Artichaut farci à la purée de panais au chèvre, oeuf cocotte et crumble de noix [défi Recette.de]

Comme tous les mois, le site Recettes.De organise son défi. Pour le joli mois de Mai, les membres du jury (dont je fais partie) ont choisi le thème « Fleurs et Couleurs« . Vous pouvez proposer vos recettes colorées, à base de fleurs ou en forme de fleurs jusqu’au 31 Mai. Nous élirons ensuite notre recette préférée. J’ai mis un peu de temps pour vous l’annoncer mais (comme bien souvent le thème est choisi au dernier moment) et j’ai donné la préséance au défi Recette Autour d’Un Ingrédient. 

Mais pour compenser cette attente, je vous offre une recette qui décoiffe. Je vais être sincère : ça a été une vraie purge à préparer ! J’adore l’artichaut (comme les crevettes) mais la corvée d’épluchage fait que je n’en achète jamais. Je crois bien qu’il n’y a que pour ma mère où je serais prête à revivre ce calvaire… et uniquement parce que le goût est fabuleux ! Je m’envoie des fleurs (ahahah c’est le but de ce mois de Mai) mais franchement après toutes les péripéties avec le foin que j’ai galéré à enlever sans abimer le tour, le blanc d’oeuf qui refusait de cuire (qu’à bout de patience, j’ai fini par passer au microonde) etc… bah au moins le plaisir en bouche était à la hauteur. Et ça, ce n’est pas toujours donné ! Je pense qu’on a toute en tête un exemple de plat sur lequel on s’est échinée et qui n’a pas été à la hauteur de nos espérances.

Et si je vous parlais un peu plus de ce plat ?
Il s’agit d’un artichaut servi chaud farci avec une purée de panais au chèvre (au départ je voulais du topinambour pour rester sur des saveurs similaires à l’artichaut mais je n’en ai pas trouvé) avec un oeuf cuit au coeur de ce nid douillé, surmonté d’un crumble thym et noix. Et bien le crémeux de la purée mélé à la richesse du goût de l’oeuf, complété par le croquant du crumble est tout simplement enchanteur. C’est un plat au final plutôt conséquent qui va caler votre estomac comme il se doit ! Le rapport avec le thème ? Pour moi l’artichaut ressemble fortement à une grosse fleur tout simplement !

Vous pouvez préparer cette recette à l’avance. C’est à dire préparer le crumble (et le garder dans une boite hermétique au frais) ainsi que faire la cuisson à la vapeur des artichauts, leur garnissage avec la purée et les stocker emballé dans du film alimentaire au réfrigérateur. Seule la cuisson de l’oeuf doit être faite au dernier moment, puisqu’il souffrira d’être réchauffé.

N’hésitez pas à aller jeter un oeil aux recettes des autres membre du jury pour chercher l’inspiration  :

Imprimer

Artichaut farci panais, chèvre et crumble de noix comme un oeuf cocotte [défi Recette.de]

Un artichaut farci d'une purée de panais au fromage de chèvre, qui accueille un oeuf cocotte surmonté d'un crumble aux noix.
Type de plat Entrées
Cuisine Bretagne, Printemps
Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson 35 minutes
Temps total 1 heure 5 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • 2 artichaut
  • 2 oeuf
  • 2 cac miel (facultatif, c'est pour le service)
  • 1 cac crème liquide 0% possible

Pour la purée

  • 120 g panais
  • 60 g pomme de terre
  • 60 g fromage de chèvre
  • 40 g crème liquide 0% possible

Pour le crumble aux noix

  • 30 g noix
  • 30 g farine
  • 10 g beurre mou = margarine possible
  • 1 cac moutarde à l'ancienne aux noix Edouard Fallot
  • 1 branche thym

Instructions

Cuisson de l'artichaut

  • Enlevez la tige de l’artichaut en la cassant pour éliminer le plus de fibres du fond possible. Citronnez la base de l'artichaut pour qu'il ne noircisse pas.
  • Mettez l’artichaut tête en bas dans le panier d'un cuiseur-vapeur (ou de votre cocotte minute). Faites cuire 20 minutes et laissez refroidir en positionnant l'artichaut à l'endroit.

En parallèle : préparation de la purée

  • Pelez le panais et la pomme de terre. Coupez les en petits dés. Faites les cuire 15 min dans de l'eau bouillante. Une lame de couteau doit facilement s'enfoncer dans les dés.
  • Egouttez les dés et écrasez les à la fourchette pour les réduire en une purée grossière. Ajoutez le chèvre et la crème et travaillez ce mélange jusqu'à les incorporez totalement.
  • Mixez brièvement la purée pour la rendre lisse (je préfère).

Garnissage de l'artichaut

  • Ecartez avec douceur les feuilles du haut de l’artichaut jusqu'au niveau des feuilles violettes puis enlevez ces feuilles violettes centrales ainsi que le foin. Passez l'artichaut sous l'eau pour rincer la cavité obtenue et éliminer les derniers fils de foin.
  • Déposez l'artichaut dans une petite terrine ou cocotte miniature. Ajoutez un fond d'eau dans la cocotte.
  • Garnissez la cavité de l'artichaut avec la purée en formant une cuvette pour y versez le blanc d'oeuf.
  • Cassez les oeufs en séparant le jaune du blanc.
  • Versez le blanc d'oeuf dans la cuvette de purée. Ajoutez 1/2 cac de crème liquide et mélangez vaguement au blanc.
  • Faites cuire 5 min au microonde à puissance moyenne-haute. Le blanc doit être tout juste coagulé. N'hésitez pas à faire des pauses dans la cuisson pour vérifier.

Topping au crumble

  • Préchauffez le four à 200°C.
  • Déposez les noix dans un sachet congélation puis écrasez à l'aide d'un rouleau à pâtisserie pour former une poudre grossière.
  • Mélangez cette poudre à la farine et au thym. Malaxez le beurre avec la moutarde et travaillez du bout des doigts le mélange de poudre avec cette mixture jusqu'à former une boule de pâte qui s'émiette.
  • Recouvrez le dessus de l'oeuf cocotte en artichaut avec du crumble en vous arrangeant pour former un creux pour y déposez le jaune d'oeuf plus tard.
  • Enfournez pour 5 à 8 min, le temps pour le crumble de durcir et de colorer légèrement.
  • A la sortie du four, déposez le jaune. Il va simplement se réchauffer au contact du crumble bouillant. Nappez d'un filet de miel pour le service et servez avec des mouillettes de pain toasté.

Burger Pascal

Mauvaise chrétienne que je suis ! J’avais complètement omis Pâques ! Je m’en suis souvenue le vendredi quand une procession a défilé au pied de chez moi avec un prêtre et un homme portant la croix sur son dos… Mon cerveau s’est instantanément mis en branle pour trouver des idées de cuisine de Pâques. Enfin j’ai quand même fait beaucoup de desserts au chocolat ces derniers temps, ça compense un peu non ? Forcément j’ai orienté mes réflexions vers l’agneau. Etant donné que c’est une viande dont je n’aime pas le goût, je vous laisse apprécier l’effort… Et qu’on ne vienne pas me dire après que blogueuse culinaire c’est trop bien, que je dois passer mon temps à ne manger que des bons petits plats ! D’humeur sacrificielle donc !

Ayant encore à moitié la tête dans la Saint Patrick, j’ai repensé à toutes les recettes irlandaises que j’ai vu fleurir sur la toile. Et c’est là que j’ai eu le déclic ! Les Hot Cross Buns ! Ces petits pains au lait sucrés aux raisins et à la cannelle avec une croix sur le dessus que l’on mange dans les pays anglo-saxons le jour du Vendredi Saint ! Il fallait que j’en transforme un en burger! L’agneau se prêtant bien au sucré-salé, je me suis dit que ce serait parfait !

Je suis donc partie sur un hot cross bun bien moelleux, garni de légumes rôtis au curry (carotte, aubergine, courgette, champignon), d’une croquette de pomme de terre au panais (les restes de cette recette), d’une côtelette d’agneau et d’une sauce crémeuse à la coriandre. Le résultat était aussi savoureux qu’un tajine et bien consistant.

Question organisation, c’est mieux de préparer les croquettes de pommes de terre la veille (vous pouvez les congelez panées, il n’y aura plus qu’à les plonger dans un bain d’huile) ou au moins d’avoir la purée de prête la veille.

Imprimer

Burger Pascal

Un burger à base d'agneau, de légumes grillés au curry et d'une sauce crémeuse à la coriandre dans un Hot Cross Bun pour fêter Pâques autrement.
Type de plat Agneau
Cuisine Angleterre, Etats-Unis, Pâques, Printemps
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 50 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • 2 hot cross bun
  • 2 côtelette d'agneau

Pour les légumes rôtis

  • 8 rondelle courgette
  • 4 rondelle aubergine
  • 4 champignon de Paris frais
  • 2 petite carotte (environ 50g chacune)
  • 2 cas huile d'olive
  • 1/3 cac curry
  • 1/8 cac sel

Pour la sauce

  • 2 petit suisse (80g)
  • 1/2 cac coriandre en poudre
  • 1/4 cac poivre noir moulu
  • 1/4 cac ail semoule

Pour les croquettes de pommes de terre

  • 75 g panais
  • 35 g pomme de terre
  • 1 cas farine
  • 1/2 oeuf
  • 2 cas chapelure

Instructions

Préparez les croquettes de pomme de terre

  • Pelez le panais et la pomme de terre. Coupez les en petits dés et faites les cuire 25 min à l'eau bouillante.
  • Egouttez les légumes puis écrasez les à la fourchette pour les réduire en purée. Salez et poivrez à votre convenance. Vous pouvez mixez la purée pour la rendre plus lisse. Laissez refroidir.
  • Façonnez à l'aide de cercles à pâtisserie deux galettes de purée de 7 à 8 cm de diamètre (selon la taille de vos Buns) sur une feuille de papier sulfurisé. Placez les au congélateur 1h pour les raffermir.
  • Répartissez la farine, l'oeuf battu et la chapelure dans 3 assiettes creuses différentes. Enrobez ensuite chaque galette de farine en tapotant pour éliminer l'excès. Plongez la dans l'oeuf battu puis roulez la dans la chapelure en pressant légèrement avec vos doigts pour faire adhérer la chapelure.
  • Vous pouvez les recongelez à cette étape.

Préparez les légumes

  • Préchauffez votre four à 210°C.
  • Coupez des rondelles de 2 à 3 mm d'épaisseur d'aubergine. Coupez des rondelles de 4 à 5 mm d'épaisseur de courgette. Pelez la carotte puis coupez la en bande (un coupe-tranche à fromage est parfait pour cela). Pelez les champignons et coupez les en lamelles.
  • Disposez les légumes sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Mélangez l'huile d'olive avec le curry, le sel et le poivre. Badigeonnez les légumes avec ce mélange à l'aide d'un pinceau.
  • Enfournez pour 15 à 20 min en retournant les rondelles à mi cuisson. Les champignons vont cuire plus vite. Pensez à la sortir avant les autres légumes.

Préparez la sauce

  • Mélangez tous les ingrédients de la sauce. Réservez au frais.

Cuissons

  • Dans une poêle, faites revenir à feu moyen-vif les côtelettes d'agneau 5 minutes par face. Réservez.
  • Baissez à feu moyen-doux et mettez à la place les croquettes de pommes de terre. Faites les cuir 8 min par face environ, le temps qu'elles dorent. Vous pouvez aussi les plongez 5 min dans un bain d'huile. Le résultat sera un peu plus gras mais plus croustillant et la coloration plus homogène.
  • Coupez les buns en deux et toastez les. J'aime bien le faire à sec à la poêle.

Dressage

  • Disposez la partie basse du bun dans une assiette, tartinez la généreusement de sauce.
  • Disposez les légumes (aubergine et courgette) puis ajoutez la croquette de pomme de terre.
  • Ajoutez la côtelette (sans la désosser, c'est plus joli mais plus compliqué ensuite à manger à pleine dent) et les légumes restants.
  • Tartinez la moitié supérieure du bun avec une belle quantité de sauce et fermez le burger.

Oeuf poché sur purée de panais, asperges et bacon, sauce au roquefort

A défaut de vous avoir concocté un menu de Pâques, je vous propose une recette à base d’oeuf poché qui sera idéale pour un brunch. Il s’agit d’un oeuf poché couché sur un lit de purée de panais, entouré d’asperges vertes et de bacon et nappé d’une sauce au roquefort. C’est léger, complet et printanier.

verdict après dégustation : c’était bon ! L’équilibre des saveurs était nickel ! et Intéressant en plus ! Même la variété de textures ! TOUT ! Un sans faute sur toute la ligne. Sauf que j’ai mangé froid, le temps de tout préparer et de prendre les photos ^^

C’est bien la première fois que je réussis un oeuf poché (d’habitude je triche en proposant un oeuf mollet). J’ai suivi la méthode présentée par Chef Simon.

Imprimer

Oeuf poché sur purée de panais, asperges et bacon, sauce au roquefort

Un oeuf poché couché sur un lit de purée de panais, entouré d'asperges vertes et de bacon et nappé d'une sauce au roquefort, pour faire du brunch un moment de pur régal.
Type de plat Brunch, Léger, Oeufs et ses déclinaisons, Plat principal
Cuisine Printemps
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 40 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • 2 oeuf
  • 4 tranches bacon fumé pour petit-déjeuner
  • 8 asperge verte
  • 150 g panais
  • 75 g pomme de terre
  • 1/4 cac coriandre en poudre
  • 50 g roquefort
  • 5 cl lait
  • 1/8 cac poivre

Instructions

Préparation de la purée et des asperges (préparable à l'avance)

  • Faites cuire les asperges 5 min dans de l'eau bouillante salée avec une généreuse pincée de bicarbonate pour les garder bien vertes. Egouttez les et plongez les dans de l'eau glacée pour stopper la cuisson. Réservez
  • Pelez le panais et les pommes de terre. Faites les cuire 15 à 20 min dans de l'eau bouillante. Egouttez les puis écrasez les en purée à l'aide d'une fourchette. Passez un coup de mixeur pour lisser la purée. Ajoutez la coriandre en poudre et mélangez bien.
  • Dans une poêle, faites revenir le bacon à feu vif jusqu'à ce qu'il soit bien doré et croustillant.

Préparez la sauce (préparable à l'avance)

  • Ecrasez le roquefort à la fourchette avec le lait et un peu de poivre. Mettez cette préparation à fondre à feu doux dans une petite casserole. Mixez ou fouettez bien pour lisser.

Cuisson des oeufs pochés (au dernier moment)

  • Portez de l'eau avec une pincée de sel et 1 cas de vinaigre blanc à ébullition. Quand l'eau bout franchement, baissez le feu pour avoir un léger frémissement régulier.
  • Cassez les oeufs dans un bol chacun, approcher un premier bol de l'eau pour y faire glisser l'oeuf.
  • A l'aide de deux cuillères à soupe, ramenez le blanc sur le jaune pour l'emprisonner. Pincez les bords du blanc entre les deux cuillères pour les souder.
  • Egouttez l'oeuf à l'aide d'un écumoir. Le blanc qui doit être ferme, élastique mais non caoutchouteux. Ebarbez l'oeuf au besoin et recommencez avec le deuxième.

Dressage

  • Disposez 2 tranches de bacon par assiette.
  • Déposez à côté un tas de purée de panais dans chaque assiette. Coupez les asperges en deux dans le sens de la longueur et entourez la purée avec.
  • Déposez un oeuf poché sur chaque tas de purée et nappez avec la sauce au roquefort. Servez immédiatement.

Beignet de haddock à la patate douce (Bolinhos)

Voici une délicieuse adaptation de la spécialité portugaise le bolinhos de bacalhau (un beignet de morue). La morue étant du cabillaud conservé par salaison, l’idée de la remplacer par du haddock est venue très naturellement. Pour apporter une touche d’exotisme, j’ai aussi remplacé une partie de la pomme de terre par de la patate douce. C’est bien salé et bien relevé à la fois. De quoi rendre vos papilles toutes folles !

J’ai expérimenté avec et sans chapelure. Personnellement, je préfère avec la touche croustillante qu’apporte la chapelure mais la version traditionnelle n’en contient pas. J’ai été asse surprise par le côté très fondant des croquettes. Je m’attends vraiment à une texture plus ferme. J’ai été surprise certes mais néanmoins enchantée par le goût ! Servis avec une sauce tartare et un filet de jus de citron, cela devient un apéritif très savoureux !

Imprimer

Beignet de haddock à la patate douce (Bolinhos)

Des beignets de purée de patate douces et de haddock, inspirés de la tradition portugaise.
Type de plat Apéritif
Cuisine Portugal
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Temps total 25 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

Pour les croquettes

  • 125 g haddock
  • 75 g patate douce
  • 75 g pomme de terre
  • 1 cas oignon nouveau ciselé
  • 1 cas farine
  • 1/2 oeuf
  • 1/2 cac épices pour salade (sésame, coriandre, baies roses, échalote, basilic)
  • 1/8 cac piment d'Espelette

Pour la sauce

  • 50 g yaourt grec
  • 1/2 cac épices cajun
  • 1/4 cac poivre noir fraichement moulu
  • 1 cac estragon séché
  • 1/8 cac ail semoule

Instructions

Préparez les beignets

  • Pelez les pommes de terre et les patates douces. Faites les cuires 20 min dans de l'eau bouillante. La lame d'un couteau doit facilement s'enfoncer dedans. Ecrasez les en purée à l'aide d'une fourchette.
  • Effilochez le haddock. Ciselez la tige de l'oignon nouveau.
  • Incorporez tous les ingrédients à la purée (oeuf, farine, épices, herbes et poisson).
  • A l'aide de deux cuillères à soupe, façonnez des quenelles de purée. Déposez les sur du papier absorbant.
  • Facultatif : roulez les dans de la chapelure.
  • Faites chauffer un bain de friture à 180°C.
  • Plongez y les beignets par 3 ou 4. Egouttez les sur du papier absorbant quand ils sont bien dorés.

Préparez la sauce

  • Mélangez tous les ingrédients entre eux. Laissez reposez au moins 15 min au réfrigérateur pour que les épices diffusent leurs arômes.
  • Servez les croquettes chaudes avec la sauce et des rondelles de citron et quelques feuilles de salade.

Salade de pomme de terre à la raclette

Je tiens cette recette d’un livre que mon beau-père m’a offert pour Noël sur le thème des repas du soir. C’est un bon recueil de bonnes idées pour se mitonner des plats uniques attrayants et agréables.

Cette salade-ci était faite à l’origine avec du munster, du bacon et une vinaigrette à la bière. J’ai adapté avec les restes de mon frigo. Je la trouve parfaite pour un pique-nique hivernal gourmand au pied des pistes de ski. Elle est bien complète et surtout rassasiante.

J’en profite pour dédier cette recette au Cuisinons de Saison de Claudine pour sa mâche et ses pommes de terre !

Imprimer

Salade de pomme de terre à la raclette

Une salade gourmande à base de pommes de terre, de charcuterie, de salade et de cornichon, comme une raclette en plein hiver !
Type de plat Salades composées
Cuisine Hiver, Montagne
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

Pour la salade

  • 400 g pomme de terre grenaille
  • 3 tranche jambon fumé de la Forêt Noire (45g)
  • 2 tranche raclette (50g)
  • 4 cornichon
  • 1 poignée mâche

Pour la sauce

  • 1 cas huile d'olive
  • 1/4 échalote (5g)
  • 2 cas bière
  • 1/2 cac moutarde à l'ancienne au pain d'épices Edmond Fallot

Instructions

Cuissons et préparation des pommes de terre

  • Faites cuire les pommes de terre avec leur peau dans un grand volume d'eau (départ eau froide) pendant une vingtaine de minutes à partir de l'ébullition.
  • Quand la lame d'un couteau s'enfonce facilement dans les pommes de terre, égouttez les, puis épluchez les et coupez les en rondelles.
  • Déposez les rondelles de pommes de terre dans un saladier qui ferme et nappez les avec la vinaigrette. Refermez le saladier et secouez bien pour mélangez. Laissez tiédir.
  • Une fois que les pommes de terre sont refroidies, ajoutez tous les autres ingrédients de la salade et mélangez bien pour les répartir.

Préparation de la vinaigrette

  • Fouettez l'huile d'olive avec la bière et la moutarde jusqu'à obtenir une sauce émulsionnée onctueuse.
  • Emincez finement l'échalote et ajoutez la à la vinaigrette.

Préparation des autres ingrédients

  • Dans une poêle, faites revenir à feu moyen les tranches de jambon cru, jusqu'à ce qu'elles deviennent croustillantes. Laissez les refroidir et déchirez les en petits morceaux.
  • Coupez les cornichons en rondelles et détaillez les tranches de raclette en 9 morceaux.

Crevettes sautées à la mandarine, navet boule d’or glacé, purée de vitelotte et sabayon au gingembre

Pour les fêtes, je vous propose ce petit plat léger mais particulièrement haut en saveurs et en couleurs! C’est le fruit de l’alliance entre mon partenariat avec Signé Aquitaine et Passione Italiana. L’un m’a fourni la purée de pomme de terre vitelotte de chez Pom’Bistro (que je vous ai déjà présenté) et l’autre sa délicieuse huile d’olive à la mandarine.

La purée est excellente ! Déjà aromatisée avec de l’oignon, de la crème et de l’huile de noisette, on retrouve en plus des petits morceaux de pommes de terre dedans. Sa couleur est d’un violet bleutée intense. Son dosage est très simple dans la mesure où la purée est surgelée en petits galets.

C’est une recette un peu délicate en terme de timing. Elle nécessite d’être au four et au moulin à la fois. Vous pouvez préparez les navets à l’avance et les stocker dans un tupperware. La condensation va faire ramollir le caramel, mais un petit tour de 5 min à la casserole pour qu’il s’épaississe à nouveau et réchauffer les navets et ce sera parfait. Vous pouvez aussi maintenir le sabayon au chaud au bain-marie le temps de dresser les assiettes. L’astuce importante est de ne pas laver les ustensiles (casserole et poêle) entre les différents préparatifs pour que les saveurs se mélangent et s’harmonisent.

Imprimer

Crevettes sautées à la mandarine, navet boule d'or glacé, purée de vitelotte et sabayon au gingembre

Un plat léger aux saveurs fines et élaborées pour en mettre plein les yeux au moment des fêtes.
Type de plat Plat principal
Cuisine Hiver, Noël
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 45 minutes
Temps total 1 heure
Portions 2 personnes

Ingrédients

Pour les navets glacés

  • 5 navet boule d'or ± 200g
  • 20 g sucre = 1 cas bombée
  • 10 g beurre = 1 noix
  • 1/4 cac curcuma
  • 1/8 cac cannelle = 1 pointe de couteau

Pour les crevettes sautées

  • 4 crevettes gros calibre
  • 1 cac huile d'olive à la mandarine
  • 4 tour poivre 5 baies

Pour le sabayon

  • 2 jaune d'oeuf
  • 10 cl bouillon de crustacés = fumet de poisson
  • 1 cac huile d'olive à la mandarine
  • 1 rondelle gingembre frais ou 1/3 cac gingembre en poudre

Pour le service

  • 200 g purée de vitelotte = 12 galets

Instructions

Préparez les navets glacés

  • Pelez les navets. Dans une casserole, faites chauffer le beurre à feu doux. Mettez y les navets. Saupoudrez avec le sucre, le curcuma et la pincée de cannelle, puis mouillez avec de l'eau jusqu'à hauteur des navets.
  • Laissez cuire à petit bouillon jusqu'à ce que toute l'eau se soit évaporée. Comptez 20-30 minutes selon le volume d'eau mis. Cela va commencer à caraméliser. Remuez bien les navets dans la casserole pour les enrober de caramel et les parer d'un beau glaçage brillant.
  • Réservez les navets au chaud.

Préparez les crevettes sautées

  • Décortiquez les crevettes (tête, pattes et carapace) en laissant la queue. Gardez les déchets, ils vont servir au bouillon. Pelez le gingembre et hachez le.
  • Faites revenir les crevettes décortiquées dans l'huile de mandarine à la poêle à feu moyen. Donnez quelques tours de moulin à poivre pendant la cuisson. Pensez à retournez les crevettes pour qu'elles dorent des deux côtés. C'est très rapide, pas plus de 3-4 min par face.
  • Piquez les crevettes deux par deux sur des piques à brochette. Réservez au chaud.

Préparez le sabayon

  • Dans la poêle qui a servi à cuire les crevettes, déposez les épluchures des crevettes et le gingembre. Mouillez avec 15 cl d'eau et portez à ébullition pendant 5-10 min.
  • Filtrez le jus. Vous devez obtenir environ 10cl de liquide.
  • Dans la casserole qui a servi aux navets (et où il reste un peu de caramel), fouettez le jaune d'oeuf avec le fumet de crevettes et l'huile.
  • Faites épaissir ce mélange à feu très doux sans cesser de fouetter. Il va épaissir petit à petit. Stoppez la cuisson quand votre fouet laisse apparaitre le fond de la casserole. Vous devez avoir la consistance d'une crème anglaise qui nappe bien.

Dressage

  • Décongelez la purée 3 min 30 au micro-onde. Dressez la dans deux cercles à pâtisserie de 7 ou 8 cm de Ø.
  • Déposez un navet boule d'or au centre et une brochette de crevettes sautées en appui sur le navet. Nappez d'un trait de sabayon au gingembre et servez aussitôt.

Focaccia mandarine, citron confit et romarin

J’ai été plus qu’agréablement surprise par le moelleux et le goût hyper fruité de cette focaccia ! Ce pain plat italien à manger tel quel en apéro ou alors coupé en deux en guise de pain à sandwich contient deux ingrédients miracle : de l’huile d’olive à la mandarine que m’a donné mon partenaire Passionne Italiana ainsi que de la purée de pomme de terre. Ce n’est pourtant pas la première fois que je constate que la pomme de terre est assez miraculeuse en boulangerie, comme avec ce pain à la belle mie hyper élastique.

Les citrons confits donnent un goût acidulé et salé assez prononcé. C’est un peu particulier donc si vous n’êtes pas fan, n’hésitez pas à vous en abstenir. Cette recette est parfaite pour recycler un reste de purée de pomme de terre. Ce n’est que pur plaisir ! J’ai tenté un petit sandwich avec du jambon de parme, du fromage de chèvre et un peu de mâche et c’était très agréable en bouche !

Imprimer

Focaccia mandarine, citron confit et romarin

Un pain plat moelleux avec un goût fruité de mandarine, idéal à partager à l'apéro ou pour faire des petits sandwichs légers.
Type de plat Boulange, Pain, Pizza & Calzone
Cuisine Italie
Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson 15 minutes
Temps total 2 heures 45 minutes
Portions 4 personnes

Ingrédients

Pour la pâte à focaccia

  • 150 g farine
  • 100 g pomme de terre
  • 60 g eau de cuisson des pommes de terre
  • 10 g levure de boulangerie fraiche
  • 1/2 cac sel
  • 1 cac huile d'olive à la mandarine
  • g sucre
  • 2 mandarine pour le zeste

Pour la saumure et les finitions

  • 1 cas huile d'olive à la mandarine
  • 1 cas eau
  • 1/2 cac sel
  • 1 citron confit
  • 1 petite branche romarin frais

Instructions

Préparation de la pâte

  • Pelez la pomme de terre et faites la cuire 20 min dans de l'eau bouillante. Une lame de couteau doit facilement s'enfoncer dans la pomme de terre. Au besoin, prolongez la cuisson jusqu'à ce qu'elle soit cuite.
  • Prélevez le zeste des deux mandarines. Ecrasez la pomme de terre à l'aide d'une fourchette. Délayez la levure dans l'eau de cuisson refroidie des pommes de terre.
  • Versez ce mélange dans votre Machine A Pain. Ajoutez l'huile, le sucre, les zestes et la purée de pomme de terre. Saupoudrez avec la farine mélangée au sel. Lancez le programme pétrissage (1h30 = pétrissage + 1ere levée).

Façonnage

  • Préparez la saumure en mélangeant l'huile d'olive avec l'eau et le sel.
  • Déposez du papier sulfurisé uniquement sur le fond d'un moule rectangulaire de 15 x 25 cm. Badigeonnez le papier et les bords du moule avec la saumure à l'aide d'un pinceau.
  • A la fin du programme, la pâte doit avoir doublé de volume. Dégazez la pâte et étalez la sur le papier sulfurisé en étirant et appuyant avec vos doigts (graissez vos mains pour éviter que cela ne colle).
  • Couvrez de film étirable et laissez reposer dans un endroit chaud pendant 30 min.
  • Préchauffez le four à 200°C. Coupez le citron confit en deux puis en lamelles.
  • Enfoncez vos doigts à intervalles réguliers dans la pâte pour lui imprimer ses petits cratères caractéristiques de la focaccia.
  • Répartissez le reste de la saumure sur la surface de la pâte à l'aide du pinceau. Enfoncez des petits bouquets de romarin dans la pâte et déposez quelques lamelles de citron confit à la surface de la pâte.
  • Enfournez immédiatement pour 15 min. La focaccia doit être légèrement colorée. Servez tiède ou froid.

Notes

Ils ont testé :
Isabelle de la cuisine d'ISCA , avec de l'huile au safran et il parait que son Cher & tendre a estimé que le romarin était plus fin

Pommes de terre sautées aux olives

Une bonne petite poêlée pour le soir ou pour accompagner un délicieux rôti. C’est assez simple à préparer tout en étant relativement parfumé. Je rajoute des lardons et des olives hachées pour donner un petit goût et rendre les pommes de terre sautées plus attrayantes. Pour ne pas rater la cuisson des pommes de terre sautées et qu’elles soient moins grasses, je les fais précuire à l’eau bouillante.

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

  • 6 à 8 pommes de terre rouges moyennes
  • 75g de lardons (1 barquette)
  • une quinzaine d’olives noires dénoyautées
  • 1 oignon nouveau
  • 1 cac de graisse de canard
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1 cac d’épices Country Potatoes Ducros
  • 1/2 cac de gros sel
  1. Faites cuire les pommes de terre avec leur peau dans de l’eau bouillante.
  2. Arrêtez la cuisson quand la lame d’un couteau s’enfonce facilement (comptez 20 min).
  3. Coupez les pommes de terre encore chaude en quartier (vous pouvez enlever la peau ou non).
  4. Emincez finement la partie blanche de l’oignon, débitez le vert en tronçons et réservez le pour le service. Hachez les olives.
  5. Dans une poêle, faites revenir à feu moyen les échalotes dans le mélange huile/graisse.
  6. Quand elles sont translucides, ajoutez les lardons et les pommes de terre. Saupoudrez les avec les épices country potatoes.
  7. Poursuivez la cuisson jusqu’à ce que les pommes de terre soient dorées en mélangeant de temps en temps pour que toutes les face dorent.
  8. Ajoutez les olives hachées et continuer la cuisson encore 5 min en remuant pour bien les répartir.
  9. Versez dans un saladier, saupoudrez de gros sel et des morceaux de la tige d’oignon nouveau.

Gratin dauphinois au gorgonzola

Ayant repéré du gorgonzola bien crémeux dans le frigo, j’ai eu une folle envie de l’utiliser en cuisine ! Quoi de mieux que des pommes de terre pour le mettre en valeur ? C’est ainsi que j’ai eu l’idée d’un gratin dauphinois !

Après cuisson le gratin est bien crémeux et la saveur du gorgonzola ressort discrètement. C’était un plat particulièrement réconfortant !

Pour 2 à 3 personnes :

Ingrédients :

  • 500g de pommes de terre pelées
  • 20cl de lait
  • 20 cl de crème liquide épaisse
  • 100g de gorgonzola
  • 1/2 cac d’ail semoule
  • 1/3 cac de noix de muscade râpée
  • 1/3 cac de romarin séché
  • 1/2 cac de poivre
  • 1 noisette de beurre pour le plat
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Pelez les pommes de terre et coupez les en lamelles de 5 mm d’épaisseur.
  3. Portez le lait et la crème à ébullition avec l’ail semoule, la noix de muscade et le romarin
  4. Plongez y les lamelles de pommes de terre et laissez les cuire 10-15 min.
  5. Egouttez les pommes de terre en conservant le lait/crème de cuisson.
  6. Beurrez un plat à four et rangez y les lamelles de pommes de terre.
  7. Coupez le gorgonzola en dés et faites le fondre dans le lait de cuisson puis versez ce lait sur les pommes de terre.
  8. Poivrez et recouvrez éventuellement d’un couche de fromage râpé.
  9. Enfournez pour 40 à 45 min. A la fin de la cuisson, une lame de couteau doit s’enfoncer facilement dans les pommes de terre.
  10. Servez chaud avec une salade verte.