seul (1h30 = pétrissage + 1ere pousse).
  5. A l’issue du programme (temps de pousse inclus), sortez votre pâte de la cuve et écrasez la avec vos mains pour en chasser l’air.
  6. Façonnage : étalez la pâte un grand rectangle (30 x 50 environ).
  7. Tartinez la pâte avec la confiture de myrtilles puis saupoudrez avec la noix de coco râpée.
  8. Roulez la pâte sur elle-même dans le sens de la longueur de façon à obtenir un long boudin de 50 cm environ.
  9. Coupez les deux extrémités du boudin sur environ 5 cm. On a 2 escargots.
  10. Coupez le boudin restant en deux sur (presque) toute sa longueur en veillant à laisser 3 cm à partir du haut. On obtient 2 brins reliés entre eux.
  11. Disposez un escargot au niveau de la jonction des deux brins. puis torsadez les deux brins l’un autour de l’autre.
  12. Quand vous arrivez presque au bout, placez le deuxième escargot et enlacez le avec les deux brins.
  13. Placez la brioche dans un moule à cake de 26 cm de long garni de papier sulfurisé. Couvrez de film alimentaire et laissez doubler de volume.
  14. Cuisson : préchauffez votre four à 180°C.
  15. Badigeonnez à l’aide d’un pinceau le dessus de la brioche avec de l’oeuf battu et parsemez de quelques grains de sucre si vous aimez.
  16. Enfournez pour 25-30 min. Si jamais votre brioche colore trop, couvrez la de papier aluminium.

21 commentaires

  1. waouw
    Elle est tout simplement magnifique dans tous les sens du terme.
    Papilles et pupilles.
    Humm tu m’as donné envie
    Merci

    Par la même occasion, j’en profite pour t’annoncer que j’organise un concours à l’attention des blogueuses. 
    Ce serait vraiment un plaisir pour moi que tu y participes. 
    Je compte sur toi. 
    Je te joins le lien qui en parle. 
    http://www.lesjoyauxdesherazade.com/concours-avis-aux-bloggeuses/ 
    J’espère que tu répondras présente.

    • Félicitations pour la sortie de ton livre !
      Je vais voir ce que je peux faire, mais j’avoue qu’entre ma recherche d’emploi et mon déménagement, c’est un peu délicat 🙂

    • c’est vrai que son façonnage est joli (le mien s’est un peu sauvé de travers) mais je suis un peu partiale, j’adore les brioches roulées quelle que soit leur forme ^^

    • Cette brioche est démentielle, on l’a tous adoré ! j’ai plein de recettes dans les tiroirs pour ton défi sur la pêche ! J’ai hâte d’y être !

    • J’aime vraiment beaucoup les brioches roulées ou tressées comme cela pour mettre un parfum supplémentaire avec. C’est vraiment mon péché mignon !

  2. Ah ! oui !! forcément quand je l’ai faite il ne s’agissait que d’essayer ce façonnage mais toi bien sûr tu y a ajouté la gourmandise !! extra avec ce fruit et la coco !! bravo christelle, je suis conquise !

    • tu me connais ! faire un façonnage c’est bien mais pousser le bouchon encore plus loin c’est mieux ! Je me doutais bien qu’elle te taperait dans l’oeil à cause de la myrtille 😉

    • hihi merci ! La pauvre brioche. Elle a à peine eu le temps de voir le jour qu’elle a été dévorée ! J’en ai sauvé un petit quart pour en faire profiter ma mère ! Mais j’ai vraiment du prendre sur moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *