Pastis Landais : version brioche rhum-vanille-fleur d’oranger

DSCN9175

Le pastis landais est une spécialité du Sud-Ouest. Il s’agit historiquement d’une brioche très dense (on frôle l’étouffe chrétien) et très riche en beurre parfumée de rhum, de vanille, de fleur d’oranger et de citron. Il en existe beaucoup de variantes à l’heure actuelle. Par déformation à cause de son nom, beaucoup son préparé avec de l’anis en guise d’arôme. Et doucement, la pâte à brioche à base de levure boulangère s’est transformée en pâte à gâteau avec de la levure chimique.DSCN9194

Ici je vous propose la version traditionnelle, que j’ai dénichée sur le blog Dans la Cuisine de Sophie. J’ai un peu adapté les proportions. Normalement le pastis se cuit dans un moule à brioche parisienne. Je n’avais que mon moule à Kouglof à disposition, mais cela a très bien fait l’affaire. Pas de panique, la pâte est très très liquide. C’est tout à fait normal. C’est à cause de cela qu’on obtient une brioche à la mie très dense et serrée. Honnêtement, j’ai utilisé ma MAP mais ce n’est pas vraiment une nécessité. Cela peut se préparer exactement comme un gâteau.

J’ai trouvé la mie assez sèche (ou bourrative ou étouffe-chrétien à vous de choisir) comme il se doit. Le goût de la levure se sentait un peu trop selon moi. Sinon c’est à vous de jouer sur l’équilibre entre les différents arômes. J’adore le rhum alors je lui ai donné la part belle…

Pour 6 à 8 personnes :

Ingrédients :

  • 190 g de farine
  • 3 oeufs
  • 50 g de beurre demi sel fondu
  • 75 g de sucre
  • 75 ml de lait tiède
  • 10g de de levure fraiche
  • 1 cac de rhum
  • 1/2 cac de fleur d’oranger
  • 1 bande de zeste de citron détaillé très finement
  • 1/2 cac d’arôme de vanille
  • grains de sucre
  1. Dissolvez la levure dans le lait tiédi avec le sucre.
  2. Versez dans votre MAP : le lait avec les oeufs, le beurre fondu et les arômes. Recouvrez avec la farine.
  3. Lancer le programme pâte (1h30).
  4. A la fin du programme, versez (oui la pâte est liquide) dans un moule à brioche parisienne bien beurré et fariné. Ca ne doit pas dépasser les 3/4 car la pâte va pas mal gonfler.
  5. Laissez reposer 30min puis saupoudrez de grains de sucre.
  6. Préchauffez votre four à 180°C et enfournez pour 30 min.

DSCN9181 DSCN9192

10 commentaires

    • Je pense que c’est une question de gourmandise, je trouve qu’avec un verre de lait, cela passe très très bien ! 😀

  1. Bien sûr tu penses bien que j’ai testé le pastis (pas la boisson hein ? ne va pas croire que je picole !) non je veux parler de cette brioche mais justement le côté mie dense ne m’a pas plu. J’ai horreur de ce qui est bourratif ! d’ailleurs je n’aime pas la plupart des gâteaux au chocolat car bien souvent ils ont ce côté là. Il faut que ce soit léger pour me plaire ! C’est pour cela que j’ai testé beaucoup de brioches et si je les trouvais bonnes parfois à la sortie du four le lendemain ce n’était pas vraiment ça… (sauf les deux dernières que j’ai faites).
    Bon ceci dit ma Christelle, je pense que les amateurs de Pastis doivent trouver celui que tu viens de faire magnifique et il l’est !! gros bisous bonne après midi !

    • tu as bien le droit d’apprécier une boisson fraiche l’été tu sais 😉
      je comprends ce que tu veux dire. Au final, la mie me fait un peu penser à celle d’un quatre-quart mais en plus sec. Je pense que c’est son côté très parfumé qui permet de compenser un peu cet inconvénient. Après c’est aussi le soucis avec la brioche. Ca rassit très vite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *