Marzipan Apple Pie

Pour moi le printemps est associé aux tartes aux fruits. C’est pourquoi j’ai eu envie de faire cette tarte aux pommes particulièrement gourmande que j’avais repérée sur un de mes blogs américains fétiches : Love & Olive Oil. C’est l’occasion pour moi de participer au défi d’Avril de Recettes.De

Le résultat final en bouche est tout simplement merveilleux. C’est rond, sucré, gourmand avec des pommes fondantes. C’est une association vraiment divine et douce pour les papilles.

Peu satisfaite du rendu de ma première décoration (je m’y suis prise n’importe comment pour déposer le motif (qui m’avait déjà pris 1h30 à découper) sur la tarte, il a cassé et s’est déformé), j’ai recommencé cette tarte la semaine suivante avec un motif plus simple de quadrillage (très classique certes mais qui fait toujours son petit effet). J’ai modifié les proportions de la pâte pour renforcer le goût d’amande avec du Kirsch et aussi alléger la pâte : 200g farine + 50g de beurre + 50g sucre glace + 5 cl Kirsch+1/2 oeuf +1/4 sel.

Voici la première version avec un motif d’oiseaux :

Et voici maintenant la deuxième version comme la trame d’une nappe à carreaux :

Alors, laquelle préférez-vous ? On trouve beaucoup de modèles sympa sur Pinterest pour vous aider en cas de panne d’inspiration.

Imprimer

Marzipan Apple Pie

Une excellente tourte digne de la traditionnelle pie américaine garnie d'un mélange de pommes enrobées d'une farce crémeuse à la pâte d'amande, qui dégage d'alléchantes effluves d'amande amère. Pour une tourte de 18 cm de diamètre
Type de plat Dessert
Cuisine Automne, Etats-Unis, Printemps
Temps de préparation 25 minutes
Temps de cuisson 40 minutes
Temps total 1 heure 35 minutes
Portions 8 personnes

Ingrédients

Pour la pâte sucrée

  • 200 g farine
  • 100 g beurre mou = margarine
  • 50 g sucre glace
  • 1/2 oeuf
  • 1/4 cac sel

Pour les pommes

  • 3 pomme environ 500g une fois pelées et épépinées
  • 75 g pâte d'amande
  • 30 g cassonade
  • 15 g poudre à flan vanille sans sucre (ou maïzena)
  • 1/2 oeuf

Instructions

Préparez la pâte sucrée

  • Mélangez la farine avec le sucre et le sel.
  • Sablez la pâte entre vos doigts avec le beurre.
  • Amalgamez avec l'oeuf et le kirsch jusqu'à former uen boule homogène et lisse.
  • Réservez 30 min au réfrigérateur.

Préparez la garniture

  • Pelez les pommes, épépinez les. Coupez les en quartier puis en lamelles que vous coupez en deux.
  • Dans un saladier mélanez la cassonade avec la poudre à flan. Ajoutez les pommes, fermez le saladier et soucez bien pour enrober tous les morceaux de pommes. Laissez reposez 15 minutes. Elles vont cracher du jus.
  • Emiettez la pâte d'amande et mixez la avec l'oeuf, le jus des pommes et le Kirsch pour l'assouplir.
  • Ajoutez cette pâte au saladier de pommes. Fermez et mélangez à nouveau vigoureusement.

Dressage

  • Préchauffez votre four à 160°C (on privilégie une cuisson à basse température pour que les pommes deviennent fondantes sans que la croûte ne colore trop).
  • Sortez la pâte du réfrigérateur. Divisez la en 2/3 (250g) et 1/3 (=125g).
  • Etalez le gros pâton sur un plan de travail fariné de manière à obtenir un cercle de 22 cm de diamètre.
  • Foncez un moule à pie de 18 cm de diamètre (à défaut utilisez un moule à manqué) avec cette pâte en laissant les bords déborder du moule. Replacez au réfrigérateur.
  • Remplissez le fond de tarte avec les pommes enrobées. Arrangez vous pour organiser (un peu) les lamelles de pommes et éviter les trous.
  • Etalez le petit pâton de manière à avoir un cercle de 20 cm de diamètre. Décorez le à votre guise ou découpez des lanières dedans etc...
  • Déposez le couvercle/votre décoration sur les pommes. Pincez les bords des deux pâtes ensemble avec vos doigts, puis coupez l'excédent de pâte qui déborde du moule. Dorez la surface à l'oeuf battu.
  • Enfournez pour 30 à 40 min. La pâte doit être dorée et les pommes fondantes. Si la pâte colore trop, couvrez la avec de l'aluminium.
  • Servez encore tiède avec une simple crème fouettée (plutôt que de la chantilly qui sera sucrée).

Tourte des Pyrénées à la cerise

Il y a de nombreuses années, je suis partie à St Larry avec mes parents pour une semaine de ski. Nous en avons profiter pour découvrir quelques produits locaux et notamment ce gâteau. Normalement, il est réalisé avec des myrtilles. Mais pour changer un peu, j’ai préféré le faire avec des cerises et Kirsch. J’ai repris la recette de Lady Milonguera qui m’a apporté beaucoup de satisfaction !

C’est un gâteau moelleux avec une croûte un peu épaisse et croquante et une texture un peu dense et sèche comme un quatre-quart mais un toucher moins gras. En prime, les cerises apportent un côté juteux très agréable. Le Kirsch se fait discret et léger en dépit d’une généreuse quantité mais il reste un ingrédient essentiel qui parfait le tout.

Pour 8 à 12 personnes :

Ingrédients :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 90 g de sucre
  • 10g de sucre vanillé
  • 3 oeufs
  • 3 cas de Kirsch (alcool de cerises)
  • 3/4 cac de levure chimique
  • 150 g de cerises dénoyautées
  1. Beurrez et farinez un moule à brioche Parisienne.
  2. Préchauffez votre four à 180°C.
  3. Fouettez les jaunes d’œuf avec les sucres, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajoutez le Kirsch ainsi que le beurre fondu
  5. Puis ajoutez la farine et la levure. Vous devez obtenir un mélange homogène.
  6. Montez les blancs d’œuf en neige et incorporez les délicatement à la pâte à l’aide d’une spatule. Enfin, ajoutez les cerises.
  7. Versez la pâte dans le moule à brioche puis faites cuire 45-50 min.

Ils ont testé :

Sur les recettes de la débrouille 

Dôme Forêt-Noire à la fève tonka [Noël 2016]

Une petite variante autour de la Forêt-Noire, qui ressemble à s’y méprendre à une Omelette Norvégienne. A condition de faire une couche de brownie assez fine (pas comme la mienne), c’est un dessert qui passe plutôt bien.

J’ai eu un petit coup de coeur pour la glace à la cerise, qui est à la fois toute simple à faire, divinement fondante sur la langue et bien parfumée ! Avec la petite note animale et chaude de la fève tonka associé à la richesse du brownie au chocolat, j’ai beaucoup aimé.

Honnêtement je pense qu’un coeur gélifié au Kirsch ou à l’Amaretto avec une cerise piégée dedans (un peu en mode chocolat Mon Chéri) aurait mieux convenu. Mais je n’avais pas ce qu’il fallait pour le faire en Normandie et je ne cours pas vraiment après les insert à l’alcool.

Pour 4 dômes :

Pour le brownie :

  • 130g de chocolat
  • 80g de beurre
  • 60g de sucre
  • 30g de farine
  • 2 oeufs

Pour la glace cerise :

  • 100g de crème liquide ENTIERE
  • 150g de confiture de cerise
  • 2 cac de Kirsch

Pour le coeur nougatine liquide :

  • 60g de sucre
  • 5g beurre
  • 50g de crème liquide
  • 6 amandes  (1cas bombée d’amande concassées)

Pour la meringue :

  • 100g de sucre
  • 5cl d’eau
  • 2 blancs d’oeufs
  • 1/4 cac de fève tonka râpée
  • 4 cerises au sirop
  1. LA VEILLE, préparez le brownie : faites fondre le chocolat avec le beurre. Lissez le mélange.
  2. Ajoutez les oeufs avec le sucre.
  3. Ajoutez la farine en dernier.
  4. Versez dans un moule carré de max 18x18cm.
  5. Enfournez pour 15 environ. Surveillez bien la cuisson. Comme la couche de pâte est assez fine, le brownie va cuire très vite ! Or il doit rester très fondant et bien dense !
  6. Laissez tiédir puis placez au réfrigérateur pour faciliter sa découpe.
  7. Préparez la glace : placez la crème dans un saladier à bords haut 10 min au congélateur.
  8. Montez la en chantilly bien ferme.
  9. Mélangez le kirsch à la confiture et incorporez la à la chantilly délicatement à l’aide d’une spatule.
  10. Versez dans des moules demi-sphère de 6cm de diamètre. Laissez prendre 3h au congélateur.
  11. Préparez le coeur nougatine : hachez les amandes
  12. Faites un caramel à sec avec le sucre.
  13. Quand il est bon, ajoutez le beurre et fouettez bien pour l’incorporez.
  14. Ajoutez ensuite petite à petit la crème portée à ébullition en fouettant bien à chaque fois.
  15. Hors du feu, ajoutez les amandes concassées et laissez refroidir totalement.
  16. Dressage : à l’aide d’emporte pièce de 7cm de diamètre, découpez des disques de brownie.
  17. Creuser un trou au centre de chaque sphère de glace et remplissez le de nougatine.
  18. Recouvrez ensuite la base de la sphère avec un disque de brownie et laissez reposez au congélateur jusqu’au moment du service.
  19. Le jour J, préparez la meringue : faites chauffer l’eau avec le sucre.
  20. Quand le sirop atteint les 110°C, montez vos blancs d’oeufs en neige très ferme avec la fève tonka râpée.
  21. Quand le sirop atteint les 118°C, versez le très progressivement en un mince filet sur les blancs en les fouettant au batteur à pleine vitesse.
  22. Continuez à fouettez les blancs jusqu’à ce qu’ils soient froid. La meringue est prête à être utilisée.
  23. Finitions : enrobez les dômes avec la meringue à l’aide d’une spatule.
  24. Dorez la meringue avec un chalumeau juste avant le service ou recouvrez la avec des copeaux de chocolat et surmontez d’une cerise au sirop.

Petite info complémentaire :

Pour une version encore plus Forêt-Noire avec :

  • un coeur gélifié au kirsch
    réhydratez 1,5 feuilles de gélatine 10 min à l’eau froide. Faites bouillir 6 cl de Kirsch avec 6 cl d’eau et 2 cas de sucre, Retirez du feu dès que le sucre est bien dissout. Ajoutez alors la gélatine essorée entre vos doigts. Déposez 1 cerise confite par bac à glaçon et recouvrez avec la future gelée au Kirsch. Placez au moins 3h au réfrigérateur pour que la gelée prenne. Démoulez les avec délicatesse.
    Versez la glace à la cerise dans les moules demi-sphère puis insérez doucement un coeur gélifié au centre du dôme, de la même manière que le coeur nougatine. Placez directement le brownie par dessus. La soudure de tous les morceaux ensemble sera meilleure.
  • une couverture type chantilly,
    prenez 200g de crème liquide entière, 100g de mascarpone et 1/2 cac de fève tonka râpée. Placez le tout dans un grand bol 10 minutes au congélateur et montez l’ensemble en chantilly bien ferme. Puis procédez de la même manière qu’avec la meringue pour les finitions.

Galette des rois chocolat-cerises

L’Epiphanie a toujours lieu le 6 Janvier. Ce temps fort chrétien célèbre l’annonce de l’arrivée du Messie par les Rois Mages (Gaspard, Melchior et Balthazard). Mais la plupart des gens ont dégusté la galette des rois dimanche dernier car dans les pays où l’Epiphanie n’est pas un jour férié, on préconise de la fêter le premier dimanche qui suit la nouvelle année.

L’année dernière j’avais tenté la galette des rois à la frangipane framboise. Cette année je fais dans le chocolat et la cerise ! Je la mets en lice pour le Défi Des Reines et Des Rois de La Galette sur Recette.de.

elle est bien dorée…

Une recette vraiment très simple, moins « compliquée » (ou en tout cas moins longue) qu’une frangipane classique, surtout si on utilise des pâtes feuilletées toutes prêtes. Je vous conseille d’ailleurs d’en prendre de bonne qualité. Ne vous rabattez pas sur le premier prix. Sachant que c’est un ingrédient clé de la galette de rois, qui peut facilement être écoeurant, privilégiez de bonnes pâtes feuilletées.

Pour 8 personnes :

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 100g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 80g de sucre
  • 80g de poudre d’amandes
  • 1 cas de kirsch
  • 1 oeuf + 1 jaune pour la dorure
  • une douzaine de cerises au sirop
  • 1 fève (que j’ai remplacé par une dragée comme je n’en avais pas)

Ne laissez jamais vos pâtes feuilletées attendre en dehors du réfrigérateur. Car pour avoir un beau feuilletage à la cuisson, il faut que la pâte reste bien froide. 

  1. Faites fondre le chocolat avec le beurre.
  2. Laissez le refroidir puis ajoutez lui l’oeuf et le Kirsch.
  3. Incorporez ensuite le sucre et la poudre d’amande : votre frangipane au chocolat est prête!

  4. Etalez un rouleau de pâte feuilletée. Découpez y un cercle de 25 cm de diamètre. 
  5. Répartissez la frangipane dessus en veillant à laisser 2 cm d’écart entre le bord et la frangipane.
  6. Déposez des cerises bien égouttées et dénoyautées un peu partout sur la frangipane (dans mon empressement, je les ai oubliées xD) .
  7. Placez la fève plutôt vers l’extérieur du cercle. 
  8. Badigeonnez les bords d’eau.
  9. Sortez votre deuxième rouleau de pâte feuilletée. Découpez à nouveau un cercle de 25cm de diamètre.
  10. Recouvrez votre disque de départ par ce nouveau disque. Appuyez bien avec vos doigts tout autour pour souder les bords. 
  11. Découpez le contour de la galette pour en lissez les bords (comptez environ 5mm), puis crantez les bords de la galette. 
  12. Conservez 1h au réfrigérateur.

  13. Préchauffez votre four à 180°C.
  14. A la sortie du réfrigérateur, retournez la galette sur son plat de cuisson (elle est maintenant à l’envers).
  15. Badigeonnez la de jaune d’oeuf une première fois et laissez la de nouveau 10 min au frais. 
  16. Appliquez une deuxième couche de dorure. Puis tracez un motif de votre choix sur le dessus de la pâte feuilletée à l’aide d’un couteau pointu. 
  17. Enfournez pour une trentaine de minutes jusqu’à ce que la pâte feuilletée soit bien dorée.
  18. Servez tiède ou à température ambiante. 

Petite info complémentaire :

Pour le placement de la fève : la placer vers l’extérieur du cercle diminue la probabilité que vous tombiez dessus lors de la découpe.

Vous pouvez faire caramélisez le dessus de la galette en la saupoudrant de sucre glace en fin de cuisson et en la passant rapidement sous le grill.

Ils ont testé :

Claudine de Cuisine de Gut

Truffes chocolat-noix de coco

[ratings]

Des truffes absolument simplissimes à réaliser et qui fondent agréablement en bouche tout en croustillant grâce aux brisures de biscuit secs! Voilà une petite douceur qui sera très appréciée. Cela peut faire un cadeau à offrir dans un panier gourmand, d’autant plus qu’elles se conservent très bien et assez longtemps, même si elles craignent les trop fortes chaleur.

Pour une soixantaine de truffes :

Ingrédients :

  • 12 petits beurre LU
  • 100g de beurre mou
  • 20g de cacao en poudre
  • 130g de sucre glace
  • 40g de noix de coco + un peu plus pour l’enrobage
  • 2 cas de kirsch
  1. Broyez les petits beurre.
  2. Travaillez le beurre en pommade, puis incorporez le cacao, le sucre glace et la noix de coco.
  3. Ajoutez ensuite les biscuits broyés et l’alcool. Mélangez bien.
  4. Laissez reposer au réfrigérateur pendant une demie-heure.
  5. Dans une assiette, disposez la noix de coco râpée supplémentaire. Formez des boules de pâte et roulez les dans la noix de coco râpée.
  6. Laissez durcir au réfrigérateur.

Petite info complémentaire :

Ces truffes se conservent 1 à 2 mois au frais.

Adaptez la quantité de sucre à votre palais. Vous pouvez également préparer une truffe surprise en insérant une cerise confite au coeur d’une boule de pâte.

Ananas givré et sa chantilly au kirsch

[ratings]

Vous vous souvenez du Smoothie Orgasmic ? Je vous l’avais présenté dans un ananas évidé. J’avais gardé la chair pour faire un sorbet. Je ne m’y connais pas trop en glace alors j’ai cherché sur la toile. Je suis tombée sur un site particulièrement complet, qui s’appelle Glace & Sorbet. J’ai divisé les quantités par moitié et j’ai ajouté un clou de girofle qui relève agréablement la saveur de l’ananas.

Cela prend un peu de temps à préparer. Il est nécessaire de s’y prendre la veille pour un résultat optimal. Si vous n’avez pas de sorbetière, ce n’est pas un problème non plus, ce sera juste un peu plus fastidieux.

J’ai servi l’ensemble dans un ananas avec 2 cuillères. Cela fait un beau tête à tête en amoureux!

Pour 2 personnes

Pour la glace (la veille):

  • 300g de chair d’ananas
  • le jus d’1/2 citron
  • 20mL d’eau
  • 20g de sucre
  • 1 clou de girofle
  • 1 blanc d’oeuf

Pour le service:

  • 10 cl de crème liquide très froide
  • 1 cas de kirsch
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • vermicelles de chocolat
  • cerise confite
  1. Préparez un sirop avec l’eau, le jus de citron, le sucre et le clou de girofle.
  2. Mixer la chair d’ananas. Si jamais il reste des fils, passez la purée d’ananas à la passoire (c’est assez désagréable de les retrouver dans la glace).
  3. Mélangez le sirop avec la purée d’ananas. Laissez au réfrigérateur 1 nuit pour que le mélange soit bien frais
  4. Le lendemain matin, montez le blanc d’oeuf en neige et incorporez le à la purée d’ananas.
  5. Mettez le mélange à turbiner, jusqu’à ce qu’il soit bien pris. Comptez bien 4h.

     

  6. Quand le sorbet est prêt, mélangez la crème liquide avec le kirsch et le sucre vanillé. Placez la crème dans un récipient au congélateur pendant une dizaine de minutes.
  7. Montez la crème en chantilly.
  8. Prélevez des boules de sorbet, déposez les dans l’ananas évidé (ou une belle coupe), surmontez d’une belle couche de chantilly, saupoudrez de vermicelles de chocolat puis placez la cerise sur le gâteau la chantilly.

Petite info complémentaire :

Pour vous simplifier la tâche, prenez de l’ananas au sirop. Remplacez l’eau, le jus de citron et le sucre, par 20mL de sirop.

Si vous n’avez pas de sorbetière, fouettez la glace au batteur toutes les heures pour éviter la formation de cristaux de glace.