Hot Cross Bun

Je fête Pâques un peu en décalé avec le blog. J’ai préparé ces petites briochettes aux raisins et à la cannelle typiques des pays anglophones et que l’on mange à l’occasion du Vendredi Saint. J’ai réalisé la recette deux fois en une semaine. La première pour vous préparer un burger peu ordinaire (j’ai fait 6 buns de 100g à partir de ces proportions pour l’occasion) et une deuxième pour apporter à mes collègues (j’ai opté pour 12 buns de 50g du coup).

En dehors de leur look très fervent avec la croix sur le dessus, ces brioches sont vraiment très moelleuses et bien parfumée. J’aime beaucoup l’alliance de la cannelle avec les raisins secs. J’avais déjà eu l’occasion de m’en convaincre avec cette recette de brioche rhénane très généreuse. Je me suis accordé un petit plaisir en faisant tremper les raisins dans de l’eau chaude avec un peu de rhum. J’ai utilisé cette eau de trempage pour faire la « pâte à croix » puis le sirop.

Imprimer

Hot Cross Bun

De petites briochettes hyper moelleuses aux raisins et à la cannelle dégustées traditionnellement le jour du Vendredi Saint dans les pays anglophones.
Type de plat Boulange, Brioche
Cuisine Angleterre, Pâques
Temps de préparation 3 heures
Temps de cuisson 15 minutes
Temps total 3 heures 15 minutes
Portions 6 briochettes

Ingrédients

Pour la pâte à brioche

  • 260 g farine
  • 130 g lait
  • 25 g sucre
  • 25 g beurre mou
  • 10 g levure fraiche de boulanger
  • 1 oeuf
  • 1/3 cac cannelle
  • 1/4 cac muscade
  • 100 g raisin sec

Pour la pâte à croix

  • 35 g farine
  • 35 g eau de trempage des raisins

Finitions

  • 1 oeuf battu
  • 2 cas eau de trempage des raisins
  • 1 cas sucre

Instructions

  • Déposez les raisins secs dans un verre à moutarde (l'équivalent des petits pots de nutella), ajoutez 1 cas de rhum et recouvrez à hauteur d'eau bouillante. Laissez reposer ainsi 15 min pour réhydrater les raisins.
  • Egouttez les raisins en veillant à garder le jus.

Préparez la pâte à brioche

  • Dans votre machine à pain : délayez la levure et le sucre dans le lait. Ajoutez ensuite l'oeuf, le beurre, les raisins secs égouttés puis recouvrez avec la farine mélangée à la cannelle et à la muscade.
  • Lancez le programme de pétrissage (1h30 = pétrissage + 1ere pousse chez moi).

Façonnage

  • A la fin du programme, la pâte doit avoir doublé de volume. Dégazez la pâte en tapant dessus sur votre plan de travail fariné et divisez la en 6, 9 ou 12 pâtons (soit des pâtons de respectivement 100, 66 ou 50 g).
  • Donnez une forme de boule à chacun de ces pâtons. Déposez les les uns à côté des autres, légèrement espacés (1,5 cm environ) dans un rectangle à pâtisserie, chemisé de papier sulfurisé en suivant la configuration 2x3 rangées ou 3x3 ou 3x4.
  • Recouvrez de film étirable et laissez doubler de volume. Les pâtons doivent se toucher.

Croix, cuisson et finitions

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Dorez la surface des briochettes à l'oeuf battu à l'aide d'un pinceau.
  • Mélangez la farine avec l'eau de trempage des raisins pour former une pâte épaisse.
  • Garnissez une poche à douille avec et dessinez des lignes sur le dessus des pains pour former les croix.
  • Enfournez pour 15-20 min. Les briochettes doivent prendre une teinte brune et la croix bien ressortir en contraste avec la coloration des briochettes.
  • Une fois les buns sortis du four, faites bouillir l'eau de trempage des raisins avec le sucre pendant 5 à 8 min pour former un sirop.
  • Badigeonnez la surface des briochettes de sirop à l'aide d'un pinceau. Dégustez les tièdes.

