Galette des rois saveur pain d’épices

Le goût de cette galette est vraiment sympa! Légèrement fruité grâce aux zestes d’orange, mais très riche et chaud grâce à toutes les épices. C’est un petit délice qui change agréablement de la frangipane classique parfumée au rhum.

Pour le petit bêtisier, voici ce qui se passe, si vous ne soudez pas soigneusement vos pâtes feuilletées : 

Si vous n’appréciez pas trop le goût de la frangipane, je vous conseille ces deux autres recettes, où l’amande est camouflée par d’autres arômes :

Imprimer

Galette des rois saveur pain d'épices

Type de plat Galette des rois
Cuisine Epiphanie
Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 2 heures
Portions 8 personnes

Ingrédients

  • 2 pâte feuilletée
  • 140 g beurre mou
  • 140 g poudre d'amande
  • 3 oeuf + un dernier pour la dorure
  • 60 g cassonade
  • 40 g sucre
  • 2 cas miel
  • 1 cac cacao en poudre
  • 1 cac épices pour pain d'épices
  • 2 cac zestes d'orange
  • 1 cac Grand Marnier facultatif
  • 1 fève que j’ai remplacé par une dragée comme je n’en avais pas

Instructions

Préparez la frangipane

  • mixez le beurre mou avec les sucres et le miel. Puis ajoutez les épices, le cacao, les zestes d'orange et le Grand Marnier.
  • Ajoutez les oeufs et mixez encore jusqu'à obtenir un appareil plutôt lisse.
  • Incorporez enfin la poudre d'amande.

Dressage de la galette

  • Etalez un premier rouleau de pâte feuilletée.
  • Répartissez la frangipane dessus en veillant à laisser 2 cm d’écart entre le bord et la frangipane et placez la fève plutôt vers l’extérieur du cercle (cela diminue la probabilité de la couper...).
  • Humidifiez légèrement les bords d’eau et recouvrez la frangipane avec la deuxième pâte feuilletée. Appuyez bien avec vos doigts tout autour pour souder les bords.
  • Découpez le contour de la galette pour en lisser les bords (comptez environ 5mm).
  • Conservez 1h au réfrigérateur.

Cuisson

  • Préchauffez votre four à 180°C.
  • A la sortie du réfrigérateur, retournez la galette sur son plat de cuisson (elle est maintenant à l’envers).
  • Badigeonnez la d'oeuf battu une première fois et laissez la de nouveau 10 min au frais.
  • Appliquez une deuxième couche de dorure. Puis tracez un motif de votre choix sur le dessus de la pâte feuilletée à l’aide d’un couteau pointu.
  • Enfournez pour une trentaine de minutes jusqu’à ce que la pâte feuilletée soit bien dorée.
  • Servez tiède ou à température ambiante.

Notes

Vous pouvez faire caramélisez le dessus de la galette en la saupoudrant de sucre glace en fin de cuisson et en la passant rapidement sous le grill.
Ne laissez jamais vos pâtes feuilletées attendre en dehors du réfrigérateur. Car pour avoir un beau feuilletage à la cuisson, il faut que la pâte reste bien froide.

Bûche amande, cerise et pain d’épices façon Dominostein

Les Dominostein sont de petites gâteries servis lors de la période de Noël en Allemagne. Ils sont composés de trois couches enrobées de chocolat :

  • du pain d’épices ou Nürnberger Lebkuchen
  • de la gelée de fruits (abricot ou cerise la plupart du temps)
  • de la pâte d’amande

J’ai voulu recréer une bûche à partir de ces saveurs pour le Nouvel An. Bien entendu, je cuisine très mal lorsque je suis fatiguée… Cette recette a été une succession de petites contrariétés : la gelée qui s’est sauvée partout… le pain d’épices qui était trop sec à mon goût … les flocons en chocolat blanc pour la déco qui se sont cassés… Bref, je vous donne une version modifiée, qui sera probablement plus agréable à manger et à regarder ! Il serait peut-être plus pratique de couler une plaque de gelée à la cerise puis de la découper à la dimension de la base de votre bûche pour un résultat plus propre.

En attendant, une chose est sûre, la mousse à l’amande est à tomber !!! son goût est vraiment intense et divin ! Comme nous, vous pouvez manger cette bûche glacée, elle n’en sera que meilleure (et aura, au passage, une meilleure tenue).

Pour 1 bûche de 30cm :

Pour le biscuit roulé :

  • 50g de farine
  • 60g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 cas de cacao
  • 1 cac d’épices pour pain d’épices

Pour la gelée :

  • 200g de confiture de cerises
  • 75mL d’eau
  • 3 feuilles de gélatine

Pour la mousse amande :

  • 20cl de crème liquide entière
  • 20cl de lait
  • 200g de pâte d’amande
  • 2,5 feuilles de gélatine
  • qq gouttes d’arôme d’amande amère

Pour le glaçage miroir :

  • 100g de sucre
  • 40g d’eau
  • 40g de cacao
  • 80g de crème liquide
  • 2 feuilles de gélatine
  1. Chemisez un moule à bûche de papier sulfurisé.
  2. Préparez la mousse : réhydratez la gélatine 15 min à l’eau froide.
  3. Coupez la pâte d’amande en petits cubes.
  4. Faites les fondre à feu doux dans une casserole avec lait.
  5. Mixez pour avoir une préparation lisse puis ajoutez la gélatine essorée entre vos doigts et l’arôme d’amande amère.
  6. Laissez tiédir jusqu’à 30°C.
  7. Pendant ce temps, placez la crème au congélateur (15 min pas plus) puis montez la en chantilly bien ferme.
  8. Incorporez délicatement le mélange à la pâte d’amande à la chantilly à l’aide d’une spatule.
  9. Versez dans le moule gouttière et placez au réfrigérateur pour 4h, le temps que la mousse fige.
  10. Préparez le biscuit : préchauffez votre four à 180°C.
  11. Séparez le blanc des jaunes d’oeufs.
  12. Blanchissez les jaunes avec la moitié du sucre.
  13. Ajoutez ensuite la farine tamisée avec le cacao et les épices.
  14. Montez les blancs en neige. Quand ils sont bien fermes ajoutez le reste de sucre.
  15. Incorporez 1/3 de blancs en neige en mélange précédent pour l’assouplir.
  16. Puis incorporez le reste des blancs en soulevant délicatement à la spatule.
  17. Etalez cette pâte sur du papier sulfurisé. Réalisez un rectangle un peu plus grand que votre bûche.
  18. Enfournez pour 10 à 12 min. Le biscuit doit être légèrement doré.
  19. A la sortie du four, démoulez le sur un torchon et emballez le bien dedans (cela évitera qu’il ne dessèche trop) et laissez refroidir complètement.
  20. Préparez la gelée : réhydratez la gélatine 15 min à l’eau froide.
  21. Dans une casserole, faites chauffer la confiture avec l’eau. Mixez pour obtenir un mélange lisse.
  22. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée puis laissez le mélange tiédir.
  23. Quand il est à 30°C, versez le sur la mousse à l’amande puis replacez au réfrigérateur 1h au moins pour que la gelée fige.
  24. Préparez le glaçage : réhydratez la gélatine 15 min à l’eau froide.
  25. Portez à ébullition le sucre avec l’eau (pas plus de 103°C).
  26. Quand le mélange commence à bouillir retirez le du feu et ajoutez le cacao puis la crème.
  27. Essorez la gélatine entre vos doigts et laissez la fondre dans la crème chocolatée.
  28. Mélangez en veillant à ne pas créer de bulles d’air. Le mélange doit être lisse et homogène.
  29. Laissez refroidir à l’air libre (ou au réfrigérateur si vous êtes impatient) jusqu’à ce que le glaçage atteigne environ 30°C.
  30. Dressage : découpez le biscuit roulé à la dimension de votre moule gouttière puis poser le sur la gelée.
  31. Démoulez votre bûche sur une grille et placez la 10 min au congélateur (pour que le nappage fige plus vite.
  32. Sortez le gâteau du congélateur, placez le sur un plateau ou la lèche-frite de votre four.
  33. Versez le nappage tiédé tout du long de la bûche. Au besoin, récupérez le nappage et versez le à nouveau sur votre bûche, jusqu’à ce qu’elle soit intégralement recouverte.
  34. Placez au moins 30 min au frais pour que le glaçage soit bien figé.

 

Montecao de Noël (cacao, orange et épices)

Et voilà! Plus que 1 mois avant Noël! Le compte à rebours a officiellement commencé! Alors pour fêter ça, je vous propose une recette de mantecao (ou mantecados ou encore plein d’autres noms !). ll s’agit de biscuits secs d’origine pied-noire. A l’origine, ils étaient réalisés avec du saindoux (de la graisse de porc) mais les musulmans se sont réappropriés la recette avec de l’huile classique sous le nom de ghribia.

Ces petits biscuits sont délicieusement friables et très gourmands. Traditionnellement ils sont parfumés à l’amande, à la cannelle ou au citron. Pour faire dans l’esprit de Noël, j’ai opté pour du chocolat relevé d’épices pour pain d’épices et d’une touche de zestes d’orange. C’est un véritable jeu d’enfant à réaliser ! Et c’est très rapide. Laissez vous enchanter par ces saveurs qui fleurent bon les fêtes de fin d’année !

Je suis partie de la recette du blog Objectif : Zéro Miette que je mets à l’honneur pour la 5eme édition du Passe-Plat entre amis créé par Corinne du blog Mamou & Co. L’objectif de ce mois-ci, choisi par Michèle du blog Croquand, fondant… gourmand est de réaliser une recette en vue des préparatifs de Noël.

Pour 6 biscuits :

Ingrédients :

  • 130g de farine
  • 10g de cacao en poudre non sucré
  • 40g de sucre glace
  • 60g d’huile de tournesol
  • 1 cac de zeste d’orange
  • 1/2 cac d’épices pour pain d’épices
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Mélangez tous les ingrédients secs ensemble.
  3. Ajoutez ensuite l’huile et malaxez avec vos doigts jusqu’à former une boule de pâte très douce.
  4. Façonnez des petites boules de ±40g de pâte.
  5. Placez les sur une feuille de papier sulfurisé.
  6. Enfournez et baissez immédiatement à 150°C. Comptez 10 min de cuisson. Les mantecao ne doivent pas colorer (ni au dessus, ni en dessous, je le reconnais, c’est pas facile à voir sur ceux qui contiennent du cacao).
  7. Laissez refroidir totalement avant de déguster. Conservez les dans une boîte en fer.

Récapitulatif du Passe-plat entre amis #1 : Goûters
Récapitulatif du Passe-plat entre amis #2 : Tartes, Quiches et Cakes d’été
Récapitulatif du Passe-plat entre amis #3 : Cuisine d’ici ou d’ailleurs
Récapitulatif du Passe-plat entre amis #4 : Les couleurs de l’automne
Récapitulatif du Passe-plat entre amis #5 : Tous aux fourneaux pour préparer les fêtes