Palet breton

DSCN2308

La recette de Mercotte est très bien, rien à modifier. Les biscuits sont bien secs, friables et croquants ! J’ai été surprise par la simplicité du procédé pour faire des palets bretons. Ils sont très appropriés pour accompagner un thé ou servir de base pour un cheesecake ou encore des verrines.

Pour 5 palets :

Ingrédients :

  • 50g de farine
  • 35g de beurre pommade
  • 35g de sucre (dont 1 sachet de sucre vanillé)
  • 2,5g de levure chimique
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 pincée de fleur de sel
  1.  Blanchissez le jaune d’oeuf avec les sucres à l’aide d’un fouet.
  2. Quand l’appareil est blanc et onctueux, incorporez le beurre travaillé en pommade (malaxé avec une spatule, jusqu’à ce qu’il soit bien tartinable) et lissez le mélange.
  3. Ajoutez ensuite la farine tamisée avec la levure et la pincée de sel. Travaillez la pâte à la spatule jusqu’à ce qu’elle soit homogène.
  4. Aplatissez la entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur 0,5cm d’épaisseur.
  5. Placez 1h au réfrigérateur.
  6. Préchauffez le four à 170°C.
  7. Détaillez des cercles de 5cm de diamètre dans la pâte à l’aide d’un emporte pièce. Vous pouvez regrouper les chutes de pâte et les étalez à nouveau pour redécoupez de nouveaux biscuits.
  8. Placez les dans des cercles à pâtisserie non beurré (important pour avoir l’aspect caractéristique des palets breton)
  9. Enfournez pour 15 à 20 min jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Laissez tiédir avant de démouler. Conservez les dans une boîte hermétique.

DSCN2304 DSCN2301 DSCN2292

Ils ont testé :

Afternoon Tea et ses Palet breton maison à la gelée de Mojito

17 commentaires

    • c’est tout à fait ça ! Mais sur le coup, je n’en avais pas sous la main et ces bêtises coûtent une petite fortune !

    • ca c’est une certitude ! 😀
      mais comme ma raison n’a presque jamais son mot à dire devant ma gourmandise, j’ai été prévoyante 😉

  1. C’est vrai qu’ils sont parfaits ! Ceux que j’avais testés etaient plus devenues des galettes bretonnes ! je n’avais pas pris le soin de les mettre dans des cetcles ! Ils se sont étalés. Mais le goût etait là et c’est sacrément bon. Bravo chistelle pour cette grande réussite. Bonne soirée gros bisous

    • Ceux où l’aluminium n’a pas tenu se sont étalés aussi. C’est marrant d’obtenir des résultats aussi différent juste pour une histoire de moule !
      C’est horriblement addictif ce goût de beurre avec une pointe de sel! et puis le croustillant-croquant !!! ahhh ! je vais devoir en refaire !

      • Ne m’en parle pas ! j’en suis accroc aussi or il ne m’en faut pas, normalement !! tu comprends pourquoi j’ai arrêté de faire des cookies ? je n’arrivais pas à me limiter .. alors quand c’est comme ça j’arrête.. tentée mais puisqu’il n’y en a pas, je ne peux pas en manger..

        • Je comprends tout à fait. J’applique la même méthode. C’est très restrictif mais toujours moins pénalisant que de craquer et de faire n’importe quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *