Daifuku mochi potiron-châtaigne

DSCN2120

Vous connaissez tous les perles coco ou boule coco ? Ces boules de farine de riz gluant enrobée de noix de coco et fourré d’un mélange de pâte d’haricots. De manière plus générale, cela s’appelle des mochis. C’est le grignotage japonais par excellence. Il en existe à plein de parfums différents et souvent dans des teintes très colorées.DSCN2124

Pour l’automne, je vous propose ces mochis au potiron en forme de citrouille et fourrés à la crème de marrons! C’est vraiment très simple et relativement rapide à réaliser. Je suis partie de la recette de My Mind Patch.

J’en profite pour faire d’une pierre, deux coups avec recette puisqu’avec elle je participe au défi Cuisine Orange de Recette.de et au passage, ce sera ma contribution au Passe-Plat entre amis #4 organisé par Justine du blog Justine Cuisine. Elle a choisi de nous faire travailler sur « les couleurs de l’Automne dans nos assiettes ». Vous avez jusqu’au 2 Novembre pour participer à ce défi bon enfant créé par Corinne du blog Mamou & Co.

Pour 10 mochis :

Pour la pâte au potiron :

  • 100g de purée de potiron (potiron cuit à la vapeur puis bien mixé)
  • 90g de farine de riz gluant
  • 10g de sucre glace
  • 5 cranberries séchées (pour la déco)

Pour le fourrage :

  • 100g de crème de marron
  • 1 cac de cacao en poudre
  • 20g de farine de châtaignes
  1. Préparez la farce : tamisez ensemble le cacao et la farine.
  2. Mélangez la crème de marron avec le mélange précédent.
  3. Avec vos mains, roulez 10 petites boules de ±10g de cette mixture.
  4. Préparez la pâte : mélangez les ingrédients secs (farine et sucre) puis ajoutez la purée de potiron.
  5. Malaxez avec vos mains, jusqu’à obtenir une pâte qui ne colle pas. La pâte est assez pâle, mais pas de soucis, la belle couleur orange ne ressort qu’après cuisson.
  6. Façonnez 10 boules de ±20g avec cette pâte.
  7. Façonnage : aplatissez chaque boule orange en un petit cercle puis enrobez la farce avec.
  8. Pincez avec vos doigts pour souder et roulez entre vos mains.
  9. Aplatissez légèrement la boule pour lui donner la forme d’une citrouille.
  10. Enfoncer doucement le côté des dents d’une fourchette dans la pâte pour former les quartiers de citrouille.
  11. Coupez les cranberries en 2 et plantez en une moitié au sommet du mochi pour figurer la tige de la citrouille.
  12. Cuisson : placez les mochis sur une feuille de papier sulfurisé dans votre panier vapeur.
  13. Faites cuire à la vapeur une dizaine de minutes. Les mochis doivent être translucides, brillants et bien orangés.

DSCN2111

Petite info complémentaire :

J’ai utilisé un cuiseur vapeur au micro onde. Portez d’abord l’eau à ébullition pour qu’il y ait déjà de la vapeur dans votre contenant au moment de la cuisson des premiers mochi. Comptez 1min30 de cuisson (surtout pas plus) en vérifiant de temps en temps pour que les mochis soient parfaits. Si vous les faites cuire trop longtemps ils vont durcir et former une croûte comme ceci :

DSCN2121 DSCN2117DSCN2115DSCN2110

24 commentaires

  1. Mon coup de foudre de cette édition au premier coup d’œil… et plus que confirmé à la lecture !! Tu mérites 5 étoiles pour cette réalisation !! Bisous

  2. Alors après ta revisite de mes tartines !! Là, tu es mon coup de cœur !! Je vais devenir fan de tes recettes !! Vraiment magnifiques… je vais tenter de les faire et surtout de faire aussi bien que toi 😉 Bises

  3. Merci et très sympa je viens de les faire pour Halloween. Toute la recette est faisable telle quelle au thermomix (purée de courge, pâte azuki ou châtaignes, cuisson vapeur). Pour ceux qui ont investi dans ce cuiseur (beaucoup plus que 5€), pour la cuisson mettre 500ml d’eau et 18 minutes au varoma.

    • Je suis contente que la recette vous ait plu. Merci pour ces précisions.
      Pour mon cuiseur vapeur, il a été acheté dans un centre de déstockage. Ce qui explique sans doute la grande différence de prix que vous avez constaté.

    • j’ai trouvé le mien dans un centrakor pour 5€! et il y en a à double étage !J’étais un peu sceptique sur sa qualité et son efficacité au départ… à tort!

    • C’est la même texture que les boules coco mais la farce est un peu plus sèche. Faudrait que je tente une version où il n’y a pas de farine de châtaigne du tout pour vraiment garder le côté fondant.

  4. Waouhh !! Alors là, je suis scotchée !! Et par le plat peu commun, et par la réalisation si minutieuse et par la présentation et ta déco !!! Je n’ai que bravo à te dire Christelle, c’est super joli, on ne peut plus dans le thème, merci beaucoup d’avoir concocté cette recette pour Passe-plats !!! Gros bisous et à très vite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *