Esquimaux myrtille-violette

DSCN2725

Je suis devenue une adepte des glaces au lait concentré sucré sans sorbetière (avec au moins 7 recettes à mon actif). D’habitude, je fais dans les glaces bien indécentes et régressives avec du chocolat ou du caramel mais cette fois-ci, j’ai voulu partir dans le fruité. J’ai préparé une glace à la myrtille que j’ai moulé dans des empreintes à mini-Magnum pour pouvoir les enrober de chocolat noir et incruster la coque d’éclats de fleurs de violette.

Je ne suis pas fan de l’arôme de violette, mais je dois dire qu’il s’est marié à merveille avec le chocolat et la myrtille !

Pour 4 mini-esquimaux :

Pour la glace myrtille :

  • 100g de crème liquide ENTIERE
  • 50g de coulis de myrtilles (la moitié de la recette environ)
  • 30g de lait concentré sucré

Pour l’enrobage :

  • 200g de chocolat noir
  • 4 cac d’éclats de violettes cristallisées
  1. Préparez la glace : laissez la crème refroidir totalement puis placez la dans un bol à bords hauts au congélateur pour 15 min.
  2. Mélangez le coulis au lait concentré sucré.
  3. Montez la crème en chantilly.
  4. Incorporez délicatement le lait concentré aromatisé à la chantilly.
  5. Versez dans des empreintes à mini esquimaux et enfoncez le baton dedans.
  6. Laissez prendre au moins 3 h au congélateur.
  7. Enrobage : faites fondre le chocolat au bain-marie. Transvaser le dans un récipient long et étroit.
  8. Préparez une coupelle avec les éclats de violettes et une feuille de papier sulfurisé pour déposer les esquimaux.
  9. Démoulez les esquimaux un à un. Laissez les autres au congélateur le temps de vous occuper du précédent.
  10. Plongez un premier esquimaux rapidement et en entier dans le chocolat fondu.
  11. Laissez le tête en bas pour que le chocolat puisse s’égoutter et en même temps parsemez d’éclats de violettes sur toute sa surface.
  12. Le chocolat doit figer assez rapidement. Déposez le ensuite à plat sur le papier sulfurisé.
  13. Enchaînez avec les autres esquimaux et placez les immédiatement au congélateur jusqu’au moment de leur dégustation.

DSCN2735

Petite info complémentaire :

Il faut vraiment que la glace soit bien froide pour que le chocolat fige vite. De même il ne faut pas s’éterniser dans le chocolat fondu lorsqu’on y plonge la glace. Sinon elle fond et l’enrobage se fait mal. Il est aussi préférable de mettre les esquimaux directement au congélateur après les avoir enrobés.

Enfin, pas besoin de les sortir à l’avance pour les déguster, la glace à la myrtille est très crémeuse et fondante.

La quantité de chocolat noir est très large mais c’est pour avoir un « bain » de chocolat suffisant pour tremper nos esquimaux. Vous pourrez recycler le reste de chocolat fondu dans un gâteau au chocolat 😉

Il m’est resté une lichette de glace à la myrtille (l’équivalent d’une boule, celle sur les photos). C’est bien pour avoir une idée en avant première du résultat final !

DSCN2742 DSCN2730 DSCN2732 DSCN2749

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *