Boentje Café : zéro miette dans l’assiette pour ce brunch zéro déchet

IMG_5743

Autant Bruxelles même est petite que ses communes environnantes sont étendues. Et on perd vraiment à ne se limiter que centre ville. En général, quand un proche vient me visiter, je lui fais non seulement découvrir l’inévitable Manneken Pis et la Grand Place, mais je l’emmène également à la découverte d’Ixelles, Saint Gilles ou encore le quartier Européen. Dernièrement, petit changement de programme pour aller explorer Schaerbeek et son ambiance variée.

IMG_5770

C’est une commune qui souffre un peu de sa mauvaise réputation et pourtant il y a pas mal de petits coins sympa à découvrir avec de nombreuses maisons art déco/art nouveau… Pour lever un peu les a priori, je suis allée bruncher dans ce quartier au Boentje Café sur la place de l’hôtel communal avant d’aller visiter l’Atomium.

IMG_5749

Le Boentje café (je cale sur la prononciation) surfe sur la tendance écologique chère aux Millenials et prône une cuisine zéro déchet assortie d’un approvisionnement local. L’endroit est accueillant et suffisamment spacieux pour accueillir des grandes tablées, mais il se remplit assez vite et la réservation est fortement conseillée. Il y a une terrasse côté rue mais aussi une courette à l’arrière agrémentée de plantes vertes en boîte de conserve pour profiter des rayons de soleil au calme. En revanche, le niveau sonore monte vite dans la salle. Nous étions assises à côté de la machine à café et je dois reconnaître que nous entendre n’était pas évident (à moins que ce ne soit dû à la présence de ce groupe qui fêtait un enterrement de vie de jeune fille … ).

IMG_5751

Vous allez découvrir un univers à l’aspect un peu récup et bric-à-brac avec ses meubles en bois, ses bobines de chantier recyclées, ses coussins en patchwork ou en toile de jute et ses chaises dépareillées. Le rendu est assez féminin et confortable. Les teintes vert d’eau associées au gris clair et au blanc sont très relaxantes. J’aime l’utilisation des fenêtres pour inscrire les menus.

Petit détail vraiment écolo : les coupons de tissu pliés en triangle et présentés au centre de la table avec le pot à couverts pour remplacer les serviettes en papier ! J’ai trouvé ça tellement mignon et les imprimés des tissus étaient si symapthiques que j’ai eu quelques scrupules à m’essuyer les doigts et la bouche dessus ! Cela m’a beaucoup fait penser aux tampons à démaquiller réutilisables de chez Nalamille.

IMG_5752

Ce restaurant modeste propose des sandwichs généreux au pain alléchant, de nombreuses douceurs sucrées (cookies, cheesecake, tarte, fondant etc…) mais aussi des salades dans des bocaux en verre ou des gaufres salées et sucrées.

Concernant le brunch, plusieurs formules sont disponibles :

  • Naked : sans boisson = 18€
  • Deluxe : avec boissons traditionnelles : boisson chaude + boisson fraiche = 21€
  • Royal : avec mise en bouche, une boisson chaude et boisson festive (verre de Clairette) = 25€

Elles sont toutes articulées autour d’une panière (pain & brioche) et de ses tartinades (confitures de framboise, cerise ou abricot, caramel, sirop de betterave, miel, beurre …), d’une assiette sucrée-salée qui varie selon les arrivages et les saisons. C’est assez étrange car la carte mêle anglais, français et néerlandais de manière un peu aléatoire…

L’assortiment de thés est modeste. Six petites références, qu’on vient vous présenter dans des tubes en verre pour faire votre choix. J’avoue que pour quelqu’un comme moi qui adore tout sentir, cette manière de faire est très agréable ! Ils proposent aussi des boissons plus surprenantes. Notamment le William : un lait chaud à la vanille et au sirop de poire avec un soupçon de cannelle. Pour les foodista healthy, il y a aussi un Golden Milk qui correspond plus à un Chaï latte qu’à un lait au curcuma.

Le service avance à une vitesse raisonnable pour un brunch. D’abord le thé glacé fait maison et (alleluia !) non sucré. Ce jour là, il était à la rose avec peut-être un soupçon d’amande et une rondelle de citron. Les boissons chaudes suivent assez rapidement. Pour une fois, j’ai cédé aux caprices de ma gourmandise et pris un chocolat chaud. A ma grande surprise, il était fait avec du « vrai » chocolat et pas du cacao en poudre et surprise encore plus grande : du lait entier ! c’était très appréciable en termes de texture en bouche. Comme chez CHYL, l’eau est servie à volonté dans une fontaine en verre.

