Brioches suisses citron-myrtilles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici une viennoiserie qui m’a été inspirée par les buns myrtilles de Claudine de la Cuisine de Gut lors de la première édition du défi Passe-Plat entre amis. Sur le même principe que les Pépitos (ou suisse au chocolat), il s’agit d’une brioche pliée garnie d’une crème pâtissière au citron et de myrtilles.

La brioche est bien moelleuse et parfumée grâce à la farine spéciale brioche. C’est fruité et ça parait assez léger comparé à suisse au chocolat.

Pour 8 brioches suisses :

Pour la brioche :

  • 300g de farine spéciale brioche
  • 120mL de lait
  • 1 oeuf
  • 40g de sucre
  • 40g de beurre
  • 1/2 cube de levure de boulangerie (20g)
  • 1/4 cac de sel
  • 2 cac d’arôme de vanille

Pour la crème pâtissière :

  • 2 oeufs
  • 80g de sucre
  • 30cl de lait
  • 2 grosses cas de maïzena (±20-30g)
  • 3 cac d’arôme de citron
  • zeste de 1 citron (facultatif)

Finitions :

  • 50g de myrtilles
  • 1 oeuf battu
  • sirop de sucre ou confiture d’abricots diluée dans un peu d’eau
  1. Préparation de la brioche : Laissez la levure à mousser 15 min dans le lait tiédi avec le sucre.
  2. Versez tous les ingrédients dans la cuve de votre MAP et lancer le programme pâte (1h30).
  3. Pendant ce temps préparez la crème pâtissière : mettez le lait à bouillir.
  4. Blanchissez l’oeuf avec le sucre et les zestes de citron puis ajoutez la maïzena.
  5. Versez le lait petit à petit sur l’oeuf sans cesser de fouetter.
  6. Versez ce mélange dans une casserole et faites épaissir à feux moyen en continuant à fouettez le mélange.
  7. Quand le mélange a bien épaissi, filmez le avec du film étirable pour éviter qu’une peau se forme.
  8. Quand la crème pâtissière est froide, incorporez lui l’arôme de citron.
  9. Façonnage : dégazez la pâte puis étalez là en un rectangle de 5mm d’épaisseur (environ 30x50cm).
  10. Tartinez la moitié inférieure de crème pâtissière puis répartissez les myrtilles dessus.
  11. Rabattez la pâte par dessus la garniture et soudez bien les bords.
  12. Découpez des sandwichs de ±6cm de large que vous déposez sur une feuille de papier sulfurisé.
  13. Laissez pousser 1h dans un endroit tiède.
  14. Préchauffez votre four à 180°C.
  15. Badigeonnez la surface des brioches suisses d’oeuf battu puis enfournez pour 15min.
  16. A la sortie du four, badigeonnez la surface des brioches avec du sirop de sucre pour les rendre brillantes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

19 Comments

  1. C’est maintenant vos recettes !! Juillet et août 2015 | Cuisine de Gut

    31 août 2015 at 11 h 10

    […] a failli passer inaperçue car la personne qui l’a publiée ne m’a rien dit (Toque de choc). je ne connais pratiquement pas cette personne, juste découverte lorsqu’elle a été la […]

  2. bénédicte

    23 juillet 2015 at 7 h 41

    oh là là ça c’est top et original !!!! j’aime beaucoup et ils sont trop beaux 😉

    1. Christelle

      23 juillet 2015 at 11 h 46

      Merci beaucoup! Ca me fait plaisir de t’avoir enthousiasmée avec cette recette !

  3. Gut

    12 juillet 2015 at 15 h 10

    Wouahhh ! mais quelle surprise !! tu m’avais caché ça !! Inspirée de mes buns aux Myrtilles peut être mais tu en as fait quelque chose d’extrêmement délicieux : la brioche suisse !! La myrtilles qui remplace le chocolat je veux oui que c’est super !! Bravo et merci de ce gentil clin d’oeil mais le mérite te revient entièrement !! Bon dimanche !!

    1. Christelle

      13 juillet 2015 at 11 h 03

      Merci beaucoup! Tu m’avais vraiment fait envie avec tes buns et comme je ne voulais pas refaire exactement la même chose que toi, j’ai improvisé en Brioche Suisse!

  4. musée gourmand

    10 juillet 2015 at 15 h 56

    ouh quelle est belle cette brioche , en plus elle à l’air d’être comme j’aime , pas trop cuite et bien moelleuse , ça y es j’ai faim 🙂

    1. Christelle

      11 juillet 2015 at 10 h 12

      J’aime les gens qui savent apprécier les choses pas trop cuites !
      Quand je vais à la boulangerie, je demande toujours une baguette pas trop cuite voire blanche !

      1. musée gourmand

        11 juillet 2015 at 12 h 29

        oui moi aussi toujours « bien blanche s’il vous plait  » 😉

  5. Lou

    9 juillet 2015 at 7 h 59

    Une tuerie sans aucun doute. !

    1. Christelle

      9 juillet 2015 at 8 h 57

      Teste et tu me diras 😀

  6. Muriel

    7 juillet 2015 at 22 h 52

    Une véritable gourmandise et de belles saveurs pour ces brioches suisses citron myrtilles! bonne soirée

  7. mamancadeborde

    6 juillet 2015 at 21 h 20

    Oh la la…ça doit être une tuerie !

    1. Christelle

      6 juillet 2015 at 22 h 32

      Ca change agréablement ! Mais soyons honnête,ça ne pourra jamais lutter face à la version au chocolat ^^

  8. Corinne / Mamou & Co

    5 juillet 2015 at 23 h 39

    Tu as fait cette recette pour me tenter ?! 😉 T’as mis du citron rien que pour allonger ma liste des recettes à faire qui n’en finit plus ? 😉 C’est malin de me mettre d’aussi jolies brioches suisses sous le nez ! 🙂 Bisous

    1. Christelle

      6 juillet 2015 at 7 h 33

      Quelle idée d’aimer autant le citron toutes les deux ?! J’ai tenu à peine 1,2 jours après la parution de ton cake au citron avant de le faire à mon tour! Alors qui est la plus vile des tentatrices ?!
      N’hésite pas à adapter la recette de la brioche. J’étais pas à 100% satisfaite de ma version.

  9. LaKiwiZine

    5 juillet 2015 at 11 h 29

    Hyper gourmand, difficile de pas avoir envie de craquer!

    1. Christelle

      6 juillet 2015 at 7 h 34

      Mais c ‘est fait pour craquer justement ! Pour le petit-dej, c’est vraiment sympa. Ca « fait plus léger » que la version au chocolat. Je suis contente que tu aies fini de relooker ton blog. Ta présence sur la toile me manquait.

  10. Marion

    5 juillet 2015 at 9 h 03

    J’adore les brioches suisses (même si je me demande toujours pourquoi on les appelle ainsi) ! Ta version myrtille-citron est à tomber, bravo !!

    1. Christelle

      6 juillet 2015 at 7 h 28

      Merci 🙂
      Je trouve ça marrant pour le nom, parce qu’elles en portent pleins ! ça dépend vraiment des régions et des boulangeries!

Leave a Reply