Adrian’s : bienvenue chez vous !

(cliquez sur les photos pour les voir apparaître nettement et en grand)

Un cuisinier malgache avec un patron polonais, cela donne quoi ? La réponse à cette question digne d’une devinette carambar, c’est le restaurant Adrian’s dans le quartier de Stockel à Woluwe Saint Pierre (pour leur page facebook, c’est par ici). Préparez vous à des plats faits maison avec des produits frais du terroir, artisanaux et pour la plupart provenant de fournisseurs biologiques.

C’est un lieu à la décoration un peu patchwork, qui combine atmosphère industrielle (le sol effet béton brossé, les briques et les gaines apparentes), mur végétal et détails bohèmes dans le choix des petits coussin bariolés et des stickers d’animaux antropomorphiques (oui c’est plus classe que le terme « humanisé ») pour la banquette qui court le long du mur. Il s’en dégage une atmopshère chaleureuse bercée par une lumière jaune assez douce et reposante.

Pour la cuisine, c’est clairement une cantine pour le midi à base d’ingrédients frais et bio. Vous trouverez un menu à 11 ou 14€. On vous sert toutes les formes de plats trendy : bagels et bowls notamment, mais aussi des plats plus tarditionnels comme des pâtes, des pièces de viande. Cela peut aussi être un bon spot pour un afterwork. En effet, ils proposent une planche apéro et plusieurs entrées aux accents italiens (burratta, bresaola…).

Le soir où j’y ai mangé, j’avais choisi une tartine poulet, ma voisine un mexican bowl et ma mère la spécialité polonaise : les pierogies. J’ai beaucoup apprécié ma tartine de pain gris bien épaisse. Elle était copieusement garnie. En revanche, j’aurais apprécié qu’elle soit légèrement grillée. Je pense que la texture aurait été plus ferme et intéressante.

Clairment, la nourriture est bonne. Pas forcément ultra recherchée tant sur l’association des saveurs que la présentation mais très satisfaisant. Ce sont vraiment des plats que vous pourriez faire chez vous. C’est réconfortant d’une certaine manière et plutôt plaisant de ne pas avoir l’impression de manger différemment de chez soi. Je ne me suis pas dit que mon repas au restaurant avait été extravagant. C’était en accord avec mon alimentation habituelle. Rien d’excessivement gras, ni de quantité démesurée.

La serveuse s’est très bien occupée de nous. Le restaurant n’avait pas ouvert depuis longtemps et on sentait qu’elle n’était pas forcément pleinement à l’aise avec la carte mais le service était amical et très souriant. J’ai juste à déplorer un temps d’attente interminable surtout pour des plats aussi simples. Ils se sont peut etre améliorés depuis (notre repas remonte au 29 Mai 2018. D’ailleurs les prix et le menu ont été légèrement revus depuis). En attendant, nous avons pu profiter d’une délicieuse tapenade maison !

Nous nous sommes tellement attardées à discuter que la serveuse a fini par nous proposer les ultimes donuts (de chez Coco Donut du côté du Sablon) qui se languissaient dans la corbeille. Ils étaient loin d’être aussi gras et bourratifs que mes souvenirs américains. En revanche ils sont vraiment copieux sur la taille et il vaut mieux se les garder pour un goûter qu’en guise de dessert.

C’est une cantine charmante où je rêve de retourner pour goûter les raviolis à la truffe… Le cadre est plaisant, les recettes authentiques et sans chichi. Il n’y a peut-être que les prix un peu trop ronds qui ont retenu mon attention.

MISE A JOUR DU 14/06/2019 :

J’ai enfin testé les raviolis à la truffe ! Ils sont très bons, et j’ai adoré la présentation directement dans la poêle. la sauce est agréablement crémeuse et riche en truffe. La quantité n’est pas trop copieuse et permet de bien profiter des saveurs sans trop manger.

En revanche, un fois de plus, le service était assez lent. 

1 Comment

  1. Gourmandisesdelo

    20 mars 2019 at 1 h 10

    ça c’est un resto fait pour moi, si je passes faire un tour à Bruxelles, je n’hésiterai pas à m’y arrêter

Leave a Reply