Petit fun fact : quelqu’un avait mal refermé le robinet, qui s’est mis à goutter quasiment sur la panière située juste en dessous !

IMG_5759

Après cela, nous avons eu un petit moment de flottement. Nous ne savions pas si nous pouvions aller nous servir directement dans la panière ou si on devait attendre notre assiette. Au final, n’y tenant plus, je me suis levée pour aller fouiner, récupérant une assiette sur l’étagère au dessus et piochant avec enthousiasme dans ce joil panier garni, qui débordait de brioche au sucre et de cramique. Un peu plus tard, au cours du repas, j’ai réussi à exhumer des tranches de ciabatta qui était enfouies sous la masse. Dommage, la pince à spaghetti n’est pas des plus adaptées pour attraper les morceaux de brioches qui sont fragiles. Une simple pince en bois aurait été plus pratique. Mais bon, ce n’est qu’un petit détail.

IMG_5763

L’arrivée de notre assiette a ravivé notre appétit. Le menu était ma foi très alléchant et pour une fois on s’éloigne de la composition traditionnellement admise du brunch (à base d’oeufs brouillés, viennoiseries et de charcuterie) :

  • un toast poulet-champignon au curry : c’est d’ailleurs là qu’on voit que c’est du zéro déchet. Mon pain était une tranche de pain de mie tandis que celui de mon amie, une part de baguette
  • un oeuf poché
  • une verrine de purée de patate douce avec son mélange de graines (gruyère, pavot, tournesol etc…)
  • un peu de salade pour la forme
  • une cuillèrée de pâte à cookie
  • une île flottante revisitée avec des fruits frais (pamplemousse, ananas, pomme, myrtilles …)
  • une gaufre à la fleur d’oranger avec des morceaux de fraises
  • du mascarpone fouetté au sucre et aéré comme une chantilly

C’était un mélange très varié tant par les ingrédients que les textures et la couleur. J’ai vraiment aimé son originalité. Ce sont des choses simples mais auxquelles je ne pense pas forcément (le mix de graines sur la purée), que j’aurais la flemme de faire (l’île flottante) voire que j’aurais des complexes à manger (la pâte à cookie crue). Mais comme tout est présenté en petite quantité, au final on prend plaisir à tout manger sans se sentir alourdi.

IMG_5766

Globalement, j’ai beaucoup aimé tout ce qui nous a été présenté. Seul bémol, les assaisonnements étaient tous un peu trop intenses pour moi. Un poil trop de mélange sel-poivre-curry dans le toast poulet, un peu trop épicé-chaleur pour le mélange de graines de la purée, le dosage de la fleur d’oranger dans la gaufre laissait très peu de place au doute, la chantilly était bien sucrée. Heureusement c’était très bon et j’aime beaucoup ça, mais c’était sur ma limite haute de tolérance. Après, je dois reconnaitre que je suis quelqu’un qui assaisonne très peu mes plats.

Mais je me suis régalée sans aucun doute possible !

IMG_5754

Nous avons pu nous attarder sans pression. Toute l’équipe s’est montrée très agréable et serviable. Cette expérience a été un véritable plaisir. En point bonus, l’assiette est aussi disponible en version veggie avec un toast à l’houmous. J’ai également découvert qu’ils organisent des tables de discussions pour les étrangers, des blinds tests et de nombreux autres évènements. On apprécie aussi son effort sur les emballages inutiles et la récup d’objets.

Résumé

« Boentje Café»
Cantine, brunch, café
Brunch : 18 / 21 / 25€
Salé : 4 à 12€
(bocaux, soupe, sandwich, gaufre salé)
Sucré : de 2,5 à 5€
(gaufre sucrée, pâtisserie, granola)
Place Colignon 18
1030 Schaerbeek

0032 (0)2 672 08 37

Ma-Dim : 10h-18h
Leur page facebook
Leur site internet
Les ⊕⊕⊕ Les Θ
portions adaptées
excellent rapport qualité/prix
original
excentré

Leave a Reply