Plume Small Kitchen

231120142843

Le Plume, c’est un peu le Peppone du brunch sur Bordeaux. C’est renommé, les produits sont de qualité, ils ne prennent pas de réservation le weekend, alors tout le monde s’y bouscule et il faut attendre son tour…

Il est situé juste à côté de la place Pey Berland : le plein centre ville.

Nous sommes arrivés à 11h50 devant ce resto il y avait déjà 3 ou 4 groupes de personnes avant nous… Le principe, c’est de se présenter au comptoir, de dire qu’on veut bruncher, on vous renvoie envers un serveur qui vous explique qu’il va falloir attendre. Et si vous lui demandez combien de temps, il vous répondra que ça peut aller très vite… comme pas très vite…
Au final, nous avons attendu une vingtaine de minutes je pense… Comme vous pouvez le constater, il y avait 2 tables de libre en terrasse. Nous les avons contemplées avec envie longuement avant que le serveur nous propose de nous asseoir… Nous nous sommes demandés si nous n’avions pas été installés plus tôt parce qu’ils n’étaient pas capables de suivre la cadence en cuisine ou tout simplement parce qu’ils étaient trop débordés pour penser à remplir les tables…

231120142847

La 1ere partie de la salle

L’intérieur est très sombre, c’est un peu oppressant. Mais l’endroit reste agréable. C’est un peu comme rentrer dans la maison de sa grand-mère. Mais non, voyons! Pas pour l’odeur d’antimite mais plutôt pour le côté, boiseries, vieux meubles, chaleureux etc… Les températures étant relativement douces en cette fin de Novembre (et aussi parce qu’on n’avait pas vraiment le choix), mon chéri et moi avons mangé en terrasse. Au début, on n’avait pas trop froid mais à force d’attendre, on a fini par se les peler un peu malgré tout.

Les serveurs sont serviables et prêts à vous expliquer le contenu de votre assiette si vous le leur demandez. Mais je pense qu’ils gagneraient à embaucher une personne de plus. Cela permettrait un roulement peut-être plus rapide pour le dressage des tables et le service.

La 2eme partie de la salle

La 2eme partie de la salle

Bref, une fois attablé, le principe est simple. Le brunch est le même pour tout le monde. Vous ne pouvez choisir que votre boisson chaude (thé, café ou chocolat chaud). On s’enquiert de vos éventuelles allergies, intolérances ou mode d’alimentation (végétarien etc…). Pour une fois qu’on y pense, c’est pas désagréable! Après cela se comprend aussi dans la mesure où l’on n’a pas voix au chapitre concernant la composition de son assiette.
Le menu du brunch change chaque semaine. Donc pas de problème vous si vous avez envie d’y retourner vous n’aurait probablement pas le même muffin sucré, ni le même muffin anglais. 

Composition du brunch

Composition du brunch

On a attendu un bon bout de temps (je dirais un bon quart d’heure) avant qu’on nous apporte notre jus de fruit (pomme-fraise ce dimanche là). Notre chocolat chaud a suivi un peu après. Quand je l’ai vu arriver, j’ai salivé ! Toute cette mousse présageait un vrai régal!
Malheureusement, j’ai déchanté dès la première gorgée. Ce chocolat avait tout pour être délicieux : la mousse appétissante, sucré comme il faut, légèrement onctueux mais il était tiède. Personnellement, j’ai du mal avec les boissons tiédasses… Du coup, j’ai descendu mon chocolat d’une traite avant même que le reste de notre brunch arrive…

231120142849

On a attendu encore une dizaine de minutes avant de voir nos assiettes arriver ! Là en revanche, mon moral a commencé à remonter un petit peu. Jolie présentation, un peu de tout, de la couleur … J’avais de nouveau l’eau à la bouche et une faim de loup à assouvir! 231120142852

L’ensemble est joliment servi je trouve. Chaque chose a sa petite place. J’ai totalement craqué pour le mini pot de sirop d’érable! A priori comme cela, les quantités de chaque chose ont l’air un peu faibles, mais au final, on sort de là avec le ventre vraiment bien plein!

J’ai commencé par attaquer à belles dents le gros muffin anglais (sur la gauche). Il était encore tout chaud! Il était garni d’oeufs brouillés, de jambon sec et de fromage avec un peu d’herbes aromatiques. C’était chaud, croustillant, savoureux! J’ai adoré!!! Un pur régal!

J’ai enchaîné par la petite salade : de la roquette, un peu de semoule, des bâtonnet de radis noir… Je n’ai pas été convaincue… Elle n’avait pas de goût particulier… C’était pas transcendant.

Ensuite est venu l’heure des baked beansLes haricots blanc cuisinés dans de la sauce tomate. Ma foi, ils n’étaient pas mauvais.

A suivi le fromage de brebis. Lui était vraiment à la hauteur! Un goût présent sans être trop fort, servi à la bonne température. Je dirais que c’était de la bonne qualité de fromage. Dommage qu’on n’avait que les 2 minuscules tranchettes de pain (sur la droite) pour le déguster.

J’ai continué par grignoter les fruits du fromage blanc : des bâtonnets de pomme, des morceaux d’ananas et de la confiture de fruits rouges (mûres je pense) avec le granola (alias du muesli) fait maison! Il était vraiment tip top! Très nourrissant! J’ai repéré entre autres de la noix de coco, des cranberries séchées, des graines de courge et du son d’avoine dedans. Le fromage blanc quant à lui n’était pas sucré. Pour moi c’était parfait ! Je suppose que le sirop d’érable était là pour l’accompagner (à moins qu’il était destiné à la petite brioche).

J’ai connu l’extase à l’état pur lorsque j’ai mordu dans la briochette! Elle était dense, la croûte souple comme celle d’une baguette viennoise, avec un goût bien prononcé de fleur d’oranger! Cela faisait belle lurette que je n’avais pas goûté une brioche aussi bonne! Je l’ai savouré telle quelle en négligeant la confiture de fraises qui était pourtant tout aussi bonne et elle aussi faite maison.

Je me suis gardé le muffin pavot-groseille pour la fin, parce que le muffin et moi, c’est une grande histoire d’amour et je m’y connais sur le bout des doigts en la matière (du moins, je sais ce que j’attends d’un bon muffin). Mais j’avais déjà le ventre complètement plein à ce stade. J’ai été déçue. Déjà, sa texture était ultra-compacte et c’était sans compter son goût relativement insipide (je m’attendais vraiment à sentir le goût du pavot, ou un arrière goût un peu sucré ou citronné)… Heureusement qu’il y avait quelques baies par-ci par-là pour apporter un de fruité et d’acidité.

En gros, j’ai un avis mitigé concernant ce que j’ai mangé. Dans l’ensemble je reconnais que c’était vraiment des ingrédients de bonne qualité et savoureux, mais je dirais que les recettes ne sont pas forcément au point (je parle surtout pour la mini salade et le muffin). On a peut-être un peu regretté de ne pas avoir de mini viennoiseries ou un petit plateau de charcuterie (parce que mon copain et moi sommes des amoureux du bacon ^^), mais honnêtement la quantité était déjà plus que suffisante et forme un bel ensemble qui se marie bien. En revanche je cautionne et je recommande chaudement leur muffin anglais garni à l’oeuf, leur granola et leur brioche!


C’est un endroit à tester au moins une fois mais il faut être motivé pour attendre un peu. Le prix (20€/pers) est correct pour un brunch même si (comme dans tous les restaurants qui proposent ce genre de repas) on paye plus le concept que la nourriture en elle-même.  Je préfère tout de même le Plume à l’Ice Room, où le brunch est certes à volonté, mais le prix trop indécent pour la qualité de ce que l’on a à manger. Ici, j’accepte l’addition sans broncher, étant donné qu’ils font leur granola et leurs confitures eux-même !
D’ailleurs, comme pour Peppone, ils font aussi épicerie. Vous pouvez donc leurs produits (granola, confiture, ketchup, mini meringues etc…) au comptoir.231120142846

Enfin le Plume, ce n’est pas que du brunch. C’est également un restaurant le reste de la semaine. Vous pouvez même avoir recourt à leur service traiteur pour vous faire plaisir et commander de bons petits plats.

Résumé

« Plume Small Kitchen »
Restaurant & Brunch
Brunch : 20€

 

Ma-Sam : 10h-19h
Dim : 10h-15h

Arrêt Hôtel de Ville (Tram A et B)
32 rue Cheverus
33000 Bordeaux

09 81 18 69 55

Leur site internet

Les ⊕⊕⊕ Les Θ
Copieux et varié
Bonne qualité
Epicerie
Pas de réservation le weekend
Longue attente

 

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *