Flan à la piña colada

Suite à l’apéro-dinatoire chez moi, nous avons eu un reste de piña colada sans alcool. Je ne suis pas une grande amatrice de jus de fruits. Surtout de ce type, que je trouve vraiment trop sucré. Alors pour recycler ce mélange pour Piña Colada sans alcool de la marque Carrefour, j’ai eu l’idée de confectionner un flan ! Je l’ai associé à une pâte brisée au rhum, une couche d’ananas au sirop avec une lichette de caramel.

Le résultat est très crémeux et savoureux, avec une pointe d’acidité liée à l’ananas ! C’est topissime ! Mes amis ont cru que j’avais préparé un cheesecake ! Il a reçu un très bon accueil ! Et pourtant il avait de la concurrence avec ma brioche au caramel et mon gâteau hyper moelleux et humide à la pistache et amande amère…

Pour 4 à 8 personnes :

Pour le flan :

Pour la pâte :

  • 150g de farine
  • 50g de sucre
  • 50g de beurre demi-sel mou
  • 2 cas de rhum blanc (30mL environ)

Pour le style :

  • 4 rondelles d’ananas au sirop
  • 40g de sucre
  • 10g de beurre
  • 25g de crème liquide
  • noix de coco râpée
  1. Préparez la pâte : mélangez la farine avec le sucre. Sablez avec le beurre demi-sel mou.
  2. Amalgamez la pâte en ajoutant le rhum petit à petit.
  3. Formez une boule lisse et homogène. Filmez la ou emballez la dans un sachet congélation et laissez reposer à température ambiante le temps de préparez l’appareil.
  4. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Préparez le caramel : faites fondre le sucre à feu moyen dans une petite poêle (ou casserole) anti-adhésive.
  6. Quand le caramel est blond, ajoutez le beurre en mélangeant vivement pour l’incorporer.
  7. Puis ajoutez petit à petit la crème, que vous aurez porté à quasi ébullition avant, en remuant bien.
  8. Préparez l’appareil à flan : fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à faire blanchir le mélange.
  9. Ajoutez la farine et mélangez.
  10. Versez petit à petit en fouettant la pina colada sur les oeufs.
  11. Reversez ensuite le mélange dans une casserole et faites épaissir à feu doux sans cesser de remuer. Mais ne vous inquiétez pas trop de la formation de grumeaux.
  12. Quand le mélange est devenu plus épais, retirez le du feu et mixez le pour avoir un appareil bien lisse (adieu les grumeaux !).
  13. Dressage : étalez la pâte sur un peu moins de 5mm d’épaisseur.
  14. Foncez un moule rond de 18 cm de Ø.
  15. Déposez les rondelles d’ananas sur le fond de page et nappez avec le caramel.
  16. Versez l’appareil à flan par dessus et saupoudrez d’un peu de noix de coco râpée.
  17. Enfournez pour 45 min environ. La surface va assez peu colorer.
  18. Laissez refroidir totalement avant de couper et servir.

Petite info complémentaire :

Je ne suis pas sûre que cuire l’appareil à flan au four ensuite était nécessaire. Surtout que cela a fait craqueler la surface. Je me demande, si je n’aurais pas simplement pu verser l’appareil à flan sur le fond de pâte cuit et laisser l’ensemble prendre en fermeté au réfrigérateur toute une nuit.

Flan pâtissier

C’est ma recette de gâteau préférée (le chocolat étant hors concours), mais aussi celle de mon père et de l’ami qui m’a motivée à monter ce blog (je l’évoque sur la page A propos). C’est un dessert infiniment bête et méchant à la texture pas vraiment travaillée, rien de bien sorcier. C’est la recette de grand-mère par excellence : simple, rapide, efficace et roboratif. Mais en dépit de son côté rustique et mal dégrossi, c’est ce que je prends sans réfléchir, si on me demande de choisir une pâtisserie dans une boulangerie !

Je vous livre ici la recette de ma Tante, associée à une pâte brisée sucrée aromatisée au rhum arrangé banane flambée absolument divine ! J’ai utilisé une gousse de vanille de la Réunion (la vanille Bourbon) que mon ami m’a justement rapporté de là-bas. Les photos ont été prises chez lui avec mon téléphone portable et les moyens du bords pour la mise en scène, alors je réclame votre indulgence.

C’est vraiment une recette très basique. Aucun ingrédient hors du commun ! Que des ingrédients de bases, présents dans n’importe quelle cuisine française. Qui plus est je vous confie une technique qui rend ce flan inratable. Le seul reproche que je pourrais faire au flan, c’est qu’il faut attendre qu’il ai refroidi pour le manger ! Après c’est sans doute le pire dessert qui soit pour les intolérants et les allergiques : oeuf, lait, farine.. le pied ! Ne manquerait plus que des graines types arachide ou noix pour parfaire le tableau !

Pour 4 à 8 personnes :

Pour le flan :

  • 50 cl de lait
  • 100g de farine
  • 80g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 gousse de vanille

Pour la pâte :

  1. Préparez la pâte : mélangez la farine avec le sucre. Sablez avec le beurre demi-sel mou.
  2. Amalgamez la pâte en ajoutant le rhum petit à petit.
  3. Formez une boule lisse et homogène. Filmez la ou emballez la dans un sachet congélation et laissez reposer à température ambiante le temps de préparez l’appareil.
  4. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Préparez l’appareil à flan : fendez la gousse de vanille en deux, grattez les graines et mettez dans le lait avec la gousse.
  6. Portez le lait à ébullition, retirez le du feu et laissez infuser.
  7. Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à faire blanchir le mélange.
  8. Ajoutez la farine et mélangez.
  9. Retirez la gousse de vanille du lait et versez le petit à petit en fouettant sur les oeufs.
  10. Reversez ensuite le mélange dans la casserole et faites épaissir à feu doux sans cesser de remuer. Mais ne vous inquiétez pas trop de la formation de grumeaux.
  11. Quand le mélange est devenu plus épais, retirez le du feu et mixez le pour avoir un appareil bien lisse (adieu les grumeaux !).
  12. Dressage : étalez la pâte sur un peu moins de 5mm d’épaisseur.
  13. Foncez un moule carré de 20cm de côté ou un moule rond du même diamètre.
  14. Piquez le fond de pâte et versez l’appareil à flan par dessus.
  15. Enfournez pour 45 min environ. La croûte doit être bien dorée et la surface du flan croûtée et colorée. Le flan va gonfler à la cuisson et retomber en refroidissant.
  16. Laissez refroidir totalement avant de couper et servir.

 Petite info complémentaire :

L’avantage de faire épaissir l’appareil avant de le faire cuire est qu’on peut l’aromatiser très facilement avec de la noix de coco ou des fruits sans que tout tombe au fond.

Prenez du lait entier, voire du lait frais entier, ce sera encore meilleur !!!!