Menu de Noël 2019

Vous avez l’habitude maintenant, tous les ans, je partage le menu de notre réveillon de Noël avec vous. Cette année, je ne l’ai pas fait en temps et en heure. J’avais envie de profiter en famille, de couper un peu de la routine et (surtout) de la pression du blog. C’est donc a posteriori que je vous dévoile notre festin de rois ! Et petit exploit, ce dernier est Halal ! 

Cette année, c’est ma mère qui était aux fourneaux et qui a élaboré le menu. J’ai pris en charge les petites tâches : décorticage des homards (je suis une véritable experte maitenant), dressage de certains plats… Bref une foule de petites tâches qui prennent du temps et empêchent de se concentrer sur le vif du sujet. J’ai quand même gardé pour moi la préparation de l’apéro et des desserts !

Attention, avec 8 adultes de prévus et 8 enfants, nous avions vu le réveillon en grand ! Cela n’était pas arrivé depuis 2015 ! Difficile de faire cohabiter tout ce petit monde et pourtant nous l’avons fait. L’espace d’une nuit, la maison de famille s’est transformée en colonie de vacances ! J’ai de nouveau eu le privilège de dormir avec ma soeur ainée, les enfants n’avaient d’yeux que pour Mario et Sonic aux JO de Tokyo 2020 sur l’écran plat gigantesque de ma mère (au détriment de la décoration lumineuse flambant neuve du salon), les adultes se sont lancés dans les anecdotes de leurs dernières péripéties.

La matrone sanguinaire
La vengeance du Homard

Nous avons commencé par faire manger les enfants. Ma mère avait décidé de leur accorder, pour la dernière fois, un menu personnalisé à chacun. Je vous laisse imaginer la galère en cuisine pour préparer les pâtes carbo aux lardons de l’un mais la carbo saumon de l’autre, le burger-frites d’untel en même temps que les escalopes crème-champignons pour celui-là… Pour éviter de se coucher trop tard et ménager la patience des ados, nous avons fait l’impasse sur la messe de minuit. Après avoir un peu éclairci la cuisine suite au repas des enfants (le lave-vaisselle a presque tourné non stop pendant 3 jours), nous avons directement lancé l’apéro au champagne !

Menu de Noël

Mise en bouche

Sapin feuilleté bolognaise et gruyère
Gougère à la fourme d'Ambert
Gougère au saumon fumé et aneth
Escargot aux fruits secs
Noeud à l'anchoïade

Entrée n°1

Tatin de pommes caramélisée
Tranched de foie gras
Toast brioché

Entrée n°2

Homard canadien
julienne de légumes
sabayon à l'orange

Plat principal

Rôti de cerf Wellington
Butternut farcie aux fruits secs
Ecrasé de pommes de terre à la truffe et huile d'olive

Dessert n°1 : village enneigé

génoise citron vert
confiture d'abricot
chantilly coco

Dessert n°2 : entremet

crumble cacao
insert crème brûlée
gelifié d'abricot
mousse au chocolat au poivre du Sichuan

Comme vous vous en souvenez sans doute, un de mes filleuls est né le 25 Décembre. Pour ses 11 ans, je lui ai préparé un gâteau inspiré d’une recette du chef Jerôme Landrieu de chez Barry-Callebaut : la tarte à la crème Madagascar. Elle combine :

  • une pâte sablée au cacao
  • une couche de bananes caramélisées
  • une ganache cuite au chocolat
  • un crémeux au chocolat
  • une chantilly à la noix de coco.
Pas de chichi pour la déco : une tarte à la forme vallonées couvertes de 11 sapins en cornet de glace, plongés dans du chocolat blanc et saupoudrés de noix de coco. C’est le gâteau qui m’a le plus plu des trois que j’ai préparé à Noël ! J’ai vraiment aimé le côté exotique apporté par la banane et le fondant de la ganache et du crémeux au chocolat. 

J’espère que le menu vous a plu et vous inspirera pour l’année prochaine. Et vous, qu’avez vous cuisiné pour Noël et le passage à l’an 2020 ? Quels sont vos incontournables des fêtes ? 

Je vous laisse sur cette photo de la baie de Sienne le matin du jour de Noël !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *