Cromesquis au Mont d’Or et saucisse de Montbéliard

En Décembre, on met à l’honneur le Mont d’Or chez Jean d’alos. On le connait sous forme de boîte à mettre au four, mais il se vend également à la coupe ! Là, j’ai concocté des petites bouchées idéales pour un apéro dînatoire ! Elles ont fait partie d’un vaste apéro de Noël/anniversaire chez moi.

J’adore ce type de petites croquettes. Ca peut être à la fois gourmand et festif, tout en étant très simple à préparer. C’est également esthétique et convivial. Bref, cela a tout pour plaire ! Ici j’ai voulu mettre l’accent sur le côté montagnard en associant le Mont d’Or à la saucisse de Montbéliard qui apporte un goût fumé qui se marie ) merveille avec le reste.

Proposez les en apéritif, en entrée chaude ou encore en repas du soir ! Il faut vraiment les servir bien chaudes pour que le coeur soit encore coulant.

Pour 16 cromesquis :

Pour les croquettes :

  •  400g de pommes de terre
  • 10g de beurre demi sel
  • 1 cas de ciboulette congelée
  • 1 cac d’épices Steak House Ducros
  • 65 à 80g de Mont d’Or
  • 1 saucisse de Montbéliard

Pour la chapelure :

  • 1 oeuf
  • 1 cas de lait
  • 2 cas de farine
  • 4 cas de chapelure
  1. Faites cuire les pommes de terre à la vapeur jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
  2. Pelez les et écrasez les en purée avec le beurre, la ciboulette et les épices. Laissez refroidir.
  3. Découpez le mont d’or en petits dés de 4 à 5g.
  4. Façonnage : prélevez des boulettes de 25g de purée environ entre vos mains.
  5. Appuyez avec votre pouce au centre pour former une caviter où glisser un dé de fromage.
  6. Refermez la purée autour et roulez entre vos mains pour former une boule.
  7. Déposez sur du papier sulfurisé.
  8. Panure : déposez la farine, l’oeuf battu allongé avec le lait et la chapelure dans 3 coupelles différentes.
  9. Roulez chaque croquette dans la farine, plongez dans l’oeuf puis roulez la dans la chapelure en pressant délicatement de vos mains pour la faire adhérer.
  10. Faites chauffer le bain d’huile de votre friteuse.
  11. Faites cuire les croqmesquis 5 minutes environ, pour qu’ils soient bien dorés.
  12. En parallèle, dans une poêle, faites cuire à feu vif, la saucisse de Montbéliard coupée en rondelles.
  13. Egouttez les crosmesquis sur de papier absorbant. Présentez les sur des piques apéro avec une rondelle de saucisse bien grillée.

Petite info complémentaire :

Vous pouvez congelez vos crosmesquis après les avoir panés. Cela vous permet de vous organiser à l’avance. Pour la suite, rien de plus simple! Plongez les directement congelé dans votre bain d’huile bien chaud !

Velouté de chou fleur au panais, cancoillotte et saucisse de montbéliard

C’est un velouté tellement gourmand, qu’on n’a pas l’impression de se priver ni de manger de la soupe ! Il est d’une douceur sur la langue associé à tellement de bonnes choses que ce n’est que du régal ! Aucun assaisonnement nécessaire, le panais apporte une note bien particulière, la cancoillotte du salé bien crémeux et la saucisse une saveur fumée à tomber. Servie avec des croûtons à l’ail, c’est un repas délicieux et suffisamment consistant.

J’offre cette recette à Cuisinons de saison de Cuisine de Gut pour mettre à l’honneur le panais, qui fait partie des légumes un peu oubliés.

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 350g de chou-fleur
  • 150g de panais
  • 150g de saucisse de montbéliard (1 saucisse)
  • 100g de cancoillote
  • 100g de pomme de terre
  • 30g d’oignon
  • 60cl d’eau
  1. Pelez la pomme de terre et le panais. Coupez les en morceaux ainsi que la saucisse. Divisez le chou fleur en petite tête. Emincez l’oignon.
  2. Déposez tous ces ingrédients dans une casserole. Mouillez avec l’eau. Couvrez et portez à douce ébullition.
  3. Laissez mijoter une quinzaine de minutes.
  4. Retirez du feu et mixez le tout longuement pour obtenir une préparation lisse, onctueuse et bien épaisse.
  5. Ajoutez la cancoillote en dernier, mélangez bien pour l’incorporer et servez.