Brunch dominical #3 : rösti au parmesan

DSCN1201

Je continue sur l’idée des brunchs à base de pommes de terre en revisitant un classique de la gastronomie Suisse : les rösti !

J’en profite pour participer au défi Passe-Plat entre amis #3 : « Cuisine d’ici ou d’ailleurs : recettes typiques d’une région de France ou d’un autre pays ». Ce défi a été lancé par Corinne du blog Mamou & Co et c’est Severine du blog Maman…ça déborde! qui est la marraine de cette édition ! Me voici donc, avec une recette d’ailleurs et véritable melting pot  : de la Suisse pour les rösti, d’Italie pour le Parmesan, d’Angleterre pour le principe du brunch et de France pour son côté franchouillard, parce que nos défauts ne sont pas que le chauvinisme et l’étroitesse d’esprit mais aussi notre faible pour la bonne chère ! Et oui ! En France, on aime la cuisine généreuse et gourmande ! Ce n’est pas donné à tout le monde de voir sa gastronomie ajoutée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ! 

Attablez-vous bien, voici donc ce qui vous attend :

  • thé glacé menthe-pêche-melon
  • rösti au parmesan façon bacon & egg
  • verrine de fromage blanc aux pommes caramélisées

Le thé glacé à la pêche est très rafraîchissant. C’est tout simple à réaliser. La veille, mettez à infuser du thé vert à la menthe dans le volume d’eau chaude qui vous convient. Laissez refroidir au réfrigérateur. Le lendemain, mettez un peu de sirop de pêche-melon dans un verre, puis versez le thé vert par dessus. Ajoutez des glaçons pour que cela reste bien frais et déguster. Si vous doutez du génie de l’association de la menthe avec la pêche et le melon, n’hésitez pas à optez pour un simple thé vert plutôt qu’un thé vert menthe pour le réaliser.DSCN1198

Pour la verrine au fromage blanc, je ne suis pas allée chercher très loin. Il suffit de faire caraméliser à feux vif 1 pomme coupée en petits dés en la saupoudrant d’un sachet sucre vanillé et en ajoutant 2 cas d’eau. Les pommes vont être pochée et au fur et à mesure que le liquide va réduire, il va se transformer en caramel. Récupérez les pommes sans le caramel et placez les au fond d’un ramequin. Recouvrez de fromage blanc. Ajoutez un peu de pralin et le reste de caramel liquide.DSCN1202

En ce qui concerne les rösti, l’ajout de parmesan les rend tout à fait irrésistibles. Cela sent le fromage, cela fait des fils, c’est bien doré, c’est fondant… Il existe beaucoup de variantes pour la réalisation des rösti. J’ai commencé par tester avec des pommes de terre crues parce que je n’avais pas envie de m’embêter et j’avais peur que les pommes de terre cuites partent en charpie et ne se râpent pas bien. Au final, j’ai trouvé la cuisson beaucoup plus dure à maîtriser. J’ai donc fait une nouvelle tentative avec mi crues-mi cuites. C’est le résultat que je vous présente et franchement, il m’a convaincue ! Il faut vraiment vous donner la peine de prendre une partie voire la totalité de pommes de terre cuites. C’est plus fondant et cela se tient mieux. Du coup, si vous avez un reste de pommes de terre cuite à l’eau dont vous ne savez pas quoi faire, craquez pour les rösti !
Je n’ai pas de blog de référence pour le Rösti. J’ai vu la première recette sur Les recettes de Pierrette mais je n’étais pas totalement satisfaite. Du coup, j’ai continué mes recherches, et je suis plutôt partie sur celle de Swiss Milk.

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • ±150g de pommes de terre cuites à l’eau avec la peau (en robe des champs)
  • ±150g de pommes de terre crues
  • 1 cac de graisse de canard (ou beurre, mais la graisse de canard, cela donne un petit goût sympa)
  • 40g de parmesan râpé
  • herbes de provence
  • 4 lamelles de bacon
  • 2 oeufs
  1. Pelez vos pommes de terre cuites et crues. Râpez leur chair avec une râpe à gros trous. Mélangez les dans un saladier avec un peu de poivre (pas de sel, il y aura le parmesan) et un peu d’herbes de Provence.
  2. Faites fondre la graisse de canard dans une poêle à feu moyen. Faites y revenir les pommes de terre pendant 5 min. Remuez de temps en temps à l’aide d’une spatule.
  3. Ajoutez le parmesan et mélangez bien pour le répartir dans les pommes de terre.
  4. Séparez les pommes de terre en deux tas et façonnez deux galettes en tassant avec votre spatule.
  5. Poursuivez la cuisson à peu près 5 min par face. Elles doivent être bien dorées et ne pas accrocher grâce à toute la matière grasse du parmesan.
  6. En parallèle, faire revenir à feu vif dans une autre poêle les lamelles de bacon.
  7. Quand elles sont bien grésillantes et croustillante, retirez les de la poêle.
  8. A la place, baissez le feu, et cuisez y les oeufs au plat. Ne salez pas (ou que le blanc, ça l’aide à cuire).
  9. Déposez un rösti par assiette, surmontez de 2 tranches de bacon puis de l’oeuf. Servez chaud avec de la salade.

DSCN1205

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *