Boulange,  Brioches

Brioche à l’huile de noisette et café

dscn6262

Cette recette, j’y ai pensée à cause d’un gâteau que j’avais vu sur le blog de Tangerine zest. Je me suis dit que l’association devait être délicieuse et je l’ai adaptée sur une brioche ! CA faisait aussi un moment que je voulais tenter la Brioche à l’huile de Christophe Michalak, alors l’occasion était trop belle de mettre à profit l’huile de noisette, offerte par Lesieur lors du Shake Well Festival !

Verdict : une brioche au goût délicieux qui change beaucoup de ce à quoi on est habitué ! J’ai adoré et Monsieur aussi ! Il a d’ailleurs aussi été comblé par la texture légère mais sans donner l’impression de manger du vent. Personnellement, j’ai été agréablement surprise par son toucher non gras ! La mie est vraiment semblable à celle d’une brioche traditionnelle à base de beurre et d’oeuf ! La présence de pépites de chocolat ne gâche rien ! Au contraire, c’est la petite note sucrée qui finit bien le tout !

Pour 6 briochettes

Ingrédients :

  • 225g de farine spéciale Brioche
  • 25g de poudre de noisette
  • 10cl de lait (100g)
  • 5cl de café bien noir (50g)
  • 40g d’huile de noisette
  • 40g de sucre
  • 5g de levure fraiche de boulanger
  • 1 cac d’arôme de vanille
  1. Mélangez le lait avec le café et le sucre puis délayez la levure dedans.
  2. Versez ce mélange dans votre MAP et ajoutez l’arôme de vanille et l’huile.
  3. Recouvrez avec la fariné mélangée à la poudre de noisette.
  4. Lancez le programme pâte (1h30 = pétrissage + première pousse).
  5. A la fin du programme, divisez la pâte en 6 pâtons de 80g environ.
  6. Placez les dans des moules à muffin et laissez les doubler de volume dans un endroit tiède (compte 1h30 environ).
  7. Préchauffez votre four à 180°C.
  8. Dorez la surface de vos brioches à l’oeuf battu (ou au lait concentré non sucré) et enfournez les pour 15 min. La surface doit être dorée et elles doivent avoir encore gonflé !

dscn6269 dscn6272 dscn6252 dscn6287

18 commentaires

    • Christelle

      Vous craquez totalement les filles ! 😀
      après tout, c’est la période des champignons alors autant faire les brioches de la même forme ^^

    • Christelle

      Merci beaucoup ! Mais en plus d’être appétissantes , elles sont délicieuses! cela change vraiment comme saveurs pour des brioches !

    • Christelle

      L’huile de noisette a vraiment un bon goût… de noisette! elle est moins décevante que l’huile de pistache où je n’ai retrouvé qu’un arôme de grillé plus que de pistache.

  • Charlotte

    Tes brioches me tentent bien. J’adore la noisette et le chocolat. Par contre je voudrais éviter de mettre le café car cela ne plaira pas aux enfants. Si je le supprime par quoi dois je le remplacer ? du lait ? Ou est ce que je peux tout simplement faire la pâte sans mettre de café ?

    • Christelle

      Tu remplaces juste pas du lait effectivement. Il faut juste conserver la même quantité de liquide. Je n’aime pas trop le café non plus. On sent effectivement le goût mais c’est beaucoup moins fort que ce que je craignais. Sinon, tu peux peut-être mettre du cacolac ou les briquettes de lait Nesquick pour donner encore plus le goût de chocolat ?

      • Charlotte

        Brioches faites hier. Elles étaient moelleuses, légères. Bon, la pâte n’est pas facile à travailler car très collante mais cela valait le coup de se salir les mains !!!!!
        J’ai remplacé le café par du lait. Par contre je n’ai pas retrouvé le goût de la noisette. Il en va de même pour les autres personnes qui les ont dégustées. Mais tout le monde a adoré.
        Je ne sais pas si tu as remarqué mais tu as réussi à obtenir des brioches qui ont la même forme que les muffins du Columbus café !!!

        • Christelle

          Ah !! je suis contente que cette recette t’ait plu !
          Je pense que le goût de noisette dépend beaucoup de la qualité de l’huile. C’est aussi pour cela que j’ai rajouté un peu de poudre de noisette. Histoire de renforcer un peu le goût.
          Effectivement pour al forme brioche du Columbus ^^ C’est plus facile avec de la pâte à brioche !

    • Christelle

      Merci 😀
      Tu veux une confidence ? Quand je pétrissais à la main, le résultat était trop moche … Si tu remontes sur les premières recettes de mon blog, cela se voit… surtout sur des pains. Plats, denses, secs… Depuis que c’est ma MAP qui pétrit, c’est déjà beaucoup mieux !
      Après j’ai aussi eu de mauvaises surprises parce que je tuais ma levure avec du lait trop chaud. Maintenant, je me suis fait une raison… la patience est la meilleure des solution pour une boulange réussie. Pareil, quand il s’agit de laisser lever les brioches. En général, je les laisse bien 2h30 à 3h à température ambiante. J’ai arreté de vouloir les speeder en les mettant dans un four chaud (qui les faisait croûter sur le dessus).
      Et la dernière astuce de Jedaï, c’est la farine spéciale brioche ou pain brioché. C’est un peu de la triche mais c’est avec elle que j’ai le meilleur rendu. Moelleux et bien gourmand. Je pense qu’il est possible de s’en sortir honorablement autrement, mais personnellement, j’aime le goût et la texture que cela donne alors que je n’utilise que ca pour mes brioches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *