Risotto automnal aux poires, filet mignon et palet bourguignon parfumé au pain d’épices

DSCN2401

Avec ce temps morose et pluvieux, j’ai plus envie de plats d’hiver consistants et riches, qui apportent du réconfort. Alors dans la continuité de la recette pour le Trophée Julien Chopin, j’ai mitonné un risotto bien crémeux avec du filet mignon et des poires où j’ai remplacé le traditionnel vin blanc par le ratafia champenois que j’avais reçu.

Le rendu sucré-salé est vraiment très chaud et gratifiant. Le palet bourguignon apporte une touche finale bien crémeuse. Les notes fruitées de la poire se marient à merveille avec la profondeur du ratafia. C’est un résultat doux et élaboré. Cela reste tout de même plutôt une recette pour l’automne.

Je soumets mon risotto au concours A vos recettes ! (du traiteur.mondevis.com.).

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • 70g de riz arborio
  • 20 à 25 cl de bouillon de volaille
  • 5cl de ratafia champenois
  • 75g de filet mignon
  • 50g de poire bien ferme (conférence par exemple)
  • 10g d’échalote ou d’oignon rouge
  • 30g de palet bourguignon (1/4)
  • 1/8 cac d’épices Pain d’épices
  • 1 cac d’huile d’olive
  • 4 ou 5 noix de cajou
  1. Emincez l’échalote.
  2. Détaillez le filet mignon et la poire pelée en dés.
  3. Dans une poêle moyenne, faites revenir les morceaux de viande dans 1/2 cac d’huile d’olive, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Retirez les.
  4. Ajoutez le reste d’huile et faites revenir l’échalote avec les dés de poires. Saupoudez avec les épices pour pain d’épices et mélangez bien.
  5. Quand l’échalote est translucide, ajoutez le riz et mélangez bien pour l’enrober de gras.
  6. Mouillez avec le ratafia et passez à feu doux.
  7. Quand il est totalement absorbé, ajoutez la viande et 2 cas de bouillon.
  8. Quand le liquide s’est évaporé ajoutez 2 cas de bouillon et attendez que le riz l’ai encore quasiment absorbé avant d’en rajouter. Et ainsi de suite jusqu’à épuisement du bouillon. Remuez à mi parcours pour que les grains de riez du dessus se retrouve en dessous et baignent à leur tour plus dans le bouillon.
  9. Quand vous avez épuisé le bouillon, ajoutez le fromage coupés en morceaux. Mélangez bien et servez aussitôt avec des noix de cajou concassée pour le croquant.

DSCN2394 DSCN2382 DSCN2389 DSCN2383

traiteur.mondevis.com

10 commentaires

  1. Pour une fois je ne m’exclame pas en passant chez toi ! on peut dire que c’est plutôt rare ! Je ne suis vraiment pas fan de risotto ! ce n’est pas que je n’aime pas le riz mais pas cuit comme ça. C’est le fait que ça colle qui me déplait… j’ai même fait l’essai avec des crevettes que j’adore mais pareil je ne suis pas du tout enthousiaste. Je peux le manger (ce n’est pas comme le poulet) mais disons que je ne me régale pas… désolée, ce sera pour demain !! Gros bisous Christelle !

    • OH ! Je suis offensée ! 😉
      Je vois ce que tu peux reprocher à la texture très épaisse et gluante du risotto. J’ai développé une aversion pour le riz au lait à cause de cela. Bizarrement, je trouve que ça passe beaucoup mieux en version salée..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *