Yeti : des pancakes dignes de Big Foot et des oeufs à gogo

Quand j’ai posé les yeux sur les pancakes de ce restaurant, j’ai su qu’il fallait que j’aille bruncher là-bas et ce malgré le prix démesuré pour une formule qui n’est pas à volonté. Je suis venue, j’ai vu et j’étais repue mais pas vraiment émue non plus.

Reprenons à zéro. Yeti c’est une cantine esprit fusion située sur le boulevard Ansprach à quelques foulées de la Bourse. C’est grand, blanc, haut sous plafond. L’atmosphère reflète bien ce côté melting pot et bien pensant du « il faut manger local, bio et de saison ». Je crois que c’est le côté fresques murales façon tatouage hispter, les petites plantes, les banquettes en bois avec le patchwork de coussins dépareillés, les palettes de chantier accessoirisées à droite à gauche, les tables communes, les chaises d’écolier et le côté self-service d’eau dans une jarre en verre (trop écolo-responsable quoi !).

On ne dirait pas comme ça, mais j’aime réellement cette ambiance de bobos décomplexés aux convictions flexitariennes. Même si je mange plutôt grande distrib’, j’aime me donner bonne conscience et me la péter en disant que je vais au marché pour acheter 5 pommes du verger (pas trop grosses s’il vous plait, c’est juste pour le goûter) et lâcher une somme rondelette pour savourer dans un restaurant deux oeufs de Karen la poule. D’ailleurs vous avez sans doute remarqué que les 3/4 des restaurants que je fréquente sont dans cette veine.

Bref! Chez Yeti, on s’y régale du petit-déjeuner jusqu’au goûter en passant par le lunch à midi et le brunch en weekend. Globalement la cuisine suit des inspirations japonaise avec des bowl au riz, italiano-indienne avec des naans-pizza, mexicaine, anglo-américaine et j’en passe ! Cependant, l’accent est clairement mis autour de deux plats phares.

D’une part, les OEUFS ! Ils sont disponibles sous toutes leurs formes et il en sera fait selon vos désirs : omelette, au plat, pochés, brouillés, frits avec l’accompagnement de votre choix : guacamole, fromage, bacon, épinards, champignons, beans … Toutes les recettes traditionnelles à travers le monde sont présentes et revisités : oeufs bénédictes (bacon), oeuf florentine (épinards), huevos rancheros (guacamole, tortilla et sauce tomate)…

Carte du Yeti brunch

D’autre part, l’autre spécialité de la maison sont les PANCAKES ! Si vous voulez des pancakes divines bien épaisses et alvéolées, vous avez frappé à la bonne porte. Encore une fois, on se plie à vos caprices : beurre de cacahuète, sirop d’érable, bacon, chocolat, banane, confiture, myrtille… Tout est fait pour vous plaire.

La terrasse donne sur la rue du Bon Secours, qui est uniquement piétonne. C’est donc très calme. Je suppose qu’elle doit être ensoleillé toute la journée en été. A la mi-Octobre avec le soleil rasant, la période où vous pourrez vous dorer la pillule tout en sirotant votre café est plus restreinte. A l’origine je voulais réserver la veille pour justement avoir une place en terrasse (il doit bien y avoir une dizaine de tables dehors). Mais surprise ! Je tombe sur la messagerie vocale qui m’annonce qu’il est impossible de réserver… Bon tant pis, on croise les doigts et on verra bien s’il reste de la place le lendemain… 11h30-45 sur place, terrasse prise d’assault, donc on migre à l’intérieur. Et c’est le moment où je me suis sentie fachée de découvrir qu’en réalité, il est possible de réserver une table… humm … pas très pro ….

Soit. Un gentil serveur nous donne la carte. On brainstorm un petit moment en lorgnant avec envie sur la table de nos voisins. La bave au coin des lèvres et des étoiles plein les yeux. Trois formules disponibles, toutes avec boisson chaude (café ou thé noir earl grey) à volonté:

  1. Menu A / 25 € = yaourt au muesli + plat autour des oeufs + accompagnement
  2. Menu B / 30€ = yaourt au muesli + plat autour des oeufs + accompagnement + 2 pancakes
  3. Menu C / 35€ = yaourt au muesli + plat autour des oeufs + accompagnement + 2 pancakes + cocktail

On se décide pour une formule à 30€ pour le plaisir d’avoir des pancakes. Myrtille-bacon pour lui et beurre d’érable pour moi, avec Huevos rancheros (sans tortilla home-made, rupture de stock) pour Monsieur et oeufs bénédicte pour moi. J’adore les mufins anglais alors j’étais trop impatiente ! On nous apporte presque dans la foulée nos boissons chaudes avec le granola et l’accompagnement du jour (une salade de semoule aux pommes, raisins sec et concombre).

Les boissons : le café était très dilué, si on en croit mon chéri. Après, je tiens à nuancer cet avis. C’est un amateur de café ultra fort. Vous voyez le n°12 de la gamme Nespresso ? C’est son quotidien (et probablement aussi le fluide vital qui coule dans ses veines). Pour le thé, ma foi, c’était correct. Du niveau d’un sachet Lipton jaune quoi. Mais nettement moins pire que ce que je craignais. En effet, ici, le thé et le café sont maintenus au chaud. Le café dans le bol de la cafetière sur une plaque chauffante intégrée à la machine et le thé dans un thermos géant. En général, je trouve que le thé réchauffé a un goût infâme. Il prend vite une arrière goût un peu croupi et renfermé. Mais cela ne m’a pas choquée ici. L’eau est disponible à volonté dans une jarre en verre mais elle avait un goût assez calcaire.

