Ciabatta sur poolish

DSCN7543

Comme d’habitude le dimanche, c’est boulange ! Pour une fois, j’ai eu envie d’un bon pain pour me préparer un sandwich hors norme plutôt que de prendre du pain de mie. Je me suis donc lancée dans la réalisation de Ciabatta. Il s’agit d’un pain très très hydraté (la pâte va coller dans tous les sens), qui nécessite une longue fermentation pour bien développer ses arômes. Le poolish (la pâte fermentée) va aussi permettre d’obtenir une mie très alvéolée caractéristique de ce pain qui va piéger la sauce des plats de la mamma !

Il a fallu que j’écume plusieurs sites (Le pétrin, Il était une fois la pâtisserie et un blog italien) avant de parvenir à une recette et un procédé qui me convienne.

Pour 2 ciabatta format baguette :

Pour le poolish :

  • 50g de farine T55
  • 50g d’eau
  • 2 g de levure de boulangerie fraîche

 Pour le pain :

  • 100g de farine T55
  • 50g d’eau
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1/2 cac de sel
  1. La VEILLE au soir, préparation du poolish : délayez la levure dans l’eau puis ajoutez la farine. Mélangez bien. Vous allez obtenir une pâte très collante. Couvrez et laissez buller une nuit à température ambiante. Le mélange va prendre légèrement en volume et devenir bulleux.
  2. Le jour J, préparation de la pâte : versez l’eau, l’huile d’olive, le sel et le poolish dans la cuve de votre map et saupoudrez avec la farine restante. Lancez votre programme « Pétrissage ».
  3. Après 10 à 15 min de pétrissage, la pâte doit à peine former une boule encore très collante. Résistez à la tentation de rajouter de la farine. Laissez la reposer 30 min.
  4. Façonnage : déposez votre pâte sur un plan de travail bien fariné. Divisez votre pâte en 2. A l’aide de vos doigts aplatissez chaque pâton en rectangle. Puis pliez chacun de ces rectangle en 3 façon porte-feuilles. Laissez reposer 15 min.
  5. Etirez ensuite doucement ces pâtons dans le sens des plis pour les allonger jusqu’à la longueur désirée. A la fin de cette étape déposez directement les ciabatta sur la feuille de papier sulfurisé qui vous servira à la cuisson. Couvrez de film étirable graissé à l’huile d’olive et laissez reposer 30-45 min près d’une source un peu chaude.
  6. Cuisson : préchauffez le four à 250°C.
  7. Saupoudrez les ciabatta d’un voile de farine et enfournez pour 16 min. Au bout de 8 min baissez la température à 180°C.

DSCN7535 DSCN7541

Ils ont testé :

Marie de chez Cooking 4 You avec une variante à l’épeautre

20 Comments

  1. Marion

    11 juillet 2017 at 17 h 47

    Waouh, elles sont trop belles, bravo !

    1. Christelle

      20 juillet 2017 at 17 h 58

      Merci 🙂 elles étaient surtout délicieuses !

  2. Patty

    11 juillet 2017 at 11 h 03

    Elles sont jolies tes ciabatta! J’adore ce pain. Bisous!

    1. Christelle

      11 juillet 2017 at 15 h 21

      Merci beaucoup ! Moi aussi j’aime beaucoup mais c’est dur d’en trouver !

  3. Gut

    10 juillet 2017 at 17 h 27

    Aux vues de ce résultat on se dit qu’effectivement tu as fait le pain qu’il fallait pour un bon sandwich ou même pour de belles tartines matinales !!

    1. Christelle

      20 juillet 2017 at 18 h 26

      tu as raison … en tartines matinales, il pourrait être super ! Je vais tenter ! merci beaucoup Claudine !

  4. aggietlili/Marie

    10 juillet 2017 at 16 h 56

    Quelle belle réalisation on les croirai sorti de chez le boulanger (quand on en trouve..)
    Le résultat me donnent trés envie d’essayer…

    1. aggietlili/Marie

      11 juillet 2017 at 13 h 18

      ce message pour te dire que j’ai réalisé tes ciabatta entre hier soir et ce matin…un petit délice, on retrouve le croustillant et le moelleux de la mie bien alvéolée…
      Merci pour ce beau partage 😉

      1. Christelle

        11 juillet 2017 at 15 h 15

        DEJA ?!!!
        Je suis super contente que ca ait bien marché et que le pain t’ait plu ! Tu n’as pas trop galéré pour le façonnage ? J’ai trouvé ça horrible ^^

        1. aggietlili/Marie

          21 juillet 2017 at 19 h 41

          je n’aime pas quand ça colle aux doigts… alors j’ai mis des gants et je les ai huilé légérement avant… mais ça vaut le coup le résultat est vraiment top !

          1. Christelle

            21 juillet 2017 at 22 h 27

            C’est excellent comme astuce ! Je garde l’idée en tête ! Merci Marie !

    2. Christelle

      20 juillet 2017 at 17 h 39

      je n’en trouve absolument jamais chez le boulanger ou alors ils sont déjà en sandwich. C’est bien pour cela que j’ai fini par m’y coller ! Pendant longtemps, j’ai pris du pain matloue à la semoule de blé pour faire mes sandwich façon ciabatta, c’était très moelleux et ça marchait bien.

  5. Brigitte

    10 juillet 2017 at 13 h 51

    Merci pour la recette, j’adore ce pain et le tien a l’air parfait !!

    1. Christelle

      10 juillet 2017 at 22 h 11

      Je t’en prie ! Il était pas mal du tout. Je pense que j’ai peut-être mis un poil trop de farine… il aurait pu être encore plus alvéolé je pense !
      J’ai mangé mon deuxième pain en panini jambon-fromage-origan ce midi ! c’était si bon !!!!

      1. Patrick de Moustache Cookies

        13 juillet 2017 at 5 h 14

        Je confirme
        Pour qui a un peu l’habitude de manipuler de la pâte, on peut facilement atteindre (voire même dépasser) les 100% d’hydratation. C’est dire, autant de liquide (eau + huile) que de farine. Dans ce cas, il faut rabattre la pâte plusieurs fois pour lui donner de la force. On obtient alors un pain avec une alvéolation de fou !
        Bisous à tous !

        1. Christelle

          13 juillet 2017 at 18 h 43

          Oh super ! Merci Patrick ! je testerai comme ca! Tu crois que je pourrais tenter avec ta farine Fleur de Berry ?

          1. Patrick de Moustache Cookies

            14 juillet 2017 at 7 h 18

            Oui, bien sûr, ça n’en sera que mieux !
            En plus, elle boit comme un trou. 🙂

          2. Christelle

            20 juillet 2017 at 17 h 21

            oh chouette! je vais essayer au plus vite alors !!! Et j’ai toujours ta brioche à l’épeautre à tester aussi !

  6. LadyMilonguera

    10 juillet 2017 at 11 h 32

    Joliment réussie cette ciabatta !

    1. Christelle

      10 juillet 2017 at 13 h 14

      Merci beaucoup ! elle m’a donné du fil à retordre cette recette !

Leave a Reply