AbracadaWrap : le food truck qui roule pour vous

WP_20170330_12_11_40_Pro

Cela fait 1 an (depuis avril 2016) que je croise ce food truck 2 fois par semaine à côté de mon laboratoire et que je me dis qu’il faut que je le teste ! C’est sa pimpante couleur rose et son jeu de mot magique qui avaient attiré mon regard la première la fois. J’ai craqué cette semaine pour fêter le retour des beaux jours.

Le menu ne change pas chaque semaine (éventuellement 1 nouveauté par mois) et 2 formules sont disponibles :

  • Formule petit faim à 8€ =  wrap + accompagnement ou dessert + boisson
  • Formule magique à 10€ = wrap + accompagnement + dessert + boisson

 Vous avez le choix entre 3 wraps chauds et 2 froids. parfois il y a des pizza wrap ou de grandes salades qui font leur apparition. les desserts proposés comporte des cookies (2 au choix, nous sommes tombés unjour avec des cookies spéculoos-chocolat ou amande-chocolat), des compotes maison et des yaourts. Je me suis laissée tenter par le wrap BTO au bacon et emmental avec une petite compote maison pomme-mangue.

WP_20170330_12_35_46_Pro

J’ai trouvé le service rapide. 5 min après avoir passé commande, nous avions nos wraps chauds en main. C’était bon. le goût était vraiment équilibré et le wrap tiède comme il faut. Mais je l’ai quand même trouvé un peu maigrichon et j’étais loin de me sentir calée. J’ai un peu cherché la sauce BBQ aussi.Les frites avait l’air bien appétissantes et croustillantes. Elles me mettaient l’eau à la bouche, mais il faisait un peu trop chaud pour que je me laisse tenter. La compote était rafraîchissante et légère, sans être trop sucrée. Exactement ce que j’attendais d’elle. En plus la portion était plutôt copieuse !

WP_20170330_12_37_31_Pro
Wrap BTO et compote pomme-mangue

Au final, c’est un peu cher pour ce que c’est et il faut vraiment avoir une petite faim pour la formule éponyme. C’est vraiment à privilégier pour les petits mangeurs ou si vous avez envie d’un repas assez léger. Avantage, la carte bancaire et le paiement sans contact sont acceptés. J’ai apprécié de le tester, mais je pense rester fidèle à Sugary. Mais si vous avez envie de tenter l’aventure, n’hésitez pas, vous pourrez retrouver ce food truck original le :

  • Lundi : sur le parking de l’entreprise Polypôle au Haillan, juste à côté de Chronodrive
  • Mardi et Jeudi : parking de l’Institut d’Optique d’Aquitaine (entre les arrêts de tram Arts et Métiers et Doyen Brus sur la ligne B)
  • Mercredi: Cité de la Photonique, avenue de Canterrane à Pessac
  • Vendredi : Bordeaux Productic, ZI de Marticot à Cestas

Résumé

« Abracada Wrap »
Food truck wrap
Wrap : 5€
Dessert : 2€

Formule petite faim : 8€
Formule magique : 10€

 

leur page facebook 

06 38 36 78 77

Les ⊕⊕⊕Les ΘRecettes appétissantes et réussies
Repas assez légerCher
Wrap un peu maigre

 

10 Comments

  1. Anne

    15 mai 2017 at 12 h 54

    Et bien pour tout vous dire, j’ai un diplôme d’ingénieur en Optique et Vision Industrielle.
    Après avoir travaillé 2 ans environ dans mon domaine, je suis malheureusement restée trop longtemps au chômage.
    Suite à ça il a fallu trouver un travail rapidement et dans n’importe quel domaine pour pouvoir payer loyer et factures.
    J’ai atterri dans un point de vente de restauration à emporter (à Rives d’Arcins), l’expérience m’a beaucoup plus, le contact avec les clients, le plaisir de faire et vendre à manger.
    Seul inconvénient à mon goût le salaire, les horaires de travail changeant tout le temps etc.
    J’ai donc décidé de monter mon propre projet, et il m’a fallu un an entre le moment ou j’ai eu l’idée et le jour où j’ai fait mon premier service dans mon Food Truck 🙂

    1. Christelle

      2 juin 2017 at 11 h 39

      ah ! Je comprends mieux maintenant pourquoi vous êtes au pied de l’IOA !
      La réinsertion dans le domaine scientifique est si difficile ?! Vous savez pourquoi ? On vous à fait des « reproches » particuliers à cause de cette coupure pendant des entretiens ?
      Je suis toujours surprise, en discutant avec les propriétaires de restaurants, de découvrir le nombres de personnes qui se convertissent au secteur de la restauration après des parcours scientifiques …
      En tout cas, c’est une belle aventure 🙂
      Bonne continuation !

  2. choupette88

    2 avril 2017 at 9 h 09

    Le foodtruck, le souhait de Papoune lorsque nous serons en retraite !
    Je te souhaite un très bon dimanche !
    bisoussssssssssss

    1. Christelle

      3 avril 2017 at 8 h 07

      moi aussi ça me fait rêver. Surtout l’été mais le reste du temps, je pense que je préfèrerais un restaurant en dur 🙂
      Vous opteriez pour quel type de food truck ?

    2. Anne

      3 mai 2017 at 18 h 03

      Bonjour Choupette88,

      Je suis obligé de répondre en voyant votre commentaire, ne le prenez pas mal, mais je vous assure qu’avoir un Food Truck n’a rien d’un loisir… C’est une activité à plein temps…
      Pour vous donner un exemple, lorsque je commence les préparations dans mon camion le matin il est 8h30/9h, et lorsque je finis le soir et que je peux enfin m’assoir un peu il est environ 18h30/19h.
      Cordialement,
      Anne

      1. Christelle

        4 mai 2017 at 8 h 02

        Bonjour Anne,
        La situation est peut-être différente lorsqu’il s’agit d’un simple à-côté pour arrondir ses fins de mois ou simplement prendre du plaisir à la vente et au partage au contact des gens que si c’est son gagne-pain à temps plein.
        Je ne pense pas que Choupette88 ait cherché à sous-entendre que c’était un métier facile.
        Bonne journée à vous

        1. Anne

          5 mai 2017 at 8 h 35

          Chère Christelle,

          Nous entamons là une discussion sans fin j’en ai peur….
          « La situation est peut-être différente lorsqu’il s’agit ….. ou simplement prendre du plaisir à la vente et au partage au contact des gens que si c’est son gagne-pain à temps plein »
          Je vous rassure, personne ne m’a forcé à le faire, c’est difficile, mais je l’ai choisi, parce que j’aime le contact avec les gens, et le partage justement.
          Ceci dit ce n’est pas parce que je fais quelque chose que j’aime et que j’ai choisi que je ne peux pas espérer en vivre…
          Je vous souhaite une bonne journée.

          1. Christelle

            5 mai 2017 at 9 h 28

            Un food truck ne permet de pas de subvenir à vos besoin ?!
            C’est un problème de visibilité (je parle en terme de choix d’emplacement) ? ou parce que les charges liées à ce types d’activités sont trop contraignantes ? ou encore parce que la nourriture proposée n’est pas forcément celle que recherche la majorité des gens ?

            Je ne pensais pas que la situation était si critique, surtout que les foods trucks fleurissent de plus en plus !

          2. Anne

            7 mai 2017 at 14 h 05

            En fait ouvrir un food truck c’est créer une entreprise avec tous les avantages et inconvénients donc il faut du temps.
            La première année par exemple on a souvent des aides (chômage, exonération de charges..) donc on ne sors pas de salaire, mais ensuite plus d’aide et il faut donc réussir à sortir un salaire.
            Concernant l’offre et la demande, à chacun de trouver la clientèle adapté à son offre, et cela prend du temps également, environ un an..
            Je ne vous dit pas tout ça pour me plaindre au contraire je ne regrette en rien mon changement de vie professionnelle.
            Mais c’est plus pour faire prendre conscience aux gens que ça n’a rien d’un métier plus facile qu’un autre.

          3. Christelle

            14 mai 2017 at 15 h 51

            Vous faisiez quoi avant de vous lancer dans un food truck ?
            Comment vous en êtes arrivée à vouloir en ouvrir un d’ailleurs ?

Leave a Reply