Le cercle des Voyageurs : le spot brunch de Jules Verne

IMG_3439

Si les brunchs avaient été à la mode du temps de Jules Verne, il se serait sûrement rendu dans cet endroit à l’ambiance de club de dandys en haut de forme. Situé dans une rue calme et peu passante à côté du Manneken Pis, vous allez pouvoir profiter d’un copieux brunch au soleil (en croisant les doigts).

Mur de valises, rails de trains, banquette en bois ou en tissus, fauteuils club en cuir,  mappemonde crayonnée façon fusain sur le plafond, tout est là pour vous transformer le temps d’un repas ou d’un verre en explorateur moustachu. C’est vaste, boisé et métallisé. Il y a même une bibliothèque au look de fumoir avec tapis et ambiance plus intime et studieuse. L’endroit porte très bien son nom de cercle et vous invite véritablement à planifier vos futures aventures.IMG_3442

Nous avions réservé pour 11h30. A notre grande suprise, c’était quasiment désert et la fréquentation n’a pas atteint de record le temps où nous y étions. on est loin de l’agitation enfantine qui peut régner au Garage à Manger. Il est vrai qu’en Belgique les brunchs à volonté avec un buffet sont nettement plus populaires. Ici le brunch se composait :

  • d’une boisson chaude
  • d’un jus d’orange
  • de deux viennoiseries
  • d’une corbeille de pain avec beurre et confiture
  • d’oeuf brouillé
  • d’une assiette avec charcuteries, fromage et saumon fumé
  • une salade de fruit
  • un fromage blanc au muesli

C’est particulièrement copieux. Je n’avais pas compris pourquoi ils avaient mis de côté 2 tables alors que nous n’étions que deux … Quand j’ai vu les assiettes, carafes, corbeilles et autres plateaux se succéder, j’ai vite compris ! D’ailleurs, j’aime beaucoup le côté plateau. Cela m’a fait penser à un petit déjeuner au lit. Sur le plan de la qualité des produits, aucun mets hors du commun. On n’est pas sur du bas de gamme (hormis le jambon blanc qui ressemblait plus à de l’épaule) mais c’est du standard (saumon fumé, chorizo, jambon de pays et fromages).

IMG_3455

J’ai été surprise d’avoir DEUX viennoiseries (un pain au chocolat ET un croissant). La plupart du temps, on vous demande plutôt de choisir quand ce n’est pas d’office un croissant. Les deux étaient bons. Encore une fois, ce n’était pas de la viennoiserie d’artisan boulanger mais ils avaient la texture alvéolée, un peu dense et moelleuse que j’aime tant des croissants des industriels de l’agro-alimentaire (attention, je ne parle pas des viennoiseries industrielles en sachet type Pasquier, La Fournée Dorée etc…).

Autre surprise, loin de vous apporter un micro verre Duralex (oui ceux avec votre âge au fond 😉 ) de jus d’orange pressé, ici, c’est directement une carafe que l’on dépose devant vous. Alors certes, ce ne doit pas être un jus pressé minute d’orange de Navel mais cela fait moins radin et la qualité (standardisée) du jus est garantie. Car cela m’est déjà arrivé de me réjouir à l’idée d’un jus d’orange fruité et au goût sucré équilibré et de me retrouver avec un shoot bien acide et insipide à la place… Alors autant pour le côté premium du jus frais…

Sur les boissons chaudes, le choix est vaste ! Loin de vous cantonner à thé, café ou chocolat, toute la carte vous est ouverte : du cappuccino au café frappé, en passant par le chocolat viennois et l’assortiment de 15 thés & tisanes, aromatisés comme nature.IMG_3446

En bonne française, il y avait un peu trop de pains « mous » pour moi. Mais le choix du pain complet (à moins qu’il était à l’épeautre ?), de la fine tranche de pain brioché et du pistolet au pavot était intéressant et pour le moins varié.

Les oeufs brouillés ne correspondent pas tout à fait à ma manière de les faire (je les apprécie plutôt baveux). Cela ressemblait plus à une omelette en morceaux. Cependant, ils étaient moelleux sans être tout à fait humides et bons. Nous avons eu la psosibilité de réclamer des oeufs au plats. Dans la mesure où tout vous est apporté plus ou moins en même temps (au regret de mon homme qui aurait préféré manger la partie viennoiserie/sucrée en premier avant d’attaquer la partie salée/chaude et ne pas la manger froide), n’hésitez pas à les réclamer dès votre arrivée.

Je n’ai pas raffolé de l’assortiment de fromages, mais cela tient plus du goût personnel. J’aime les fromages typés avec une signature gustative particulière et le brie ne rentre pas vraiment dans cette catégorie pour moi. Les bleus ne sont pas mon premier choix non plus. Et pour le dernier fromage, il me semble que c’était un gouda mais sans doute très jeune, car sa texture était assez molle et son goût très discret.

Pour le fromage blanc au muesli, j’ai eu le sentiment que c’était un simple muesli acheté en grande surface. Rien d’exotique, vraiment très classique. Pas mauvais mais sans surprise. Il a rempli son office. La salade de fruits était agréable et vraiment la bienvenue après ce plantureux repas !

Le prix peut paraitre plus cher qu’en France, mais pour la Belgique, c’est correct et ce d’autant plus que pour une fois les boissons sont comprises dans la formule. Je n’ai pas réussi à tout manger. J’ai laissé de côté les charcuteries pour me concentrer sur le reste et encore ! J’ai emporté mon pain au chocolat en doggy bag. Même mon homme à peiné pour tout ingurgiter. J’ai apprécié sa générosité. Au final, les produits d’un qualité honnête et très proche de ce que j’ai chez moi, ne m’ont pas dérangés. Avec cette fréquentation modérée, ce brunch était calme et reposant. Qui plus est, l’équipe s’est montrée très réactive par rapport à nos demandes. Notre serveur était particulièrement affable et serviable.

Résumé

« Le Cercle des Voyageurs»
Bar, restaurant, brunch
Brunch: 25€
Lunch : 15.90€
Arrêt Annessens ou Bourse (Metro 2 et 6)
 Lievevrouwbroersstraat 18
1000 Brussel
Lu-Dim : 11h-Minuit
Brunch (Dim): 10h à 16h
00 322 514 39 49
Leur page facebook
Leur site Internet
Les ⊕⊕⊕ Les Θ
Spacieux
Cadre élaboré
Copieux

Vous devriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *