Le 3 Montbazon : un salon de thé british

WP_20170908_15_54_56_Pro

Après une étude comparative minutieuse des nombreux salons de thé de Bordeaux, à la recherche de leurs idéaux, Jean-François Corbin et David Martinetto ont choisi de se reconvertir et de se lancer dans cette grand aventure.

Résultat, il y a 1 mois, le 3 Montbazon a ouvert ses portes et révèle un salon de thé façon vieille école dans une ambiance art déco. Reflet de leurs attentes, cette endroit a été conçu dans un espace de taille modeste pour un résultat intimiste à l’aspect sélect. Le soucis du détail est présent partout, des toilettes (j’ai adoré l’odeur du savon pour les mains) au choix des théières, dont les lignes sont à la fois sobres et raffinées. A titre de comparaison, on retrouve un peu de l’atmosphère des Petits Mots Bleus en termes de couleurs et de matériaux mais avec une ambiance boudoir comme chez La Diplomate ou petit café comme au Comptoir Chocolathé. Vous êtes directement accueilli par les cakes sous leur cloche d’un côté et les étagères de boîtes à thé de l’autre. Que rêver de mieux ?

La gamme de thés est plus large que la moyenne dans les salons de thés : une trentaine de références à la fois nature et aromatisés. Pour les thés, ils travaillent en collaboration avec Jim Madiou du site Jim’s Tea qui organisera par la suite des ateliers dégustations de thé (accord mets et thés, découvertes de grands crus …) et du grossiste George Cannon (ils fournissent également Mariage et Dammann). A terme, nos deux amis ont la volonté de créer leur propres mélanges. Mais ce salon de thé ne se contente pas de satisfaire les amateurs de théines, il cherche aussi à combler les accro de la caféine avec les moutures de chez Nespresso.WP_20170908_15_56_37_Pro

Nos hôtes sont très bavards et discuteront avec passion de leur projet, de son histoire et de leur amour du thé. Vous pouvez bénéficier d’un réel conseil pour guider votre choix, ce que l’on retrouve au final dans assez peu d’endroit (ma référence dans le domaine étant le Tamatebako). Vous êtes aussi servis avec tout le cérémonial qui sied au thé : théière personnelle, tasse en porcelaine, sablier pour chronométrer votre infusion, pot à lait pour les bristish et même une coupelles pour déposer votre sachet une fois la décoction parfaite obtenue (c’est plutôt rare). on vous propose directement de faire une deuxième eau (assez rare aussi). Dans les détails futiles mais utiles (ahaha Mercotte style) la forme de la tasse est très bien pensée! Sa forme évasée permet au thé de refroidir assez rapidement et ainsi de savourer son thé en même que sa pâtisserie  et éviter ainsi de baver d’envie pendant 20 min avant de pouvoir se lancer.

Apparemment, le chocolat chaud doit peser aussi puisqu’il est fait à partir de chocolat Valhrona.

En ce qui concerne la partie gourmandise salée ou sucrée, vous avez la garantie du home-made. En effet, nos deux hôtes pâtissent devant vous, directement derrière le comptoir. Vos salades ou tartines sont faites sous vos yeux alléchés. Jetez d’ailleurs un oeil à leur page facebook (ou cliquez sur les photos) et vous verrez que les salades sont servies avec un certain sens de l’esthétisme et son très appétissantes.

Pour notre goûter entre filles, nous avons eu du mal à nous refréner. Tout nous faisait envie ! Moralité, sont arrivés sur notre table : 2 parts de cake et un scone pour avoir un peu de tout. Avantage, comme on vous sert 2 tranches de cakes, il y a moyen de panacher. Coup de chance, les cakes sortaient tout juste du four ! Le scone est proposé avec un mini pot de confiture Alain Milliat et un petit ramequin de crème fraîche d’Isigny (si en plus on me prend par les sentiments…). J’ai eu un véritable coup de coeur pour les cakes et plus particulièrement celui au citron. Leur point fort ? une croûte vraiment croquante et un coeur moelleux et sec pile poile comme il se doit pour un cake qui se respecte. Ils sont assez peu sucrés et c’est un véritable plaisir. L’arôme et le caractère acidulé du citron ressort d’autant plus (surtout pour nous qui sommes deux lourdes addicts au citron) qu’il n’est pas camouflé par un excès de sucre (le défaut de beaucoup de gâteaux au citron). Cerise sur le gâteau, enfin le cake, leur toucher n’est pas gras. Et puis vus de l’extérieur, ils ont la belle bosse tout du long, signe d’une cuisson réussie!WP_20170908_16_18_57_Pro

Le scone m’a un peu moins séduite. Je les apprécie un peu tièdes et plus moelleux dans l’ensemble. Après, je dois avouer que cela se marie admirablement bien avec la saveur légèrement acide de la crème fraîche d’Isigny (je ne suis pas sponsorisée 😉 ) et avec la confiture de fraise en prime, c’est juste merveilleux.

Sur le thé, je verse en général plus dans le thé vert mais connaissant déjà leur 4 références de thés verts nature, j’ai opté pour un thé noir très parfumé : le Casanova. Excellent choix ! Doux et très aromatique, j’aurais pu le siroter tout l’après-midi les yeux fermés avec un air d’extase sans fin. J’ai également senti avant de faire mon choix un Roiboos qui m’avait l’air merveilleux …

En conclusion, si vous êtes à la recherche d’une petite pause dans votre après-midi dans une atmosphère très soignée et puriste, je vous conseille cet établissement. Vous pourrez y savourer dans les règles de l’art un tea time, très bon plan pour impressionner belle-maman et lui montrer votre savoir-vivre ! Attention toutefois pour les non initiés des salons de thé, cette ambiance peut paraître un peu guindée et cérémonieuse et les mettre mal à l’aise à défaut de les effrayer. Personnellement, j’adore ça ! Les pâtisseries se laissent manger très facilement et l’offre de thés est intéressante en plus d’être large !

Résumé

« Le 3 Montbazon»
Salon de thé
Thé : entre 5 et 6 €
Café : 2,20€
Scone : 5 €
Parts de cake : 4€Menu plat+dessert : 14€

Lu-Sam : 10h-19h

Arrêt Hotel de Ville ou Gambetta (Tram B)
3 rue Montbazon
33000 Bordeaux


Leur page facebook

Leur site internet

Les ⊕⊕⊕ Les Θ
atmosphère cosy et service british

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *