L’assassin de la Cuisine de Bernard

DSCN8710

J’ai enfin testé l’indécent et si populaire gâteau de Bernard : L’Assassin. Cette brique (faut pas se le cacher) est une ode aux artères bouchées et au diabète. C’est un gâteau au chocolat particulièrement dense et légèrement collant, dont la particularité est d’être sucré avec du caramel.

J’ai suivi la recette à la lettre (pour une fois) et je m’en suis mordu les doigts sur un point ou deux. Je réalise toujours mon caramel à sec. Cette fois-ci, au regard de la quantité de sucre astronomique importante, j’ai choisi de l’humidifier comme dans les instructions. Un carnage… Enfin, j’ai fini par m’en sortir mais à mon avis cela m’a pris beaucoup plus de temps que si j’étais simplement partie à sec (et avec des graviers).

Une collègue avait tenté la recette et avait éprouvé des difficultés au moment de l’incorporation du caramel aux oeufs. Ca a failli virer à la catastrophe chez moi aussi. Je vous explique le dilemme. Présupposé : vous prenez une poêle anti-adhésive pour réaliser un beau caramel mais au moment d’incorporer le beurre, il faudrait lui balancer un bon gros coup de fouet pour que tout se passe bien. Problème : pas envie de bousiller le revêtement de ma poêle… Résultat : je me suis retrouvée avec une flaque de beurre et des tas de caramel vaguement mous et pris en masse dans ma poêle… Solution : c’est le moment où il faut prendre son mal en patience, ne pas perdre espoir et sortir l’artillerie lourde : le mixeur ! J’ai laissé mon caramel sur le feu jusqu’à ce qu’il ramollisse (en faisant abstraction de la mare de beurre surnageant). Quand j’ai jugé le caramel suffisamment « fluide », j’ai vite fait basculé tout le contenu de la poêle dans un saladier à bords hauts et mixé vigoureusement. J’ai fini par obtenir un coulis de caramel bien épais avec le beurre incorporé (je n’y croyais plus). C’est ce mélange que j’ai finalement ajouté petit à petit à mes oeufs.

Beaucoup de péripéties pour une odeur dans mon appartement qui a maintenu mon estomac dans un état de famine aggravé toute la soirée. Selon moi, c’est le fondant incroyable associé à la touche de sel qui rend vraiment ce gâteau addictif…

Pour 1 gâteau :

Ingrédients :

  • 250g de sucre
  • 150g de beurre (réduisez à 100g, ca ira amplement)
  • 3 oeufs
  • 10g de farine
  • 125g de chocolat noir à 60%
  • 1/2 cac de sel
  1. Préchauffez votre four à 145°C.
  2. Fouettez les oeufs avec la farine jusqu’à les rendre mousseux.
  3. Réalisez un caramel à sec avec votre sucre (assez long, ±15min vu la quantité de sucre).
  4. Quand il est bien doré, ajoutez le beurre coupé en morceaux. Cela va mousser fortement puis se calmer..
  5. Mélangez bien pour incorporer le beurre au caramel (au besoin pensez au mixeur !!). Vous devez obtenir une sorte de coulis de caramel.
  6. Versez le petit à petit sur les oeufs en fouettant bien.
  7. Ajoutez le chocolat fondu à la pâte et mélangez bien.
  8. Versez dans un moule à charnière (vraiment plus pratique) de 15 à max 18 cm de diamètre, chemisé de partout de papier sulfurisé (le fond et les bords, sinon vous allez vous en mordre les doigts).
  9. Enfournez pour 45-50min.
  10. Laissez refroidir complètement et stocker au réfrigérateur avant de démouler et de déguster.

DSCN8700

Petite info complémentaire :

Pour vous épargner l’étape du caramel et la culpabilité de mettre autant de beurre, je vous suggère d’acheter du coulis de caramel tout fait… Reste à vérifier que cela ne modifie pas trop la texture, mais cela m’étonnerait…

Vu la quantité de sucre, vous pouvez sans problème prendre du chocolat à 70 voir 80%. L’amertume passera inaperçu mais le goût du chocolat sera plus intense et profond. J’y ai mis de l’éthiopien noir intense (qui est immangeable tel quel) et il est passé nickel !

Enfin, je pense que l’on peut sans complexe, diminuer de manière conséquente la quantité de beurre sans porter atteinte à la texture de ce fabuleux gâteau.

DSCN8712 DSCN8707 DSCN8686 DSCN8703

18 Comments

  1. Corinne / Mamou & Co

    2 mai 2016 at 18 h 14

    Tu pousses le vice jusqu’à rajouter du caramel sur le dessus ???? Non, là, ce n’est pas raisonnable !!! 😉 Je le connais bien pour l’avoir réalisé et avoir aussi rencontré des problèmes il me semble à l’incorporation du caramel, ma fille aussi me l’a fait une fois (elle a décidé de faire grossir sa mère ! 😉 ), c’est vraiment une tuerie 🙂

    1. Christelle

      3 mai 2016 at 13 h 31

      Non, non rassure toi, le caramel, c’était juste pour la photo et rendre les choses encore plus appétissantes ! 😉
      Je suis soulagée de voir vos commentaires à toutes et de me rendre compte que je ne suis pas la seule à avoir rencontré des difficultés avec l’incorporation du caramel.
      C’est une tuerie à tous les sens du terme !

  2. Assia

    28 avril 2016 at 11 h 55

    Humm il donne envie de le croquer sans aucune hésitation bravo:)

    1. Christelle

      29 avril 2016 at 8 h 50

      Merci, mais fait attention à toit si tu croques dedans, tu risques d’avoir du mal à t’arrêter ! 😉

  3. mamancadeborde

    24 avril 2016 at 20 h 24

    Il est méga tentant…!!! mais ce n’est pas raisonnable pour mes hanches ! Je me le note dans un coin pour mon prochain craquage !!! Bises

    1. Christelle

      25 avril 2016 at 8 h 51

      C’était pas plus raisonnable pour moi non plus, mais ça fait un bien fou ^^

  4. LadyMilonguera

    24 avril 2016 at 14 h 46

    Ce gâteau est une vraie tuerie !

    1. Christelle

      24 avril 2016 at 17 h 41

      TRop !!! C’est pas pour rien qu’il s’appelle l’Assassin ! Bernard a bien choisi son nom ! 😀

  5. Cooking Julia

    24 avril 2016 at 9 h 03

    Ce gâteau m’a toujours tentée, mais la composition m’a toujours freinée… En tout cas, tu l’as superbement réussi et mis en valeur ! Merci pour les trucs concernant le caramel. C’est vrai que faire un caramel est toujours hasardeux… Bises

    1. Christelle

      24 avril 2016 at 17 h 44

      De rien, j’ai tellement galéré… Si ca peut éviter que d’autres personnes paniquent et abandonnent ce gâteau qui mérite quand même le détour ! Trop peur par rapport à la quantité de sucre et de beurre ? Honnêtement, faut le tester pour la gourmandise 🙂

  6. C comme chef by Luz

    23 avril 2016 at 22 h 36

    Hum pas mal, je suis bluffé tu l’a très bien réussi. Bravo

    1. Christelle

      24 avril 2016 at 8 h 54

      Merci beaucoup ! Vu le fil à retordre qu’il m’a donné, il avait plutôt intérêt à être bon !

  7. Emau

    23 avril 2016 at 19 h 14

    Je l’ai fait l’an dernier et moi aussi j’ai bien galéré, il faudrait lui demander si il y a une astuce car c’est divinement bon à petites doses bien sûr.
    Bises

    latabledeclara.over-blog.com

    1. Christelle

      25 avril 2016 at 8 h 53

      Tes commentaires s’étaient glissés dans les indésirables 🙂
      Je pense que j’aurais moins de soucis en le faisant à ma manière. Maintenant que je vois ce que c’est est comment c’est fait, ça devrait être moins coton !

  8. chris

    23 avril 2016 at 11 h 39

    Ah effectivement, tu as bien mérité de le manger ce gâteau!!! 🙂
    la texture est….comment dire…. ça m’appelle, j’entends « mange moi mange moi!!!!! » 😉
    Bises

    1. Christelle

      24 avril 2016 at 7 h 48

      ce gâteau est très perfide… il sait te séduire sans que tu t’en rendes compte … IL est manipulateur et très vil !

  9. bénédicte

    23 avril 2016 at 8 h 21

    j’ai testé aussi ce gâteau et l’étape caramel pas facile ! 🙂 pour ma part c’est trop riche mais les enfants sont tombés amoureux de la texture ! 🙂

    1. Christelle

      23 avril 2016 at 10 h 42

      J’ai encore mon âme d’enfant trop présente, j’ai adore sa texture aussi xD

Leave a Reply