Caviar de poivron

[ratings]

Inspirée de la recette du caviar d’aubergines, voici une sauce épaisse à base de poivron, légèrement épicée grâce à une pointe de ras-el-hanout et de romarin, qui sera idéale pour remplacer une sauce salsa, ou pour accompagner des pâtes.

Il existe plein de ras-el-hanout différents, cela dépend de la personne qui le prépare. Voilà approximativement ce qu’il doit y avoir dans le mien : poivre gris moulu, ail en poudre, gingembre, grain de moutarde, cannelle, muscade, piment fort, paprika, girofle. En général, c’est assez épicé, alors utilisez-le avec parcimonie au départ. 

Comme cette sauce est destinée à garnir un wrap, j’ai choisi de l’épaissir un peu avec de la fécule de maïs, mais ce n’est absolument pas une obligation!

Pour 1 petit pot

Ingrédients:

  • 1 poivron rouge
  • à peine 1/4 de cac de ras-el-hanout
  • 6 brins de romarin
  • 1 cac de maïzena (facultatif)
  1. Préchauffez votre four à 210°C.
  2. Epépinez votre poivron et mettez le à cuire sur la plaque de votre four, la peau vers les résistances (chair contre plaque).
  3. Laissez cuire suffisament longtemps pour que la peau noircisse et fasse des cloques (environ 20 minutes).
  4. Sortez les morceaux de poivron du four et mettez-les à refroidir dans un sac de congélation bien fermé.
  5. Lorsque c’est froid, pelez les morceaux de poivron. Coupez le poivron en dés et hachez la chair avec les épices et le romarin. Mixez plus ou moins longtemps selon la texture que vous désirez.
  6. Facultatif : ajoutez la maïzena à ce mélange froid et faites épaissir à feu moyen dans une petite casserole.
  7. Placez dans un pot en verre et conservez au réfrigérateur.

    Voilà ce que j’ai obtenu avec un poivron de taille moyenne

Petite info complémentaire :

Pour une saveur plus mexicaine, remplacez le ras-el-hanout par un mélange d’épices pour sauce salsa, sinon pour un côté plus provençale, optez pour des herbes de Provence !

Sauce Creamy Chaï

[ratings]

Vous aimez la sauce Creamy Deluxe qui est servie avec les potatoes de McDonalds? Voici une variante un peu plus exotique. Une sauce onctueuse et épaisse où se mêle beaucoup d’épices comme la cardamome, le clou de girofle, la cannelle, la noix de muscade, le gingembre… Quelque chose de doux et savoureux pour varier un peu.

Pour un peu plus de 5cl de sauce

Ingrédients:

  • 1 jaune d’œuf
  • 50mL d’huile de tournesol
  • 1 cac de vinaigre de cidre
  • 1/2 cac d’épices pour pain d’épices ou épice chaï
  • sel, poivre
  • 1 cas de crème fraîche
  1. Mélangez le jaune d’œuf avec le vinaigre et les épices.
  2. Ajoutez un tout petit peu d’huile et fouettez longuement au batteur.
  3. Continuez d’ajouter l’huile par petites quantités sans cesser de fouetter. Vous devez monter une mayonnaise ferme qui tient aux branches du fouet.
  4. Ajoutez enfin la crème. Goutez et ajuster le goût avec du sel et du poivre.

Petite info complémentaire : 

Si vous n’avez pas assez de sauce, ajoutez plus d’huile.

Tapenade aux olives noires

[ratings]

La tartinade du sud par excellence, idéale l’été pour les apéros ! Comme pour la salade niçoise, il existe beaucoup de variantes mais les ingrédients principaux et indispensables restent : les olives, les anchois, les câpres et l’huile d’olive. Après vous pouvez toujours rajouter de l’ail ou des herbes de Provence selon vos goûts.

Pour 1 petit pot (celui de la photo)

Ingrédients:

  • 20 olives noires
  • 3 filets d’anchois
  • 5 câpres
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1 pincée d’origan
  • 1 pincée de basilic
  1. Mixez bien l’ensemble jusqu’à avoir la consistance d’une purée.
  2. Conservez dans un bocal au réfrigérateur et tartinez à volonté.

Petite info complémentaire :

Ma tapenade a une consistance grossière car mon hachoir est pourri (n’ayons pas peur des mots) alors j’ai du le faire au mixeur (l’outil plus qu’indispensable dans une cuisine) mais comme j’en ai préparé très peu, ca n’était pas l’idéal non plus.

Sauce satay

[ratings]

Le satay, Bumbu Kacang de son vrai nom, est une sauce pimentée à base de beurre de cacahuète, de crème de coco et de citron vert. Il existe plein de variantes : avec de la coriandre, de la sauce soja, de l’ail, du cumin… Elle est originaire d’Asie. On la retrouve en particulier en Indonésie, Thaïlande, Vietnam… Elle sert surtout à enrober des brochettes de viande. C’est très facile à faire et savoureux, à condition d’aimer le beurre de cacahuète ! Ce peut aussi faire une belle sauce pour enrober du riz.

Pour 2 personnes

Ingrédients:

  • 40g de beurre de cacahuète lisse
  • 30g de lait de coco (ou crème de coco) (=30mL)
  • 30g de bouillon de volaille (= 30mL)
  • 2 cac de jus de citron vert
  • 1/2 cac de coriandre en poudre
  • 1 pointe de couteau de piment de cayenne (ou plus selon votre résistance)
  1. Mélangez tous les ingrédients ensemble jusqu’à obtenir une pâte lisse et épaisse.

Mayonnaise aux cèpes

[ratings]

Une mayonnaise aromatisée pour changer un peu. Elle m’a servi à garnir un hamburger au canard. Et elle a été bien appréciée avec des frites. Sinon, je pense qu’elle irait bien avec un buffet de viandes froides (en particulier des gibiers).

La mayonnaise est une émulsion huile dans eau. Je vous épargne le cours de chimie là-dessus, mais dans l’ensemble il faut savoir que ce sont des petites gouttelettes d’huile dispersées dans de l’eau. Ces gouttelettes sont stabilisées par un tensio-actif (ou émulsifiant), c’est à dire une molécule qui est compatible à la fois avec l’huile et l’eau. Dans le cas de la mayonnaise, ce sont les protéines du jaune d’œuf qui jouent ce rôle. Beaucoup de nos aliments sont des émulsions : le lait et le beurre par exemple.

Pour 2 personnes

Ingrédients:

  • 1 jaune d’œuf
  • 3 ou 4 cèpes déshydratés
  • 1/2 cac de moutarde à l’ancienne
  • huile (je dirai 10-15cl)
  • sel
  1. Réhydratez les cèpes dans de l’eau bouillante une quinzaine de minutes, puis égouttez les et hachez les finement. Laissez refroidir.
  2. Dans un bol, déposez le jaune d’œuf, mélangez le avec la moutarde à l’ancienne. Ajoutez une pincée de sel et les morceaux de cèpes. Mélangez bien.
  3. Ajoutez un tout petit peu d’huile et fouettez longuement au batteur.
  4. Ensuite continuez d’ajouter l’huile par petites quantités sans cesser de fouetter. La mayonnaise doit être ferme et tenir aux branches du fouet.

Petite info complémentaire :

Si vous trouvez que vous n’avez pas assez de mayonnaise, vous pouvez toujours rajouter de l’huile jusqu’à ce que vous ayez la quantité adéquate.

La moutarde apporte de la fermeté à votre mayonnaise. Si vous préférez qu’elle le soit moins, privilégiez 1 cac de vinaigre à la place.

Pour un goût de cèpes et de fumé/boisé encore plus prononcé faites réduire un peu le jus de trempage des cèpes et incorporez-en 1 cac ou 1cas à votre mayonnaise lors de l’étape 2 avec le jaune d’œuf.

Pour rattraper votre mayonnaise :

Mettez un petit peu de moutarde ou de vinaigre (voire 1 cac d’eau fraiche) dans un bol propre et incorporez petit à petit le mélange qui a tourné en fouettant bien.

Pesto

[ratings]

Un très grand classique de la cuisine italienne à ne pas confondre avec le Pistou provençal ! Ce n’est pas la même chose !

Le pesto est originaire de Gênes et il est composé : de basilic, d’ail, de pignons de pin, de parmesan et d’huile d’olive, tandis que le pistou ne contient que du basilic, de l’huile d’olive et de l’ail.

C’est plus pratique de le faire soi-même, cela permet de doser ses ingrédients selon ses goûts. Le mien par exemple, contient très peu d’ail, assez peu d’huile d’olive (car je le préfère plus épais) et beaucoup de basilic.

L’odeur est déjà très forte lorsque l’on effeuille le basilic mais à partir du moment où vous allez commencer à le broyer, ce sera un vrai festival pour vos narines !

C’est un condiment qui se prête à beaucoup de chose mais que l’on utilise principalement avec les pâtes. C’est aussi très agréable en guise de vinaigrette pour une salade ou en base sur une pizza. N’hésitez pas à en recouvrir des pommes de terre au four !

Toutefois, consommez le avec modération, cela reste très gras.

Pour 2 personnes (environ 50g de pesto)

Ingrédients:

  • 10g de feuilles de basilic
  • 25g de parmesan
  • 15g de pignons de pin
  • 1/2 cac d’ail séché
  • 1 à 3 cas d’huile d’olive
  • sel, poivre
  1. Mixez ensemble les feuilles de basilic (si certaines sont très grandes et avec une grosse nervure au milieu, pensez à l’enlever), l’ail, les pignons et le parmesan.
  2. Quand cela ressemble à une purée homogène, ajoutez l’huile d’olive petit à petit jusqu’à la consistance qui vous convient.
  3. Salez et poivrez à votre convenance.

Petite info complémentaire :

Celui que j’ai fait, était très épais (je n’ai mis qu’1 cas d’huile d’olive) car je le destinais à farcir des raviolis.