Scones amande et fleur d’oranger

Ca faisait très longtemps que je n’avais pas fait de scones. Je vous propose une version très douce et délicate à base d’amande et de fleur d’oranger. Si vous avez aimé ce gâteau, vous devriez adorer ces scones !

Les scones se préparent en un clin d’oeil. Vous aller pouvoir les servir encore tièdes avec du thé et un peu de crème fraiche et de confiture de myrtilles ou alors dans une version beaucoup plus indécente avec des fraises fraiches et du chocolat.

Pour 2 gros scones :

Ingrédients :

  • 100g de farine
  • 30g de poudre d’amande
  • 25g de cassonade
  • 50g de crème fraîche épaisse
  • 30g de lait
  • 25g de beurre froid demi sel
  • 1 cac de fleur d’oranger
  • 3/4 cac de levure chimique
  • amande effilées
  1. Faites préchauffez votre four à 220°C.
  2. Mélangez tous les ingrédients secs d’un côté (farine, poudre d’amande, sucre, levure) et les humides de l’autre (lait, crème, fleur d’oranger).
  3. Ajoutez le beurre au mélange sec et sablez la pâte.
  4. Ajoutez le liquide aux ingrédients secs et mélangez brièvement (juste pour amalgamez grossièrement) pour former une boule compacte.
  5. Divisez la pâte en deux et remplissez 2 moules à muffin avec. Cela va déborder mais c’est justement ce que l’on souhaite pour avoir la forme champignon. Sinon étalez votre pâte sur une épaisseur de 1,5 à 2 cm et découpez des cercles de 9 cm à l’aide d’un emporte-pièce.
  6. Faites cuire 12-15 min au four jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Au besoin, s’ils colorent trop, couvrez les d’aluminium pour terminer la cuisson.
  7. Laissez tiédir puis servez coupé en deux.

Scones aux figues, rocamadour et magret séché

Les scones sont traditionnellement servis en version sucrée avec de la crème aigre et de la confiture de fraises. Mais ils peuvent aussi servir de base à des recettes salées, comme un croque-monsieur.

Ici je vous propose une recette terroir à base de magret séché et de rocamadour. Ils sont relevés par un confit d’oignons au miel et des morceaux de figues pour une touche sucrée-salée irrésistible ! Cela se prépare en un clin d’oeil. Les scones prennent à peine 15 minutes à cuire. Cela peut servir de dépannage si vous avez une petite faim et pas de pain de mie sous la main !

Cette recette me permet d’illustrer le magret séché Delpeyrat fourni par mon partenaire Signé Aquitaine.

Pour 2 personnes :

Pour les scones :

  • 130g de farine
  • 12g de sucre roux
  • 50g de crème fraîche épaisse
  • 30g de lait
  • 25g de beurre froid demi sel
  • 1/2 cac de  levure chimique
  • 3 figues séchées moelleuses
  • 1/8 cac herbes de provence

Pour la garniture :

  • 6 lamelles de magret séché
  • 2 rocamadour
  • 1 gros oignon
  • 1 cac de miel
  • 1/2 cac de graisse de canard
  1. Faites préchauffez votre four à 220°C.
  2. Préparez le confit d’oignon : coupez l’oignon en lamelles.
  3. Faites revenir les oignons à feu moyen dans la graisse de canard une dizaine de minutes à couvert en remuant de temps en temps.
  4. Découvrez, passez à feux doux et ajoutez le miel. Remuez bien. Les oignons doivent prendre une teinte marron clair.
  5. Retirez du feu et réservez.
  6. Préparez les scones : mélangez tous les ingrédients secs d’un côté (farine, sucre, levure, herbes et bicarbonate) et les humides de l’autre (lait, crème, vinaigre et éventuellement sirop d’érable).
  7. Ajoutez le beurre au mélange sec et sablez la pâte.
  8. Ajoutez le liquide aux ingrédients secs et mélangez brièvement (juste pour amalgamez grossièrement) pour former une boule compacte.
  9. Etalez la pâte sur 2cm d’épaisseur et détaillez 2 cercles de pâte à l’aide d’un emporte-pièce de 9cm de diamètre.
  10. Faites cuire 12-15 min au four jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Au besoin, s’ils colorent trop, couvrez les d’aluminium pour terminer la cuisson.
  11. Dressage : coupez les scones en deux.
  12. Ajoutez le confit d’oignon, puis le rocamadour, le magret, un filet de miel et couvrez avec l’autre moitié de scones.
  13. Servez aussitôt.

Shortbread au citron vert

Les shortbreads sont des biscuits sablés écossais que l’on déguste avec le thé. Ils sont soit de forme circulaire, soit coupés en triangle, soit comme ici façonnés en rectangle. Je suis partie de la recette de samar du blog Mes Inspirations Culinaires. Ces biscuits sont vraiment très fondants et friables. Prévoyez bien la tasse de thé pour faire glisser tout cela ! C’est une recette très simple à faire et plutôt rapide.

Pour 14 shortbread :

Ingrédients :

  • 175 g de farine
  • 175g de beurre mou
  • 40 g de sucre glace
  • 40 g de maïzena
  • le zeste de 1 citron vert
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. A l’aide d’un batteur, fouettez le beurre avec le sucre glace et les zestes de citron vert.
  3. Ajoutez ensuite la farine mélangée à la maïzena. Vous devez obtenir une texture bien lisse.
  4. Etalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé en un grand rectangle de 1cm d’épaisseur.
  5. Placez 20 à 30 min au réfrigérateur.
  6. Quand la pâte est bien ferme, découpez dedans des biscuits rectangulaires de 2 x 7 cm. Ne les séparez pas et piquez les de quelques trous.
  7. Faites cuire 15min jusqu’à ce que les biscuits soient pâles. Ils vont légèrement gonfler à la cuisson.
  8. Laissez les refroidir complètement sur la plaque car ils sont très fragiles.

Ils ont Petite info complémentaire :

J’ai repercé les trous et refait les séparations au bout de 12 min de cuisson. Je n’ai pas suffisamment attendu qu’ils aient refroidit avant de les déplacer de la plaque de cuisson. Résultat : j’en ai cassé la moitié…

Ils ont testé :

Elodie de La cuisine d’une Toquée avec un supplément citron vert et du thé frais-rhubarbe !

Scones façon Margarita

Des scones qui vont vous faire voyager au Mexique avec leur goût de cocktail Margarita ! Ici c’est le citron vert et la liqueur d’orange qui s’invitent pour parfumer ces scones ! Le Margarita a été inventé en 1948 par Margarita Sames. Il est normalement composé de Tequila, de Triple sec et de jus de citron vert.

C’est un mélange fruité vraiment très agréable. Ils sont parfaitement gonflés et on voit bien la séparation qui permet de les ouvrir en deux à la main et de les garnir de marmelade d’orange. Mais j’avoue être plus tentée à l’idée de les flamber au grand Marnier comme des crêpes Suzette !

Pour 3 scones :

Pour les scones :

  • 130g de farine
  • 25g de cassonade
  • 50g de crème fraîche épaisse
  • 20g de lait
  • 10g de Grand Marnier ou Cointreau (2 cac) = liqueur d’orange
  • 25g de beurre demi sel froid
  • 1 cac de jus de citron vert
  • la peau d’1/2 citron vert mise en zeste
  • 1/2 cac de bicarbonate de soude
  • 1/4 cac de levure chimique

Pour le service :

  • 1 orange
  • 20g de sucre
  • 10g de beurre
  • 3 cac de Grand Marnier
  1. Faites préchauffez votre four à 220°C.
  2. Pour la sauce : prélevez le zeste de l’orange et pressez son jus. Coupez le beurre en morceaux.
  3. Portez le jus à ébullition avec les zeste et le sucre et laissez réduire jusqu’à obtenir un mélange sirupeux.
  4. Filtrez le mélanger pour retirer les zestes et la pulpe d’orange.
  5. Ajoutez les morceaux de beurre et remuez régulièrement à l’aide d’une spatule ou d’une cuiller pour incorporez le beurre qui va fondre petit à petit.
  6. Préparez les scones : mélangez tous les ingrédients secs d’un côté (farine, sucre, bicarbonate et zestes) et les humides de l’autre (lait, crème, jus de citron et Grand Marnier).
  7. Ajoutez le beurre au mélange sec et sablez la pâte.
  8. Ajoutez le liquide aux ingrédients secs et mélangez brièvement (juste pour amalgamez grossièrement) pour former une boule compacte.
  9. Etalez la pâte sur 1,5 cm d’épaisseur environ et découpez des cercles de 7,5cm de diamètre à l’aide d’emporte pièce.
  10. Placez les sur une feuille de papier sulfurisé et badigeonnez la surface d’oeuf battu ou de lait.
  11. Faites cuire 12-15 min au four jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Au besoin, s’ils colorent trop, couvrez les d’aluminium pour terminer la cuisson.
  12. Laissez tiédir.
  13. Service : arrosez les scones encore tièdes avec la sauce à l’orange.
  14. Arrosez avec 1 cac de Grand Marnier et faites flamber dans la foulée devant vos invités.

Scones au sirop d’érable et noix de pécan façon Any Teas

Je suis repassée, il n’y a pas longtemps, par le salon de thé Any Teas dans le passage Sarget à Bordeaux. J’ai craqué pour un de leurs énormes scones tous bombés comme des muffins et vendus 1,5€ l’unité.

Je voulais en préparer des tout aussi appétissants que les leurs. C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec une touche de glaçage au sirop d’érable et noix de pécan en prime ! Je les ai dégusté avec du thé Rhubarbe-rose de chez A.C. Perch’s et ils rendent aussi très bien avec le thé de Bruxelles du Comptoir Florian ( nougat, noisette, spéculoos).

Ils sont denses, moelleux et volumineux à souhait mais encore terriblement humides à coeur. On retrouve tout à fait le goût et l’odeur si caractéristiques mais pourtant indéfinissables des scones. Attention ils sont vraiment très copieux !

Pour 2 gros scones :

Pour les scones nature :

  • 130g de farine
  • 25g de sucre complet de canne (muscovado)
  • 50g de crème fraîche épaisse
  • 30g de lait
  • 25g de beurre froid demi sel
  • 1 cac de vinaigre blanc
  • 1/2 cac de bicarbonate de soude
  • 1/4 cac de levure chimique

Pour le glaçage :

  • 15g de fromage frais
  • 25g de sucre glace
  • 1 cac de crème fraîche épaisse
  • 1/2 cac de sirop d’érable
  • 2 cas de noix de pécan hachée
  1. Faites préchauffez votre four à 220°C.
  2. Préparez le glaçage : fouettez ensemble tous les ingrédients sauf les noix de pécan. Réservez au réfrigérateur en attendant.
  3. Préparez les scones : mélangez tous les ingrédients secs d’un côté (farine, sucre, levure, et bicarbonate) et les humides de l’autre (lait, crème, vinaigre et éventuellement sirop d’érable).
  4. Ajoutez le beurre au mélange sec et sablez la pâte.
  5. Ajoutez le liquide aux ingrédients secs et mélangez brièvement (juste pour amalgamez grossièrement) pour former une boule compacte.
  6. Divisez la pâte en deux et remplissez 2 moules à muffin avec. Cela va déborder mais c’est justement ce que l’on souhaite pour avoir la forme champignon.
  7. Faites cuire 12-15 min au four jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Au besoin, s’ils colorent trop, couvrez les d’aluminium pour terminer la cuisson.
  8. Laissez tiédir puis nappez avec le glaçage bien frais et parsemez de noix de pécan concassées.

Petite info complémentaire :

Je n’ai pas mis de noix de pécan dans les scones, mais vous pouvez tout à fait en rajouter. De même n’hésitez pas à rajouter une lichette (1/2 voire 1 cac) de sirop d’érable dans la pâte pour avoir un arôme plus prononcé.

Trifle façon Forêt Noire

Emau qui tient le blog La Table de Clara, a suggéré le thème « Dessert Anglais » pour la 16eme édition du défi culinaire créé par Florine de Ma petite cuisine gourmandeAyant déjà réalisé une multitude de scones et de crumble, sans compter les carrot cake, je me suis dit qu’il fallait changer de registre. Je suis donc partie sur un Trifle. Traditionnellement il s’agit d’un dessert en verrine, à base de génoise, de crème pâtissière de fruits et de chantilly. A quoi allai-je bien pouvoir le faire ?  J’ai eu le déclic en faisant mes courses hier :un bel étal de cerises me faisait de l’oeil ! L’idée était là ! Ce serait un trifle façon forêt noire !

J’ai longuement hésité entre une base brownie ou génoise au chocolat. Clairement, ma gourmandise avait une nette préférence pour le brownie mais ma raison a pris le pas et j’ai choisi la génoise pour sa légèreté et son côté peu sucré qui compensent la chantilly. J’ai pris des verres « nutella » en guise de verrine. Je pense qu’il ne faudrait pas des verrines plus copieuses. Cela risquerait d’être un peu écoeurant.

Pour d’autres idées de recettes anglaises, allez fouiner dans ce tableau pinterest !


Pour 2 personnes :

Pour la génoise :

  • 40g de farine
  • 10g de cacao en poudre
  • 50g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1/2 cac de levure chimique
  • 2 cac de Kirsch

Pour le reste :

Pour la chantilly vanille :

  • 100g de crème liquide ENTIERE
  • 1,5 sachet de sucre vanillé

Pour la chantilly cerise :

  1. Préparez la génoise : fouettez l’oeuf avec le sucre pendant environ 5 min le temps que le mélange blanchisse et devienne bien mousseux et crémeux.
  2. Incorporez ensuite la farine mélangée au cacao et à la levure chimique.
  3. Beurrez et farinez 2 cercles à pâtisseries de 9cm de diamètre puis versez la pâte dedans.
  4. Faites cuire 20min environ.
  5. Démoulez et arrosez la sole de chaque gâteau avec 1 cac de Kirsch. Laissez refroidir.
  6. Une fois froids, coupez les cercles de génoise en 3 dans l’épaisseur, puis à l’aide d’un emporte pièce de 6,5 cm de diamètre, recoupez des cercles adapté à la taille de votre verrine.
  7. Mélangez chaque crème avec son ingrédient et placez 5-8 min au congélateur.
  8. Pendant ce temps, coupez les cerises en deux en en gardant 2 entières pour la déco.
  9. Montez chaque crème aromatisée en chantilly bien ferme à l’aide d’un batteur.
  10. Dressage : placez un disque de génoise au fond de votre verrine.
  11. Disposez les demies-cerise tout autour, côté tranché contre la paroi en verre. Remplissez le trou central avec la chantilly vanille.
  12. Disposez un nouveau disque de génoise puis garnissez avec la chantilly cerise.
  13. Déposez le dernière disque de génoise et recouvrez de chantilly vanille.
  14. Râpez un peu de chocolat noir sur le dessus avec un économe, arrosez d’un trait de sirop de cerise amarena et surmontez d’une cerise entière avec sa queue.
  15. Dégustez dans la foulée !

Petite info complémentaire :

Attendez le dernière moment pour monter les crèmes en chantilly et faire le dressage. Vu le peu de crème, c’est très rapide. et cela évite que la chantilly ne retombe avant le service.

Scones cappuccino (chocolat-café)

De bons scones, moelleux et denses à l’arôme subtile de café et aux généreuses pépites de chocolat. L’idéal pour se faire plaisir à l’heure du thé avec, pourquoi pas, une touffe de crème fouettée pour le service ! C’est rapide à faire, nickel pour les invités de dernière minutes.

Pour 6 minis scones :

Ingrédients :

  • 125g de farine
  • 28g de Nescafé NES Mocha (2 sachets)
  • 75g de lait ribot
  • 25g de beurre
  • 1 cac de levure chimique
  • 50g de pépites de chocolat
  • 1 oeuf battu pour la dorure
  1. Préchauffez votre four à 200°C.
  2. Mélangez tous les ingrédients secs ensemble (farine, nescafé et levure).
  3. Sablez ensuite avec le beurre, ajoutez les pépites de chocolat.
  4. Puis amalgamez la pâte en ajoutant le lait.
  5. Etalez la pâte en un cercle de 2cm d’épaisseur. Découpez 6 parts comme pour un gâteau sans les détacher les unes des autres.
  6. Déposez sur une feuille de papier sulfurisé et badigeonnez d’oeuf battu.
  7. Enfournez pour une douzaine de minutes. Les scones doivent être légèrement dorés et bien gonflés.

Petite info complémentaire :

L’avantage de la poudre Nes est qu’elle est déjà sucré et un poil salée. Elle apporte un goût de chocolat en plus de celui de café. Après vous pouvez la remplacer par 1 cas de Ricoré avec 2 cas de sucre.

Welsh Rarebit aux maroilles

Voici une spécialité galloise que l’on retrouve beaucoup dans les brasseries du Nord de la France. Il s’agit d’une tranche de pain nappée d’un sauce très épaisse à base de fromage fondu (traditionnellement du cheddar) et de bière rehaussée de moutarde. Je vous propose une version très « brunch » avec un oeuf pochée et du bacon en prime ! Pour le clin d’oeil au Nord de la France, j’ai opté pour du maroilles en guise de fromage. Malheureusement, je n’ai pas trouvé de fricadelle sinon, j’aurais choisi ça plutôt que du bacon. L’Irish Soda Bread très rustique que j’ai réalisé il y a peu est parfait pour cette recette.

Pour 1 personne :

Pour la sauce :

  • 50g de maroilles
  • 5cl de bière brune
  • 1 cas de moutarde
  • 1cac de farine
  • 10g de beurre

Pour la garniture :

  • 2 tranches de pain (ou 1 seule selon sa taille)
  • 2 tranches de bacon
  • 1 oeuf
  • Persil ou tige d’oignons nouveaux
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Préparez la sauce : faites fondre le beurre dans une poêle. Saupoudrez de farine, mélangez et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le mélange roussisse.
  3. Mouillez progressivement avec la bière en remuant bien pour ne pas former de grumeaux.
  4. Ajoutez ensuite le fromage coupé en morceaux que vous laissez fondre.
  5. Mélangez bien pour avoir une sauce homogène.
  6. Ajoutez la moutarde en dernier.
  7. Faites griller les tranches de pain. En parallèle, portez à ébullition une petite casserole d’eau.
  8. Quand l’eau bout ajoutez l’oeuf et comptez 5 min.
  9. Pendant ce temps : placez le pain dans un plat à four et nappez le de la sauce au fromage.
  10. Placez les tranches de bacon sur la sauce et enfournez jusqu’à ce que cela dore et bulle.
  11. Quand les 5 min sont écoulées, égouttez l’oeuf et passez le sous l’eau froide puis écalez le avec délicatesse.
  12. Sortez le Welsh du four, ajoutez l’oeuf par dessus et parsemez de rondelles d’oignon nouveau. Servez bien chaud avec des tomates rôties.