Salade de tortellini au jambon cru, figue et noix

Cette salade partait d’une bonne intention : une envie de sucré-salé. Mais comme ce n’est pas vraiment la saison des figues et elles étaient assez médiocres niveau goût … Pourtant je les ai achetées dans un magasin bio. Mais c’est vrai qu’un magasin bio en soi n’implique pas forcément ni circuit-court, ni respect de la saisonnalité… Bref heureusement que j’ai mis à contribution mon vinaigre à la pulpe de figue de Nicolas Alziari et de la confiture de figue dans ma vinaigrette pour renforcer cette touche fruitée.

Cette salade de pâte à un côté un peu automnal avec ses figues. Vous pouvez remplacer la mozzarella par du bleu qui se mariera bien avec le reste également (retirez peut-être les olives dans ce cas) ou alors un crottin de chèvre demi-sec émietté.

Imprimer

Salade de tortellini au jambon cru, figue et noix

Variété, gourmandise et sucré-salé pour cette salade de pâtes.
Type de plat Pâtes & Lasagnes, Salades composées
Cuisine Ete, Pique-nique, Sucré-salé
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 5 minutes
Temps total 15 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • g raviolis au jambon cru
  • 3 figue
  • roquette
  • olive noire
  • lardon
  • mozzarella
  • noix

Instructions

  • Faites cuire les raviolis en les plongeant 3 min environ dans l'eau bouillante (regardez les instructions du paquet).
  • Mélangez les ingrédients de la vinaigrette.
  • Egoutez les raviolis, nappez les avec la vinaigrette, mélangez et laissez les refroidir.
  • Faites cuire les lardons à la poêle jusqu'à ce qu'ils soient bien grillés.
  • Equetez la figue puis coupez la en quartiers. Coupez les billes de mozzarella en deux. Concassez grossièrement les noix.
  • Ajoutez toutes les crudités aux raviolis ainsi que les lardons. Mélangez bien et servez en parsemant la salade de morceaux de noix.

Salade croquante de tortellini

Avec le soleil qui revient, j’ai de nouveau envie de salades fraîches et légères. Mais j’en avais marre de subir la faim sur les coups de 16h de l’après-midi, alors je me suis lancée dans les salades de pâtes, qui sont plus consistantes.

Pour cette recette, j’ai misé sur le croquant notamment avec des concombres, des radis et des pignons de pin. Pour la gourmandise et la source de produits laitiers, j’ai choisi de la mozzarella et enfin un peu de cresson pour l’assaisonnement.

Imprimer

Salade croquante de tortellini

Une salade de pâtes nourrissantes et très croquante avec ses concombres, radis et tomates cerises.
Type de plat Pâtes & Lasagnes, Salades composées
Cuisine Ete, Healthy, Pique-nique
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 5 minutes
Temps total 15 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

Pour la salade

  • 150 g raviolis
  • 50 g concombre
  • 75 g tomate cerise = 7
  • 60 g mozzarella en billes
  • 20 g radis = 6
  • 1 poignée cresson
  • 1 cas pignon de pin
  • 1 tige oignon nouveau

Pour la vinaigrette

  • 1 cas huile d'olive
  • 1,5 cac jus de citron
  • 1/2 cac moutarde à l'ancienne

Instructions

  • Faites cuire les raviolis en les plongeant 3 à 5 min dans l'eau bouillante (regardez les instructions du paquet).
  • Mélangez les ingrédients de la vinaigrette.
  • Egoutez les raviolis, nappez les avec la vinaigrette, mélangez et laissez les refroidir.
  • Coupez le concombre en rondelle puis chaque rondelle en 4. Coupez les radis en fine lamelles. Coupez les tomates cerises en 2 voire en 4 si elles sont très grosses et de même pour les billes de mozzarella.
  • Ciselez la tige verte de l'oignon nouveau.
  • Faites dorer les pignon de pin à sec dans une poêle bien chaude en remuant régulièrement pour éviter qu'ils ne brûlent.
  • Ajoutez toutes les crudités aux raviolis. Mélangez bien et servez en parsemant la salade de pignons de pin et d'oignon nouveau.

Salade de pomme de terre à la raclette

Je tiens cette recette d’un livre que mon beau-père m’a offert pour Noël sur le thème des repas du soir. C’est un bon recueil de bonnes idées pour se mitonner des plats uniques attrayants et agréables.

Cette salade-ci était faite à l’origine avec du munster, du bacon et une vinaigrette à la bière. J’ai adapté avec les restes de mon frigo. Je la trouve parfaite pour un pique-nique hivernal gourmand au pied des pistes de ski. Elle est bien complète et surtout rassasiante.

J’en profite pour dédier cette recette au Cuisinons de Saison de Claudine pour sa mâche et ses pommes de terre !

Imprimer

Salade de pomme de terre à la raclette

Une salade gourmande à base de pommes de terre, de charcuterie, de salade et de cornichon, comme une raclette en plein hiver !
Type de plat Salades composées
Cuisine Hiver, Montagne
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

Pour la salade

  • 400 g pomme de terre grenaille
  • 3 tranche jambon fumé de la Forêt Noire (45g)
  • 2 tranche raclette (50g)
  • 4 cornichon
  • 1 poignée mâche

Pour la sauce

  • 1 cas huile d'olive
  • 1/4 échalote (5g)
  • 2 cas bière
  • 1/2 cac moutarde à l'ancienne au pain d'épices Edmond Fallot

Instructions

Cuissons et préparation des pommes de terre

  • Faites cuire les pommes de terre avec leur peau dans un grand volume d'eau (départ eau froide) pendant une vingtaine de minutes à partir de l'ébullition.
  • Quand la lame d'un couteau s'enfonce facilement dans les pommes de terre, égouttez les, puis épluchez les et coupez les en rondelles.
  • Déposez les rondelles de pommes de terre dans un saladier qui ferme et nappez les avec la vinaigrette. Refermez le saladier et secouez bien pour mélangez. Laissez tiédir.
  • Une fois que les pommes de terre sont refroidies, ajoutez tous les autres ingrédients de la salade et mélangez bien pour les répartir.

Préparation de la vinaigrette

  • Fouettez l'huile d'olive avec la bière et la moutarde jusqu'à obtenir une sauce émulsionnée onctueuse.
  • Emincez finement l'échalote et ajoutez la à la vinaigrette.

Préparation des autres ingrédients

  • Dans une poêle, faites revenir à feu moyen les tranches de jambon cru, jusqu'à ce qu'elles deviennent croustillantes. Laissez les refroidir et déchirez les en petits morceaux.
  • Coupez les cornichons en rondelles et détaillez les tranches de raclette en 9 morceaux.

Salade de patate douce aux gésiers et fèves

Toujours dans mes idées de plats estivaux que l’on emmène facilement en pique-nique, je vous suggère cette salade. Ici, j’ai décidé d’allier le côté suave de la patate douce avec le fondant des gésiers de canard et le caractère acidulé des tomates séchées. Les fèves sont là pour apporter encore plus de couleur. 

Ce plat sera bien meilleur si vous le préparez la veille pour le lendemain. Les patates douces et les pommes de terre seront mieux imprégnées des divers arômes de la salade. Les gésiers de canards Edmond La Closerie m’ont été fournis par mon partenaire Signé Aquitaine. J’ai été agréablement surprise. Ils sont coupés en fines lamelles. Le confisage a été très bien réalisés. Les gésiers sont tendres et bien assaisonnés.

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • ~300g de patates douce
  • ~150g de pommes de terre
  • 75g de gésiers de canard
  • 50g de fèves surgelées
  • 3 tomates séchées à l’huile
  • 2 cas de ratafia champenois
  • 1 cas de vinaigre de cidre
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1/2 échalote (~15g)
  • 5 feuilles de basilic
  • 1 cas de sésame
  • poivre quantum satis
  1. Mélangez le ratafia, avec le vinaigre et l’huile d’olive.
  2. Emincez finement l’échalote et ciselez le basilic. Pelez la patate douce. Coupez les tomates séchées en lamelles.
  3. Faites cuire les pommes de terre avec leur peau et la patate douce 20 à 25 min dans de l’eau bouillante. Quand il reste 5 min de cuisson, ajoutez les fèves surgelées. A la fin de la cuisson, la lame d’un couteau doit facilement pénétrer au coeur des pommes de terre.
  4. Egouttez l’ensemble.
  5. Pelez les pommes de terre tant qu’elles sont chaudes et coupez les en dés.
  6. Mettez ces ingrédients, avec les gésiers et les lamelles de tomates dans un saladier fermant avec un couvercle.
  7. Arrosez avec le mélange de liquides. Poivrez bien et ajoutez l’échalote et le basilic.
  8. Fermez le couvercle et secouer pour bien répartir la sauce sur les pommes de terre. Elles vont finir par l’absorber totalement.
  9. Dégustez tiède ou alors laissez refroidir totalement, parsemé de sésame grillé.

Salade de pomme de terre à la saucisse fumée

Pendant mon petit retour en Normandie, ma mère m’a fait redécouvrir la salade de pommes de terre à l’huile. J’ai trouvé cela tellement frais et moelleux, que je m’en suis préparé dès mon retour.

C’est véritablement très simple à préparer et très peu coûteux. L’ajout de vin blanc amène un moelleux supplémentaire aux pomme de terre, qui s’écrasent légèrement. Le vinaigre permet de donner une petite touche piquante qui dynamise le palais tandis que l’huile d’olive apporte une note fruitée. C’est un plat qui conviendra aussi bien à des piques-niques estivaux qu’à un repas du soir hivernal avec une petite salade verte en accompagnement.

Je la propose en plat principal pour 2 personnes, mais cela peut aussi convenir en guise d’entrée ou d’accompagnement. Normalement on met le double d’huile par rapport à la quantité de vinaigre, mais comme j’adore la saveur acidulée du vinaigre, j’ai plutôt misé sur des proportions 1:1.

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • ~450g de pommes de terre
  • 1 diot de Savoie (petite saucisse fumée)
  • 2 cas de vin blanc
  • 1 cas de vinaigre
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1/2 échalote (~15g)
  • 3 brins de ciboulette
  • poivre quantum satis
  1. Mélangez le vin blanc, avec le vinaigre et l’huile d’olive.
  2. Emincez finement l’échalote et ciselez la ciboulette.
  3. Faites cuire les pommes de terre avec leur peau 20 à 25 min dans de l’eau bouillante. Quand il reste 15 min de cuisson, ajoutez la saucisse fumée. A la fin de la cuisson, la lame d’un couteau doit facilement pénétrer au coeur des pommes de terre.
  4. Egouttez les pommes de terre et la saucisse.
  5. Pelez les pommes de terre tant qu’elles sont chaudes et coupez les en morceaux ou en lamelles. Coupez également la saucisse en rondelles.
  6. Mettez ces ingrédients dans un saladier fermant avec un couvercle.
  7. Arrosez avec le mélange de liquides.Poivrez bien et ajoutez l’échalote et la ciboulette.
  8. Fermez le couvercle et secouer pour bien répartir la sauce sur les pommes de terre. Elles vont finir par l’absorber totalement.
  9. Dégustez tiède ou alors laissez refroidir totalement.

Petite info complémentaire :

Selon la qualité des pommes de terre, vous allez peut-être être obligé de rajouter un peu d’huile d’olive. Mais il ne faut pas que cela baigne dans l’huile.
Normalement, les pommes de terre en s’écrasant et en buvant le mélange à base de vin blanc, s’attendrissent et forme une petite couche un peu épaisse sur les morceaux de pommes de terre encore entiers.

Salade de pâtes au thon mariné, fèves et chèvre

Vous vous souvenez de mon burger au thon ? Comme au final, au lieu de mettre el steak entier dans mon burger (oui, ça m’avait traversé l’esprit), je n’ai coupé que quelques tranches dedans, il a bien fallu que je trouve une recette pour le terminer.

Le printemps a décidé de pointer le bout de son nez sur Bordeaux la semaine dernière. Et toute à ma joie d’être à deux doigts de finir mon manuscrit, j’ai ressorti une robe longue légère du placard, le chaussures ouvertes et les lunettes de soleil… Dans la suite de ma bonne humeur, j’ai eu envie de recette pique-nique. C’est ainsi que j’ai pensé à une salade de pâte pour écouler mon thon !

J’ai décidé de l’associer à des fèves (oui, je sais ce sont des pois sucrés sur mes photos, mais dans ma tête, je voulais réellement des fèves et je n’ai pas réussi à en trouver), des olives noires pour leur caractère acidulé et une sauce au fromage de chèvre et à l’huile d’olive.

Il est beaucoup plus simple de mélanger le fromage à la sauce. Ainsi il est beaucoup mieux réparti sur l’ensemble de la salade. Une fois répartie dans des Mason Jar ou des pots à conserve, cela fait un pique-nique en portion facile à transporter. les portions peuvent varier selon si vous la servez en entrée ou en guise de plat principal. Honnêtement, je trouve cette salade meilleure, préparée la veille pour le lendemain. Les arômes ont eu le temps de bien se mélanger les uns aux autres.

Pour 2 à 4 personnes :

 Ingrédients :

  • 100g de penne rigate
  • 100 à 150g de fèves
  • 100g de thon frais
  • 1 cas de sauce soja
  • 1 cac de jus de citron
  • 1/4 cac de gingembre en poudre
  • 15 olives noires (environ 40g)
  • 30g de fromage de chèvre type Rocamadour ou crottin
  • 10g d’huile d’olive
  • 1 cac d’origan séché
  1. La VEILLE, préparez le thon : mélangez la sauce soja avec le jus de citron et le gingembre. Mettez le thon à mariner toute une nuit dans ce mélange.
  2. Le jour J : faites cuire les pâtes de manière à ce qu’elles soient aldente.
  3. Plongez les fèves 5 min dans de l’eau bouillante avec une pincée de bicarbonate de soude. Egouttez les immédiatement et passez les sous l’eau froide.
  4. Faites cuire le thon un dizaine de minutes par face avec sa marinade dans une poêle bien chaude.
  5. Laissez le refroidir puis émiettez le.
  6. Coupez les olives en rondelles.
  7. Mixez le fromage de chèvre avec l’huile d’olive et l’origan pour obtenir une sauce épaisse.
  8. Dans un grand saladier qui ferme, déposez tous les ingrédients bien froid.
  9. Fermez votre saladier et secouez le avec vigueur pour bien mélangez l’ensemble.

Je soumets cet article à Cuisinons de Saison.

Crumble pêche-prune à la pistache

Le crumble, c’est mon option de prédilection pour liquider les fruits dont je ne sais plus quoi faire … Ici les prunes qui ont servi à faire la glace des esquimaux prune-chocolat blanc! j’avais aussi des pêches jaunes coupées en quartiers au congélateur… Soucis avec les fruits congelés et les prunes, cela dégorge énormément !  Alors j’ai mitonné une petite sauce sirupeuse avec le jus récolté, de la confiture de fraises et un peu de maïzena. Ce petit sirop a permis d’adoucir un peu le goût un peu acide des prunes. Touche finale : un topping croustillant au goût intense de pistache avec des morceaux de pistaches grillées et salées !

J’ai donc confectionné un délicieux petit crumble avec une compotée de fruits fondants, enrobée d’un magma sirupeux au goût acidulé, agréablement surmonté d’une croûte croquante et fruitée à la pistache… Le tout dans de charmants petits bocaux Le Parfait, qui m’ont permis de les transporter pour un petit pique-nique romantique sur les hauteurs de Bordeaux.

Comme pour les escargots pistache-chocolat, j’ai encore eu recours à mon astuce de jedaï de la poudre à flan pour donner un goût vraiment intense de pistache (en plus d’une couleur verte chatoyante) à ma préparation. Personnellement, je trouve cela miraculeux et délicieux !

Pour 2 personnes :

Pour les fruits :

  • 200g de prunes
  • 150g de pêches
  • 1 cac de maïzena
  • 2 cac de confiture de fraises

Pour le crumble :

  • 60g de farine
  • 35g de beurre mou
  • 15g de sucre
  • 15g de poudre à flan à la pistache
  • 15g de pistaches grillées et salées
  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Préparez le crumble : mélangez les ingrédients secs ensemble (farine, sucre et poudre à flan).
  3. Amalgamez avec le beurre pour formez des petits grumeaux.
  4. Concassez grossièrement les pistaches.
  5. Préparez les fruits : coupez les prunes et les pêches en morceaux. Mélangez la maïzena à la confiture.
  6. Dans une casserole, faites chauffer à feu moyen les fruits avec la confiture-maïzena.
  7. Poursuivez la cuisson, jusqu’à ce que le jus autour des fruits devienne légèrement épais et sirupeux.
  8. Versez les fruits dans deux ramequin ou pot à confiture.
  9. Recouvrez de petits morceaux de crumble et parsemez de brisures de pistache.
  10. Enfournez pour 15 min, jusqu’à ce que le crumble soit doré et que la compotée de fruits légèrement bouillonnante.
  11. Laissez tiédir avant de déguster.

Cake salé au chèvre frais, figue et huile de noix

Je me suis inspirée de la recette de cake à la ricotta, herbe et huile de pistache de Corinne du blog Mamou & co pour faire ce délicieux cake. C’est une autre recette que j’ai proposé lors du Shake Well Festival, bien que ce jour là, ils’agissait d’un cake au chèvre frais, poulet et tomates séchées au basilic.

Je suis très satisfaite de la texture, du gonflé et de la croûte de ce cake ! Il fera un parfait compagnon pour vos piques-niques ou buffets froids.

Pour un cake de 24 cm :

Ingrédients :

  • 230g de farine
  • 120g de fromage de chèvre frais
  • 100g de lait
  • 75g d’huile de noix
  • 30g de maïzena
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1/2 cac d’herbes de provence
  • 100g de figues séchées
  • quelques noix pour la décoration
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Mélangez d’un côté les ingrédients secs (farine, maïzena, levure et herbes de provence) et de l’autre les ingrédients humides (oeuf, lait, huile, fromage de chèvre frais) battus entre eux jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  3. Mélangez les deux préparations entre elles au fouet pour obtenir une pâte un peu épaisse et homogène.
  4. Coupez les figues en petits bouts et incorporez les à la pâte.
  5. Versez dans un moule à cake, saupoudrez de quelques morceaux de noix et enfournez pour 45 à 50 min. Le cake doit être cuit à coeur, bien gonflé et doré.

Petite info complémentaire :

J’ai longuement hésité avec l’idée de faire un cake au chèvre frais, huile de sésame et lardons de saumon fumé …

Fougasse au poivron, chèvre et olive verte

Je sais, je tourne beaucoup autour des mêmes ingrédients (tomate, basilic, citron vert et fromage de chèvre principalement) et du même type de recette (apéritif/pique-nique) ces temps-ci. Mais j’ai le challenge de vider mon frigo de toute denrée périssable avant de partir en vacances et j’enchaîne les BBQ ou autre pique-nique où il faut apporter des plats faciles à manger et à partager, qui plairont au plus grand nombre. Mais après tout ce sont les saveurs de l’été et c’est ce que je consomme le plus à cette période.

Du coup, cette recette est très proche de mes pains torsadés à ceci près que le caviar depoivron est incorporé à la pâte à fougasse ! J’adore la couleur rouge de cette fougasse ! Le caviar de poivron la parfume très agréablement et confère un moelleux parfait. Les olives et le fromage de chèvre apportent la touche salée qui va bien.

Encore une fois, je me suis faite avoir par sa croissance exponentielle. Je ne l’ai pas étalée assez finement et je la trouve un poil trop épaisse. Je dirais que ces proportions peuvent convenir pour 4 personnes en guise de repas du soir avec une salade. Sinon pour un apéritif, coupez la en petits morceaux et cela permettra de nourrir beaucoup plus de monde !

Pour 1 grande fougasse ( 4 à 6 personnes) :

Pour la pâte :

  • 250g de farine T55
  • 100mL d’eau tiède
  • 50g de caviar de poivron
  • 1/8 de cube de levure de boulangerie (±5g)
  • 1 cac d’huile d’olive + un peu plus pour badigeonner
  • 1/2 cac d’herbes de provence

Pour la garniture :

  • 40g de chèvre ultra sel + 20g pour faire des copeaux
  • 30-40g d’olives vertes (une grosse quinzaine)
  1. Râpez les 40g de fromage de chèvre grossièrement (râpe à gros trous). et coupez les olives en rondelles.
  2. Préparez la pâte : mélangez l’eau, le caviar de poivron et l’huile d’olive. Puis délayez la levure dedans.
  3. Mélangez les ingrédients secs entre eux (farine, chèvre râpé et herbes de Provence).
  4. Versez l’ensemble dans votre MAP en terminant par la farine et lancez votre programme pâte à pizza (1h pour la mienne).
  5. Préchauffez votre four à 220°C.
  6. Façonnage : incorporez les morceaux d’olives à la pâte à fougasse puis étalez la pâte en un rectangle d’un peu moins d’1cm d’épaisseur.
  7. Badigeonnez la surface d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau puis parsemez de copeaux de fromage de chèvre.
  8. Enfournez pour 15-20min.
  9. Servez tiède ou froid.

 

 

Petite info complémentaire :

Fougasse provençale et focaccia italienne sont similaires. Dans les deux cas, il s’agit de pains plats à la croûte fine et tendre et à la mie moelleuse, auxquels on ajoute de la garniture. La seule différence que je vois, serait éventuellement le façonnage. La fougasse sera plus souvent présentée en épi ou trouée tandis que la focaccia sera (comme sur les photos) façonnée comme une grosse galette.