Baguettine au bleu, romarin et poitrine fumée

DSCN4678

Une recette très gourmande à laquelle j’ai pensé après avoir vu quelque chose de similaire dans mon supermarché. On part sur l’idée d’un pain sans pétrissage à la mie bien alvéolée, que l’on recouvre d’un mélange d’oignons et de poitrine fumée cuits et de recouvrir l’ensemble de Bleu des Causses. On enfourne pour cuire la baguette et gratiner un peu l’ensemble et on se retrouve avec un plat à cheval entre le croque monsieur, la fougasse et la pizza !

Si jamais vous avez des proches souffrant d’hypertension dont vous souhaitez vous débarrasser, c’est la bonne recette 😉 Entre la poitrine fumée et le bleu, elle est particulièrement salée. Mais c’est un vrai délice !

Pour 2 personnes :

Pour les baguettes :

  • 180g de farine T65
  • 15 cl d’eau
  • 5g de levure fraiche
  • 1/2 cc de sel

Pour la garniture :

  • 2 tranches de poitrine fumée (150g)
  • 2 petits suisses (120g)
  • 80g de Bleu des Causses (ou tout autre fromage à pâte persillée)
  • 1/4 oignon (60g)
  • poivre
  • brin de romarin
  1. Préparez la pâte à baguette : dans un saladier, diluez la levure dans l’eau tiède.
  2. Ajoutez la farine mélangée au sel. Mélangez bien à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir un mélange homogène et collant.
  3. Couvrez le saladier de film étirable et laissez doubler de volume pendant 1h30 à 2h.
  4. Préchauffez le four à 240°C (chaleur tournante au départ pour que ça monte plus vite en température puis chaleur traditionnelle quand on enfourne les baguettes). Déposez un récipient rempli d’eau sur la sole du four pour créer de la vapeur.
  5. Façonnage : fariner généreusement votre plan de travail et versez la pâte dessus. Saupoudrez la bien elle aussi car elle colle !
  6. Divisez la en deux pâtons et formez 2 baguettes très brièvement. Pas besoin de rouler réellement, cela s’étire et coule très facilement.
  7. Déposez chaque baguette dans un moule gouttière chemisé de papier sulfurisé
  8. Préparation de la garniture : écrasez le roquefort avec le petit suisse pour faire une pâte.
  9. Coupez la poitrine fumée en lardons et émincez l’oignon grossièrement.
  10. Faites revenir les deux ensemble dans une poêle 5 à 10 min, jusqu’à ce qu’ils soient cuits.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

  11. Dressage : répartissez la poêlée de lardons sur les baguettes.
  12. Recouvrez avec la pâte au fromage puis poivrez avant de planter des petits brins de romarin un peu partout dans la garniture.
  13. Au moment d’enfourner, jetez un verre d’eau bouillante sur la sole de votre four pour faire de la vapeur.
  14. Enfournez les baguettes pour 30 min environ. Elles doivent être bien gratinées. Au besoin, couvrez d’aluminium en cours de route pour éviter que le formage ne gratine trop).
  15. Servez 1 baguette par personne avec une salade verte !

DSCN4682

Petite info complémentaire :

Si vous avez la flemme de faire vos baguettes, prenez des baguettes précuites.

DSCN4661 DSCN4672

DSCN4695
Mon levain n’était pas motivé, ce qui explique la compacité apparente de la baguette. Mais au final, c’était très moelleux et pas désagréable.

dscn4701

12 Comments

  1. critou

    14 octobre 2016 at 22 h 32

    Bonsoir,
    Belle recette bien tentante, j’aime beaucoup !!!
    Bon week-end.

    1. Christelle

      16 octobre 2016 at 9 h 51

      merci, c’est gentil. C’est pour les soirs de grosse gourmandise 😉

  2. Corinne / Mamou & Co

    19 septembre 2016 at 8 h 28

    Pas d’hypertension en ce qui me concerne, elles me font saliver de chez saliver tes baguettines ! J’en fait souvent sous forme de tartines, mais sur du pain déjà cuit, et si j’ai bien compris, toi tu mets la garniture sur le pain pas encore cuit, c’est ça ? ça m’intrigue 😉 Bises Christelle

    1. Christelle

      19 septembre 2016 at 9 h 28

      Salut Corinne ! Oui, j’ai tenté comme cela cette fois-ci. C’est impossible de trouver du pain rassis dans mon appartement. J’aime trop ça pour en laisser se corrompre ^^
      Tu vas pouvoir te remettre au bleu maintenant en plus !!! Pas trop dur d’ailleurs ?

      1. Corinne / Mamou & Co

        21 septembre 2016 at 14 h 50

        Pas encore droit au bleu, mais des fois, je me dis que cuit, je pourrais bien faire une entorse ! 😉 Et pour le pain rassis, je suis comme toi, il n’y en a absolument jamais chez moi, je le congèle toujours tout frais, du coup, l’autre jour, un comble, j’ai acheté du pain de la veille pour avoir du pain rassis !!! (opération anti-gaspi dans un magasin que je trouve très bien… tout ce qui limite le gaspillage a mon accord ! 😉 ) Bises

        1. Christelle

          26 septembre 2016 at 12 h 42

          C’est fou ce qu’on ferait par gourmandise ^^
          J’aime bien les opérations anti-gaspi aussi. J’achète souvent du poisson ou des viennoiseries en fin de DLC. Il les bradent dans mon supermarché.

  3. Marion

    19 septembre 2016 at 3 h 59

    Absolument appétissant et gourmand ! J’aime beaucoup ta recette.

    1. Christelle

      19 septembre 2016 at 9 h 21

      Merci beaucoup Marion ! On s’était bien fait plaisir !

  4. thithoad

    18 septembre 2016 at 21 h 19

    c’est super tentant!!!!!!!!!!!!!
    bonne soirée

  5. gut

    18 septembre 2016 at 12 h 32

    L’idée est fabuleuse !! le pain sans pétrissage est toujours parfait, c’est une belle façon de le rendre encore plus délicieux !! tu m’énerve un max avec tes repas au fromages ! qu’est ce que je peux saliver mais … il ne me faut pas trop alors comment je fais moi ? regarder tes photos ça va un temps ! gros bisous tout de même !! Bon dimanche

    1. Christelle

      19 septembre 2016 at 9 h 20

      Je suis vraiment navrée pour toi Claudine! Je me sens vraiment mesquine de te narguer ainsi ^^ Mais que veux tu .. le fromage et moi, c’est une telle histoire d’amour ! Il ne me manque plus que le boulanger parfait …

Leave a Reply