Salade de pommes de terre au haddock

Avec l’été qui revient (ou pas) on a envie de partir en pique-nique à la plage ou d’organiser d’immenses barbecue. En général, c’est à ce moment là que les salades composées font leur grand retour. La recette que je vous propose aujourd’hui me fait penser à un mélange entre la salade de hareng-pomme de terre, la piémontaise et la macédoine.

Les pommes de terre constitue la base. Elles sont accompagnées de haddock (aiglefin fumé), de petits pois frais, de champignons frais et de tomates séchées. Le tout est assaissonné de fromage blanc au citron et ciboulette. Cette salade sera encore meilleure si vous la faites la veille pour le lendemain. Ainsi, les saveurs se seront bien mélangées.

Pour 2 personnes :

Pour la salade :

  • 250g de pommes de terre
  • 50g de haddock fumé
  • 50g de petits pois frais (8 cosses environ)
  • 30g de champignons de paris (4 champignons moyens)
  • 25g de tomates séchées

Pour la sauce :

  • 60g de fromage blanc
  • le jus d’1/2 citron
  • 5 tiges de ciboulette
  • poivre
  1. Préparez les ingrédients : portez un grand volume d’eau à ébullition (pas la peine de saler) et plongez y la pomme de terre pelée et coupée en dés.
  2. Quand la lame d’un couteau pointu s’enfonce sans résistance dans la chair, égouttez les et laissez les refroidir.
  3. Coupez les tomates séchées en lanières, pelez les champignons et coupez en lamelles.
  4. Coupez le haddock en morceaux.
  5. Faites bouillir de l’eau avec une pincée de bicarbonate de soude et ébouillantez les petits pois 5 min.
  6. Préparez la sauce : ciselez la ciboulette puis mélangez tous les ingrédients entre eux.
  7. Dressage : dans un saladier, regroupez tous les ingrédients de la salade.
  8. Nappez de sauce et mélangez délicatement pour enrober tous les ingrédients sans trop les écraser.
  9. Laissez reposez 1h au frais, le temps que tous les ingrédients s’imprègnent bien.

Petite info complémentaire :

J’ai rajouté un peu d’oignon rouge émincé pour le goût.

Horiatiki : salade grecque

J’adore cette salade typique de la campagne grecque. J’en ai mangé pour la première fois à Detroit dans un restaurant grecque où nous avons également été initié au Saganaki OPA ! Il s’agit d’un fromage flambé (à quoi, je ne sais pas…). Elle est particulièrement simple et rafraîchissante. La fêta apporte la touche de gourmandise qui fait la différence.

En général, on opte pour des olives de kalamata. Elles ont une teinte légèrement violette et sont moins salées que les olives noires à la grecque. J’ai découvert qu’en Grèce, on sert plutôt la tranche de fêta entière, arrosée d’un filet d’huile d’olive. J’ai mis assez peu d’oignon rouge dans ma recette car j’ai du mal à le digérer quand il est cru mais n’hésitez pas à adapter les proportions selon vos envies. Dans la mesure où l’huile d’olive entre à part entière dans la réalisation de cette salade, privilégiez une huile de très bonne qualité plutôt fruitée (je la préfère ainsi, mais si vous aimez celle au goût un peu vert, faites vous plaisir).

J’en profite pour soumettre cette recette au défi Recette.de de Mai sur la cuisine grecque.

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • 250g de tomate charnue (1 tomate coeur de boeuf)
  • 200g de concombre (1/2 concombre)
  • 100g de feta
  • 1/2 oignon rouge (40g environ)
  • 20 olives
  • origan
  • huile d’olive
  1. Coupez le concombre en rondelles ou en quartiers. Coupez la tomate en morceaux.
  2. Pelez l’oignon et coupez le en lamelles.
  3. Dans un saladier, mélangez tous les légumes ensemble.
  4. Déposez la feta sur le dessus et assaisonner à votre convenance avec l’origan avant d’arroser d’un beau filet d’huile d’olive.

Sandwich à la purée d’aubergine et jambon cru

C’est la deuxième recette que je vous propose pour utiliser les baguettes rustiques tomate-olive que j’ai préparées, il y a peu. Je continue à surfer sur les saveurs méditerranéennes avec cette fois-ci de l’aubergine.

Ce n’est pas vraiment mon légume préféré… Que ce soit niveau goût ou texture, je ne le trouve pas extraordinaire. Je peux en manger mais je n’en tire pas de plaisir particulier. La seule exception est peut-être lorsqu’elle est associée à du jambon cru, comme ici.

C’est du recyclage d’une recette de Chef Nini, mais comme j’aime faire dans la surenchère, j’ai rajouté du parmesan et j’ai fait toaster le tout. Après, vous pouvez très bien manger vos tartines/sandwich telles qu’elles.

Si vous êtes plus poisson que charcuterie, je vous suggère de jeter un oeil à la tartine napolitaine à base d’anchois et de mozzarella.

Pour 1 panini :

Ingrédients :

  • 1 baguette rustique tomate-olive
  • 2 tranches de jambon fumé de la Forêt Noire (il a un goût vraiment extraordinaire)
  • 2 feuilles de salade plutôt croquante (coeur de laitue, iceberg)
  • 15g de copeaux de parmesan
  • 1 aubergine
  • quelques rondelles d’oignon rouge
  • un trait de jus de citron
  • un trait d’huile d’olive
  • poivre
  • basilic séché
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Préparation du caviar d’aubergine : coupez l’aubergine en 2 et incisez sa chair en croisillons.
  3. Badigeonnez d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau puis saupoudrez du poivre et du basilic par dessus.
  4. Emballez les aubergines dans de l’aluminium et enfournez pour 30 min. La chair doit être fondante. Au besoin prolongez la cuisson.
  5. Déballez les aubergines de leur papillotes et laissez tiédir.
  6. Raclez la chair avec une petite cuillère puis écrasez la grossièrement avec une fourchette.
  7. Faites chauffer votre presse à panini.
  8. Dressage : coupez la pain en deux. Déposez les feuilles de salade sur la mie puis tartinez de caviar d’aubergine.
  9. Ajoutez des rondelles d’oignon rouge puis le jambon fumé.
  10. Disposez les copeaux de parmesan en dernier.
  11. Enroulez votre sandwich dans du papier sulfurisé (pour protéger votre appareil) et toastez-le dans votre presse pendant 5 à 7 min pour bien réchauffer tous les ingrédients et faire fondre le parmesan.

Tartine napolitaine

Voici une première idée pour utiliser les baguettes rustiques tomate-olive. Je suis partie dans l’idée de faire une tartine aux saveurs de la pizza napolitaine, c’est à dire aux anchois, tomates, olives et mozzarella. je ne vous cache pas que c’est très salé, mais c’est quand même délicieux ! C’est très rapide à faire et c’est sympa pour un repas du soir ou en guise de toast pour un apéritif.

Pour 1 personne :

Ingrédients :

  • 1 mini baguette tomate-olive
  • 4 anchois
  • 40g de mozzarella
  • Quelques rondelles d’oignon rouge
  • huile d’olive (facultatif)
  1. Préchauffez votre four à 200°C.
  2. Coupez la baguette en deux. Vous pouvez badigeonnez la mie d’un peu d’huile d’olive.
  3. Râpez la mozzarella sur une râpe à gros trous.
  4. Déposez dessus les rondelles d’oignons puis recouvrez de mozzarella.
  5. Disposez les filets d’anchois parallèlement les uns aux autres.
  6. Enfournez pour 10 à 15min.

Pizza blanche aux champignons [kit Francine]

Que des champignons ? Et bien oui! mais tellement de variétés que le goût est extra ! J’y ai mis tous les champignons que j’avais sous la main ! Des pleurotes et champignons de Paris frais, des morilles en bocal, des champignons noirs, des cèpes et des bolets séchés!

Comme je n’avais pas de crème fraîche et seulement de la crème liquide, j’ai improvisé une simili béchamel à l’ail, au persil, à l’origan et aux herbes de provence avec de la crème liquide et de la maïzena. Rendu crémeux après cuisson hors du commun !

En prime j’ai testé le kit « ma pâte à pizza » de Francine. J’étais un peu sceptique au début, mais c’est un véritable bon plan ! Bien mieux au final qu’un rouleau de pâte à pizza prêt à étaler ! Très simple à réaliser, en plus, pas de temps de repos pour la pâte ! Vous pouvez l’utiliser immédiatement. Elle est très moelleuse et avec un bon goût d’huile d’olive.

Pour 1 très grande pizza ou 2 de 20 cm de diamètre

Pour la pâte:

  • 1 kit pour pâte à pizza Francine
  • 15 cl d’eau tiède
  • 1 cas d’huile d’olive

Pour la garniture :

  • 20 g de champignons séchés variés (un mélange forestier à base de bolets, cèpes, champignons noirs, pleurotes)
  • 50g de pleurotes fraiches
  • 50g de morilles
  • 80g de champignons de paris frais
  • 2 cas de vin blanc
  • 1 oignon rouge
  • 6 tranches de fromage à raclette au vin blanc ou au poivre

Pour la base crème aux herbes :

  • 10 cl de crème liquide
  • 1 cas de maïzena
  • 1 cac de fond de veau
  • 3 pincées de poivre
  • 3/4 cac de persil
  • 1/2 cac d’origan
  • 1/2 cac d’herbes de provence
  • 1/4 cac d’ail semoule
  1. Réhydratez les champignons séchés en les plongeant 30 min dans de l’eau bouillante.
  2. Préchauffez votre four à 240°C.
  3. Préparez la pâte : suivez les instructions sur le paquet francine (1 sachet de préparation suffit) avec 1 cas d’huile d’olives au lieu de 3. Elle sera très collante et aura un aspect pas vraiment homogène après que vous l’ayez ramassé en une boule à la cuillère en bois. Laissez la reposer le temps de préparer tout le reste et elle sera toute bien.
  4. Préparez la garniture : coupez l’oignon en rondelles et faite le revenir une dizaine de minutes à couvert pour l’attendrir.
  5. Epluchez les champignons de paris et coupez les en lamelles. Gardez les pleurotes telles qu’elles.
  6. Taillez les morilles en rondelles et faites les revenir à la poêle avec les champignons séchés égouttés et le vin blanc. Poursuivez la cuisson dans que tout le liquide ne s’est pas évaporé. (cette étape a pour but, d’une part de parfumer les champignons grâce au vin blanc et d’autre part d’éviter que les champignons ne rendent trop d’eau lors de la cuisson de la pizza, surtout pour ceux la qui étaient humides au départ).
  7. Préparez la sauce : mélangez la crème avec la maïzena et le fond de veau et toutes les herbes et autres aromates/épices.
  8. Portez à ébullition et faites épaissir jusqu’à obtenir un mélange qui nappe plus que bien ! (consistance presque comme une mayonnaise).
  9. Dressez la pizza : étalez la pâte à pizza en un cercle à la dimension de votre four (pour mon mini four ce fut 2 pizzas d’environ 20-22cm de diamètre).
  10. Tartinez une généreuse couche de crème épaisse aux herbes. Parsemez de rondelles d’oignon rouge.
  11. Déposez les champignons : d’abord le mélange de champignons séchés et morilles, puis les champignons frais.
  12. Enfin recouvrez de fromage à raclette.
  13. Enfournez pour 15 à 20 min. La pizza va gonfler de manière irrésistible!

Petite info complémentaire :

La composition du kit pour pâte à pizza :

  • Farine de blé
  • sel
  • poudre à lever : E500 – E575 (carbonate de sodium et glucono-delta-lactone)
  • oignon en poudre
  • levure
  • émulsifiant : E491(monostéarate de sorbitane)

Ce kit m’a coûté 1,69€ dans un Simply Market et vous permet de faire 2 pâte à pizza. En faisant un tour sur Auchan drive, j’ai vu qu’il y était à 1,58€. Bien plus avantageux que ce qu’on trouve au rayon frais, tant sur le prix que sur la qualité. En effet, comptez

  • 0,96€ pour une pâte à pizza prête à dérouler Auchan (donc 1,92€ pour 2 pizzas)
  • 1,99€ pour sa version ultra moelleuse (soit 3,98€ pour 2 pizzas)

Toast pissaladière

La pissaladière est une spécialité niçoise qui ressemble à une sorte de pizza à base d’oignons, d’olives et d’anchois. Au départ, j’étais partie dans l’idée de faire des mini panini pissaladière. Mais j’avais envie de voir ma garniture, alors j’ai coupé mes petits pain précuits en deux et je les ai fait toaster dans mon appareil à panini.

A bien y réfléchir, je pense que cette recette gagnerait à être réalisée sur des tranches de baguette de campagne grillée. Enfin, je dirais que c’est une recette bien adaptée pour des bouchées apéritives.

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • 2 petits pains précuit ou 4 tranches de baguette de campagne
  • 4 à 8 olives noires
  • 4 à 8 filets d’anchois
  • environ 100g de chutney d’oignons rouges (toute la recette)
  • sauge ou romarin (éventuellement pour parsemer)
  1. Coupez les petits pains en deux (ou tranchez la baguette  de biais pour faire des tartines d’1 cm d’épaisseur).
  2. Faites cuire vos petits pains dans une presse à panini jusqu’à ce qu’ils soient dorés (ou au four à 200°C). Sinon passez les tranches de baguette au grille-pain.
  3. Coupez les olives en lamelles et faites tiédir le chutney d’oignons.
  4. Etalez une couche copieuse de chutney d’oignons sur les tranches de pain. Puis ajoutez 1 ou 2  filets d’anchois avant de rajouter les olives.
  5. Parsemez éventuellement de sauge ou de romarin et servez aussitôt avec une salade verte ou de la mâche.

Chutney d’oignons rouges

Un chutney tout à fait adapté pour une pissaladière ou pour accompagner un foie gras. Prévoyez vous un peu de temps devant vous. Un chutney n’est pas vraiment compliqué à réaliser mais il doit cuire à feu doux pendant 45min-1h.

Cette version est un peu ensaucée ou très peu caramélisée, si vous préférez, car je la destinais à garnir des paninis et je n’avais pas très envie que cela dégouline ou fasse trop « mélasse » à manger.

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

  • 1 oignon rouge (environ 100g)
  • 1 grosse cas de miel (environ 20g)
  • 5cl de vinaigre de vin
  • 5cl d’eau
  • 3 pincées de poivre
  • 1 pincée de 4 épices
  1. Emincez finement votre oignon rouge.
  2. Dans une casserole, mettez le miel à bouillir.
  3. Puis ajoutez lui le vinaigre et les oignons. Enrobez les bien.
  4. Faites cuire à feu doux jusqu’à ce que tout le vinaigre soit absorbé (environ 20-30 min).
  5. Ajoutez ensuite l’eau et laissez de nouveau confire très lentement (environ 20-30 min). Les oignons doivent être fondants, légèrement translucides (au besoin rajoutez un peu d’eau pour prolonger la cuisson).
  6. En fin de cuisson ajoutez le poivre et le 4 épices. Mélangez, servez tiède ou refroidi.