Le Granola : fait maison et vraiment bon. Je n’ai pas trop aimé le côté grain de sel sous la dent. Mais le goût de cannelle était fabuleux, les noisettes bien grillées. En revanche, j’ai été un peu surprise par le yaourt que j’ai trouvé particulièrement liquide. Au moment de payer, j’ai vu le barista le sortir d’une brique. Donc je suppose que cela devait être du yaourt nature à boire.

L’accompagnement était très sympa. J’ai picoré dedans par curiosité mais j’ai préféré me réserver pour la suite. Je garde cependant l’idée dans un coin de ma tête. Et il est fort probable que je vous propose une recette similaire sous peu.

Bon et puis voilà….

On a attendu un peu.

Puis beaucoup …

Puis vraiment très longtemps……

Nous avons eu tout le loisir d’observer cette équipe de 6 personnes se dépatouiller avec une efficacité toute relative de leur clientèle qui n’était pas à son comble. Une très très grosse demi-heure plus tard (donc au bas mot presque 1h après notre arrivée) on pose enfin devant nous nos assiettes avec les pancakes. J’ai vu sur facebook le message suivant en réponse à Harry qui s’est plaint de la même chose :

Hi Harry,
Thank you for your sharing. We are happy to learn you enjoyed our pancakes. Today was indeed pretty long to be served. Mostly due to a new team in the kitchen also due to infamous events downtown yesterday night, making some deliveries (likethe bread) delayed and therefor not helping our team to be on time for our busiest day of the week. We deeply apologise for the experience, but we are sure you wi understand. 
Peace, Love & Pancakes.

Etant donné que nous avons été confrontés aux mêmes problèmes, j’ai cru que le mesage émanait d’une personne ayant manger chez Yeti le même jour que nous. J’ai ensuite réalisé qu’il était daté du 12 Novembre 2017 …  Les problèmes de fournisseurs et de personnel n’ont, semble-t-il, pas été résolus…

Belgian Waffle & Salmon

Première impression : c’est joli et appétissant. Le bacon a l’air fou ! J’ai FAIM !
Deuxième impression : euh … il est où mon muffin anglais coupé en deux sous mes oeufs ?
Troisième impression : wouaw ! les pancakes ont l’air à la hauteur de leur promesse ! attends c’est quoi ce beurre fondu tout gras et épais ?! Zut! c’est ca mon beurre d’érable ?! Merde… bon on verra plus tard…

Allez ! On ATTAQUE !!!!

oeuf Bénédict

Les oeufs benedict : ils sont bien pochés. Et sachant que ce n’est pas évident, j’ai pleinement apprécié ce don du ciel en savourant le jaune jusqu’à la dernière goutte. Contrairement au fine de tranches de bacon que l’on trouve habituellement, ici, cela s’apparentait plus à une tranche de poitrine fumée, épaisse et divinement caramélisée. Car, oui ce bacon était Le bacon était discrètement sucré-salé. Un pur plaisir pour moi ! La sauce hollandaise était assez sympa aussi. Agréablement relevée. Nickel. Bon la vieille tranche de pain en dessous m’a franchement déçue. Je me suis demandé si le petit rond qui ressemblait à un cercle de pain ultra dense, mal cuit et au fort goût fermenté était censé être mon muffin …

Huevos rancheros

Les huevos rancheros : pas de pot, mon chéri a écopé de la même tranche de pain rendu molassonne par la chaleur des oeufs. D’ailleurs ses oeufs au plat on du faire la guerre avant de venir, le jaune était partiellement crevé. La sauce tomate avec les haricots noirs ont fait son bonheur par son caractère vraiment bien épicé (je l’ai goutée aussi, elle arrache mais elle a bon goût). A contrario, le guacamole était assez fade. On sentait bien le goût de l’avocat, il était généreusement citronné avec une touche de cumin, mais cela s’arrêtait là.

Les pancakes : au TOP !! et vraiment là, j’ai oublié mon mécontentement. Epaisses, moelleuses et alvéolées à la perfection. Je ne pouvais rêver mieux. J’ai trempouillé un morceaux de mes pancakes dans ce beurre d’érable qui ne m’inspirait pas confiance (je n’assume pas de manger consciemment du beurre fondu alors que le gras caché au contraire passe comme une lettre à poste). En fait, le beurre d’érable que je connais ressemble à une pâte à tartiner et là, ce n’était pas conforme du tout à ce que j’attendais. J’ai dnoc été agréablement surprise de bel et bien retrouver le goût du sirop d’érable ! Finalement, j’ai liquidé l’intrégalité de mon petit shot avec mes pancakes. Une des serveuses m’a expliqué au moment de régler l’addition que la texture dépendait de la manière donc le beurre était préparé dans l’instant.

Voilà pour ce compte rendu d’expérience assez mitigé. J’aime ce côté all-day breakfast/brunch, comme chez Peck. Le concept est cool, le choix des plats vraiment intéressant et varié. En plus, c’est globalement bon. Mais pour le prix, je m’attendais à un niveau au desus. Cela manque un peu de soucis du détail. J’aurais été prête à sacrifier la boisson à volonté pour une unique boisson chaude mon choix. Je n’ai pas eu l’impression que la formule était si intéressante que cela. Quitte à y retourner, je pense que je me focaliserai sur les pancakes avec une boisson chaude.

Résumé

« Yeti »
Cantine, brunch
Brunch : 25 / 30 / 35€
Pancakes : 
4, rue de Bon Secours
1000 Bruxelles
Me-Dim : 10h-19h
+32 2 502 24 26
Leur site internet Leur page facebook
Les ⊕⊕⊕ Les Θ
Pancake délicieuse
Choix très varié
Spacieux/cadre agréable
Service lent

1 Comment

Leave a Reply