Le lion lilas : un bistrot français

wp_20161116_003

Un restaurant un peu décalé à la cuisine bonne mais très traditionnelle. C’est le lieu pour manger comme chez soi mais dans un univers un peu différent et marrant.

Vous êtes accueillis à l’entrée par une voiture atypique, envahie par la végétation et les oiseaux qui gazouillent dans leurs cages. Ce soir là, ils n’ont commencé à chanter qu’après une bonne demie heure à se réchauffer les plumes à l’intérieur. C’est très rafraichissant d’entendre les piaulements d’oiseaux (assez discrets) pendant son repas !
La salle est de proportions modestes avec une décoration très bordelaise à base de bouteilles de vin soigneusement alignées mais avec des touches un peu moins conventionnelles et plus originales comme les étais en forme de bois de cerf. L’agencement de l’intérieur m’a un peu fait pensé à un bistrot un peu rétro. Ce sont des teintes certes claires mais relativement froides, avec des objets qui donnent un côté « ancien » comme le petit carrelage au sol, les vieilles chaises en bois ou encore la longue banquette rouge.

wp_20161116_009

En terme d’accueil le serveur est très prévenant, taquin et adorable. Il va s’occuper de vous aux petits oignons en y mettant toutes les formes et la bonne humeur possibles ! On vous présente le menu sur une grande ardoise qui se ballade dans la salle (comme chez un Pain de Soleil), ce qui parfois aboutit à des situations un peu compliquées… Pas facile de présenter le menu à la table ne hauteur de la notre alors que nous étions assises à leurs pieds…wp_20161116_010

D’ailleurs, heureusement que nous avions réservé pour le service de 19h car j’ai trouvé cela un peu oppressant d’avoir des gens justes au dessus de nous pendant la fin de notre repas. Ca manquait un peu d’intimité. Il faut bien reconnaitre que les tables sont serrées.

Le menu est très « classique » au sens où ce sont définitivement des plats que l’on se fait chez soi : des croque-monsieur, du magret, des terrines, des tartes… C’est bon et parfois un peu original (comme le trio de cannelés salés en entrée) mais dans l’ensemble, ça m’ennuie d’aller au restaurant pour manger ma propre cuisine. En terme de dessert, c’était un peu pauvre selon moi. Le choix était limité, mais c’est cohérent avec la carte très passe-partout et correspondant à de la cuisine de maison. On retrouve donc de la tarte tatin et de la mousse au chocolat dans les desserts avec bien sûr un indétrônable café gourmand.

Mon amie et moi, nous sommes laissées tenter par le burger au confit de canard. C’était notre choix coup de coeur à toutes les deux ! (et aussi pour les mêmes raisons, étant toutes, les deux de grosses cuisinières, nous avons choisis, ce qu’on était le moins susceptibles de faire chez nous).

En attendant son arrivé, on nous a apporté de la tapenade d’olives noires avec des tranches de pain. La tapenade était excellente et le pain d’accompagnement tout aussi agréable. Le pain constitue vraiment un bon moyen d’évaluation des restaurants. En général, les resto sérieux « gâchent » rarement leur cuisine avec un pain de qualité médiocre et ils se donnent la peine d’investir dans des baguettes de traditions pour le service. Ce qui était le cas ici ! wp_20161116_020

Nous n’avons pas été déçue. C’était extraordinairement copieux. La quantité de confit de canard était plus qu’appréciable, sans compter qu’il était bien fondant et pas trop salé. Le pain du burger était moelleux et brioché à souhait et bien imprégné d’une sauce au miel, vinaigre balsamique et au jus de canard. Un délice. Les pommes de terre sautées étaient réussies et la salade de tomate vraiment la bienvenue pour faire glisser le tout. C’était vraiment bon, mais pour moi, le rendu était trop gras (entre le fromage et le confit) avec un petit manque d’assaisonnement. J’aurais apprécié que le résultat final soit plus relevé ou avec une touche fruitée comme du chutney de figues. wp_20161116_026

Après cette orgie, nous avons quand même trouvé le moyen de prendre un thé gourmand. Au choix, 3 thés de chez Kusmi (vert menthe, noir breakfast ou agrumes & bergamote). Ses portions sont très raisonnables et l’assortiment bien choisi avec :

  • de la tarte tatin
  • de la mousse au chocolat
  • une crème brulée
  • du Fontainbleau (fromage blanc additionné de chantilly) avec du coulis de fruits rouges.

J’ai vraiment aimé la crème brûlée et la tarte tatin. La mousse au chocolat passait bien, mais je la trouvais trop ferme. J’ai eu du mal à accrocher avec le Fontainebleau. Je n’ai pas trop apprécié le goût de crème dans la préparation. Je pense qu’il y avait un conflit dans ma tête avec l’idée de manger du fromage blanc et le fait de me retrouver avec une texture mousseuse   et le goût de crème en prime. En tout cas, il n’aurait pas fallu une gâterie de plus !

En quelques mots, c’était une expérience agréable mais relativement banale sur le plan de la cuisine. Cela n’empêche pas que la qualité des produits soit en rendez-vous et que les plats soient réalisés avec soin et réussite. C’était juste trop commun pour moi (en terme d’associations de saveurs et de type de cuisine). J’ai vraiment aimé l’accueil et le côté bucolique apporté par la voiture et les oiseaux! ^^

Résumé

« Le Lion Lilas »
Bistrot de cuisine traditionnelle française
40€ pour 2 en moyenne

 

Lu-Sam : 11h30-1h
Dim : 18h-1h

 

Arrêt Sainte Catherine (Tram A)
6 rue Bouquière
33000 Bordeaux09 73 68 61 51Leur page facebook
Leur site internet
Les ⊕⊕⊕ Les Θ
Cuisine copieuse et agréable
Accueil jovial et attentif
Carte trop classique

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *