Pain à la pomme de terre (violette… ou pas!)

DSCN9778

Ce pain, d’origine allemande, a une mie souple, élastique, aérée et moelleuse. Je ne m’attendais pas du tout à une telle texture et tout cela grâce à la pomme de terre. Combiné à une cuisson en cocotte, on obtient une croûte parfaite et un pain qui sonne bien creux ! J’ai fait mes premiers pains avec des pommes de terre violettes qui donnent un côté grisâtre à la mie. J’avais repéré la recette sur le blog roumain Retete a la Mama mais vous pouvez aussi la retrouver sur Le Pétrin.

Il m’a fallu 3 essais avant d’y arriver d’une manière acceptable ! La première tentative, avec pommes de terre violettes et cuisson en cocotte, était pas trop mal, mais j’avais ouvert la cocotte en cours de cuisson et le pain était retombé comme un soufflé. La deuxième, encore des pommes de terre violettes et cuisson en cocotte mais sans ouvrir et le pain était plein de zone très denses et non cuite. Je ne l’ai même pas pris en photo, tellement j’en avais honte ! Et enfin la troisième, avec pomme de terre de ménage et cuisson « normale », était la bonne. Mie élastique et moelleuse, une croute qui craque sous la dent. Mon seul reproche est la coloration trop importante sur le dessus pour moi qui aime le pain doré voire blanc… 

Pour 1 grosse boule :

Ingrédients :

  • 200 à 210g de pommes de terre
  • 215g de farine T55
  • 80g de liquide de cuisson des pommes de terre
  • 1/2 cac de cassonade
  • 1/2 cac de sel + 1/2 cac de sel
  • 1 cac d’huile d’olive
  • 5g de levure fraîche
  1. La VEILLE : faites cuire les pommes de terre à l’eau avec 1/2 cac de sel.
  2. Quand elles sont bien cuites, égouttez les en conservant le jus de cuisson. Laissez refroidir.
  3. Le LENDEMAIN : pelez les pommes de terre et écrasez les en purée.
  4. Ajoutez leur l’huile d’olive et le reste de sel (1/2 cac).
  5. Délayez la levure dans 40g  d’eau de cuisson des pommes de terre et la cassonade.
  6. Placez tous les ingrédients dans la machine à pain et lancez le programme pâte (1h30 = pétrissage + 1ere levée). Ajoutez le reste d’eau petit à petit. La pâte va paraître très difficile à pétrir et à s’amalgamer. Mais après 10 min, elle va devenir de plus en plus lisse et collante.
  7. A la fin de la pousse : préchauffez votre four à 190°C.
  8. Travaillez la pâte sur un plan de travail bien fariné. Donnez lui la forme d’une boule.
  9. Placez dans dans un moule à charnière 22cm (juste la couronne autour suffit) de diamètre chemisée de papier sulfurisé (pour que le pain garde sa forme de boule).
  10. Incisez la surface à votre convenance (croix ou carré le plus souvent), couvrez et laissez gonfler encore 30 min.
  11. Jetez de l’eau bouillante sur la sole de votre four au moment d’enfournez votre pain. Comptez 45 min de cuisson environ.
  12. Laissez refroidir le pain sur une grille et attendez qu’il soit bien froid avant de vous ruer dessus et de le découper. :)

Petite info complémentaire :

Pour la cuisson en cocotte, je suis partie avec mon four froid. J’ai mis la cocotte fermée avec le pain dedans et programmé le four à 240°C (comme je travaille avec un mini four, je le mets plutôt à 220°C, sinon la sole de mon pain brûle, car ma cocotte est très proche de la résistance du bas de mon four). Ne commettez pas mon erreur d’ouvrir la cocotte en cours de cuisson. C’est ce que j’ai fait et mon pain, qui était magnifiquement gonflé, est retombé comme un soufflé. Contrairement à ce que j’ai pu lire sur un blog :  » A partir de 30 minutes de cuisson vous pouvez enlever le couvercle  pour aider l’humidité de s’échapper plus facilement etmême sortir le pain de la cocotte et le mettre sur la grille du four. Cela reste facultatif sauf dans le cas ou votre pâte serais très humide ça l’aidera bien mieux a cuire. » La mie manquait un peu de cuisson à coeur. J’ai refait ma recette pour vous faire de belles photos toutes appétissantes!

DSCN9779 DSCN9787 DSCN9793

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *