Rougail saucisse métropolisé

DSCN7777

On part pour la Réunion avec mettant en scène les saucisses à la graisse de canard fournies par mon partenaire Signé Aquitaine. Sachant que je n’avais pas vraiment tout ce qu’il fallait chez moi pour faire un rougail digne de ce nom, j’ai improvisé un fac-similé très satisfaisant. Traditionnellement le rougail est très aillé et épicé, ici, c’est la sauce basque douce qui permet d’apporter ces saveurs. Sinon, les réunionnais utilisent de la saucisse fumée, c’est pourquoi j’ai pris des diots de Savoie pour compléter mon plat et apporter cette irrésistible note fumée. C’est un plat qui se prépare très rapidement et qui va vous réchauffer ! Je pense que la sauce ferait des merveille en base sur une pizza ou dans des empanadas…

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • 2 saucisses à la graisse de canard (80g)
  • 1 diot de Savoie (80g)
  • 1 tomate
  • 1 boite de double concentré de tomate (70g)
  • 1 oignon
  • 70g de sauce douce Sakari
  • 3/4 cac de gingembre en poudre
  • 1/2 cac de curcuma
  • 3 tiges de thym
  1. Pelez l’oignon et coupez le en lamelles. Coupez les saucisses en grosses rondelles. Coupez la tomate en dés.
  2. Mélangez le concentré de tomate avec la sauce douce, le gingembre, le curcuma et le thym effeuillé.
  3. Faites revenir l’oignon dans une grande casserole avec un peu du gras de canard des saucisses.
  4. Quand il est doré ajoutez les saucisses et faites cuire 5 min.
  5. Mouillez avec la sauce, couvrez et laissez mijotez une quinzaine de minutes.
  6. Servez bien chaud avec du riz.

DSCN7774

8 Comments

  1. Gut

    12 juillet 2017 at 16 h 46

    Je fais toujours mon rougail saucisse avec de la saucisse de toulouse ! il faudrait que j’essaye avec des diots, ça me parait être une excellente idée !! Ce plat me fait envie ! merci Christelle

    1. Christelle

      20 juillet 2017 at 18 h 31

      J’ai un peu fait avec tout ce que j’avais sous la main… J’ai pris les diots, parce que je voulais vider un peu mon congélateur et aussi parce que je voulais absolument mettre de la saucisse fumée ! J’avais lu sur le blog Bleu Combava (il me semble) que le rougail était normalement fait avec une saucisse fumée propre à la Réunion.

      1. Cécile Bleu Combava

        21 juillet 2017 at 14 h 19

        Bonjour Christelle! Pour être précise, les reunionnais utilisent deux sortes de saucisses. Les fraiches et les fumées (boucanées). Ils realisent le rougail avec soit l’une, soit l’autre soit les deux, comme moi! La particularité de ces saucisses, c’est qu’elles doivent être pré cuites à l’eau. Ca donne aussi l’avantage d’alléger le plat en graisse si on y va molo sur l’huile aussi 😉
        Merci de tes visites chez moi! Je suis directement venue voir cette recette qui m’a attirée!
        Joli blog!
        Belle journée!

        1. Christelle

          7 août 2017 at 11 h 29

          Merci beaucoup pour ces précisions Cécile ! Personnellement, j’ai bien aimé l’idée de mélanger les deux types de saucisses. En revanche je ne savais pas qu’il était préférable de les faire cuire à l’eau avant !
          Merci pour ton retour et tes compliments 🙂

  2. snoopie

    12 juillet 2017 at 8 h 53

    Très appétissantes tes photos!!!
    Sympa cette recette revisitée!

    J’adore le rougail! D’ailleurs ca fait un moment qu’on en a pas fait.
    Ici je prends des saucisses de Montbeliard (on fait avec ce qu’on trouve :p)

    Bonne journée!
    Sophie

    1. Christelle

      7 août 2017 at 11 h 31

      Merci 🙂 On fait avec ce qu’on a sous la main pour s’évader un peu ! Je t’avoue que lorsque je cherche de la saucisse fumée, je prends souvent de la Montbeliard. Là, c’est surtout que j’avais des diots au congélateur à écouler. Ca m’évitait de retourner faire des courses.

Leave a Reply