Gramajo de patates douce au chorizo et maroilles

dscn8059

Voici une spécialité d’Argentine revue à ma façon : le gramajo. Il s’agit en général de frites de pommes de terre coupées très fin, cuites avec du jambon et de l’oeuf brouillé. C’est un peu le même principe que la poutine. J’ai découvert ce plat délicieux chez El Chivito. J’ai voulu m’en refaire presque immédiatement mais en adaptant pour avoir une recette encore plus automnale.

Au final, j’ai préparé des frites de patates douces avec une pointe de paprika fumé et de 4 épices, que j’ai agrémenté de chorizo et de maroilles avec un peu d’oignon nouveau pour la couleur et l’assaisonnement. J’ai adoré le résultat. En terme de goût, c’était particulièrement harmonieux. Les arômes étaient assez forts mais sans se masquer les uns les autres. C’est un plat complet et très gourmand.

J’en profite pour participer au Cata Cooking Challenge #11, qui met à l’honneur les pays d’Amérique pour le mois de Novembre.

Pour 1 personne :

Pour les frites :

  • 250g de patate douce
  • 2 cac d’huile de noisette
  • 1/2 cac de Mélange Country Potatoes Ducros
  • 1/8 cac de 4 épices

Pour le reste :

  • 50g de chorizo (doux ou fort)
  • 30g de maroilles
  • 1 oeuf
  • 1 oignon nouveau avec sa tige
  1. Préparez les frites : lavez bien la peau de la patate douce puis coupez la patate douce en julienne sans la peler.dscn8032
  2. Mélangez l’huile avec les épices et enduisez en les frites. Brassez bien avec vos mains pour bien les enrober.
  3. Dans une grande poêle, faites cuire les frites à feu fort. Remuez régulièrement pour qu’elles dorent. Comptez une quinzaine de minutes.
  4. Préparez la garniture : émince la partie blanche de l’oignon nouveau. Coupez le chorizo en rondelles, puis les rondelles en deux. Coupez le maroilles en dés.
  5. Dans une petite poêle, faites revenir l’oignon en même temps que le chorizo.
  6. Quand l’oignon est translucide, ajoutez l’oeuf et même temps que les dés de maroilles et mélangez bien à l’aide d’une spatule pour brouillez l’oeuf.
  7. Ajoutez les frites et mélangez plus délicatement pour bien les enrober.
  8. Ciselez la partie verte de l’oignon. Parsemez en sur le gramajo et servez aussitôt.

dscn8048

Petite info complémentaire :

J’ai passé mes frites 10 min au four à 200°C après la cuisson à la poêle pour leur donner un peu plus de croustillant, mais sachant qu’elles vont se ramollir avec la préparation à l’oeuf, ce n’est pas très important.

dscn8051 dscn8062

12 Comments

  1. Marion

    28 novembre 2016 at 10 h 25

    Voilà un plat que je serai très curieuse de goûter, ça doit être délicieux !!

    1. Christelle

      28 novembre 2016 at 13 h 31

      OUi ! le mélange des saveurs est plus que top et la texture aussi !

  2. Cooking Julia

    25 novembre 2016 at 23 h 03

    Ce plat est superbe. Tous ces parfums me donnent envie d’y goûter !

    1. Christelle

      28 novembre 2016 at 15 h 50

      C’est vraiment très dépaysant et déroutant comme mélange ! j’ai adoré cette découverte !

  3. chris

    24 novembre 2016 at 18 h 17

    Mais c’est super original comme plat!!! Chorizo, maroilles et patate douce me vont très bien!!

    1. Christelle

      25 novembre 2016 at 11 h 52

      J’ai été conquise ! Le mélange rend trop bien ! C’est très équilibré !

  4. gut

    23 novembre 2016 at 18 h 14

    Hummm voilà effectivement un plat complet bien savoureux ! surtout forcément avec le fromage que tu as ajouté dedans !! C’est une riche idée mais une idée très savoureuse !! merci Christelle ! bonne soirée !

    1. Christelle

      25 novembre 2016 at 11 h 37

      j’ai vraiment eu un gros coup de coeur quand j’ai dégusté ça chez El Chivito ! Je n’ai pas perdu de temps avant de le tester !

  5. thithoad

    23 novembre 2016 at 10 h 27

    ça doit être excellent!
    bonne journée

    1. Christelle

      23 novembre 2016 at 14 h 10

      Ce sont des saveurs dont on n’a pas l’habitude ! c’est trop agréable et très original comme composition de plat !

  6. Patty

    23 novembre 2016 at 9 h 11

    Coucou Christelle! Tu me fais voyager dans mon Argentine natale.
    Le nom du plat est Revuelto Gramajo, et (revuelto=brouillé) et il aurait été crée par Arturo Gramajo, un colonel des années 30, fils du maire de Buenos Aires . Dans ma liste de recettes à faire j’ai une version végane du Revuelto que j’ai promis à une fille! En tout cas ta version est délicieuse et très originale. Merci pour ce petit voyage imaginaire! Gros bisous!

    1. Christelle

      29 novembre 2016 at 8 h 19

      Je suis contente d’avoir pu te faire voyager par chez toi ! Merci pour la précision du revuelto ! C’est intéressant ! En tout cas, j’ai bien adoré le concept des oeufs brouillés avec les frites fines!

Leave a Reply