Risotto aux Saint-Jacques, cidre et orange

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[ratings]

Une recette crémeuse et réconfortante qui fait du plus bel effet! Elle m’a  permis au passage de recycler un fond de cidre qui trainait chez moi depuis une soirée gaufres. Etant donné que je ne bois pas d’alcool, il a bien fallu que je trouve une solution pour ne pas gâcher ce bon breuvage. L’idée m’est venue du magazine Normands en cuisine (n°3) qui proposait une recette de Saint-Jacques aux endives avec une sauce au cidre et à l’orange. Comme l’endive et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour, je l’ai adaptée pour un risotto !
defi-agrumes.400x300

C’est aussi l’occasion pour moi de participer au défi de Novembre de Recette.de sur les Agrumes!

Pour 2 personnes

Pour la poêlée de saint jacques :

  • 6 noix de Saint jacques (minimum)
  • 4 champignons de paris
  • sel, poivre

Pour le risotto :

  • 150g de riz arborio
  • 1 échalote
  • 1 cas d’huile d’olive
  • le zeste et le jus d’une orange (± 6cL de jus)
  • 7,5 cL de cidre
  • 40 cL de bouillon de légumes
  • 1 cas de crème fraîche (facultatif)
  1. Faites cuire à feu vif les champignons coupés en lamelles. Réservez, puis dorez les Saint jacques 2min de chaque côté. Assaisonnez-les.
    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  2. Prélevez le zeste de l’orange et et gardez son jus.
  3. Dans la même poêle, faites cuire l’échalote émincée dans l’huile d’olive. Quand elle est bien translucide, ajoutez le riz et enrobez le bien de matière grasse.
  4. Versez le cidre et laissez le riz l’absorber.
  5. Puis ajouter louche par louche le bouillon, en laissant bien le temps au riz de tout absorber avant d’en rajouter.
  6. Lors de la dernière louche de bouillon, ajoutez en même temps le zeste et le jus d’orange. Mélangez bien.
  7. Une fois le bouillon épuisé, ajoutez les champignons, les saint-Jacques et la crème. Réchauffez l’ensemble à feu doux quelques instants et servez aussitôt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petite info complémentaire :

Mon riz absorbe toujours suffisamment d’eau pour être crémeux sans avoir besoin de rajouter de crème, mais la gourmandise et mes origines font que je cède souvent à ce petit péché…

3 Comments

  1. Christophe

    7 novembre 2014 at 16 h 20

    J ‘ adore l’ idée de ce plat , et jolie présentation , merci de votre participation au défis.

    1. Christelle

      7 novembre 2014 at 18 h 36

      Merci beaucoup !
      Il y a une petite anecdote derrière cette coquille de St-Jacques. Je suis allée voir le poissonnier de mon supermarché. Je lui ai demandé s’il lui restait des coquilles vides puisque sur son étal, il y avait des saint-jacques dans leur coquille et d’autres épluchées (je me suis dit qu’elles avaient étaient épluchées avant et qu’il devait bien rester leur coquille dans les déchets…). Apparemment il n’en avait plus. J’ai donc cru qu’il allait m’éplucher une noix, la mettre avec les autres déjà épluchées et juste me donner la coquille. Mais non ! Il a absolument tenu à me la faire payer… Sur le coup, ç’a m’a un peu agacée mais bon, cela n’a pas affecté mon plat alors je ne lui en veux pas trop!

Leave a Reply