Quiche oignon & camembert

Et me voilà repartie à faire des petites recettes compatibles avec mon mini four et au mon micro freezer. Mais si on perd en diamètre, on gagne sans conteste en hauteur et en gourmandise ! J’adore les quiches bien hautes comme celle-ci, où la fourchette s’enfonce dans un gisement de bonheur.

Comme d’habitude, j’improvise un peu la pâte à tarte. Laissez vous aller selon vos convenances : pâte à base de noix réduite en poudre, pâte au beurre, pâte industrielle… libre à vous ! Même si j’avoue que la touche de moutarde au piment d’Espelette donne un cachet intéressant à cette recette. J’ai choisi l’option fromage blanc pour le faible impact calorique en comparaison du beurre. 

Le camembert vient apporter du caractère, qui tranche agréablement avec la douceur sucrée de l’oignon et il donne une touche crémeuse à cette recette plutôt légère autrement. Si comme moi, vous adorez les oignons en quiche, je vous suggère de tester les recettes suivantes : quiche à l’oignon et au curry, quiche oignon chèvre miel ou encore quiche potiron, comté oignon confit à la bière

Les valeurs nutritionnelles en bas de la recette correspondent à une portion (soit 1/4 de la quiche). 

Imprimer

Quiche oignon & camembert

une quiche légèrement sucrée
Type de plat Quiche, Tartes & Tourtes
Cuisine France
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 45 minutes
Portions 4 personnes
Calories 312kcal

Equipment

  • moule rond de 18 cm de diamètre

Ingrédients

Pour la pâte à tarte

  • 60 g farine de blé
  • 40 g farine de maïs
  • 70 g fromage blanc
  • 10 g moutarde au piment d'Espelette

Pour la garniture

  • 420 g oignon
  • 1 cac huile de sésame
  • 1/2 cac ail semoule
  • 1/2 camembert (entre 100 et 125g)
  • 1 cas sésame facultatif

Pour l'appareil

  • 75 g lait
  • 3 oeuf
  • poivre

Instructions

  • Préchauffez le four à 210°C.

Préparation de la pâte à tarte

  • Mélangez les farines. Sablez avec la moutarde puis amalgamez la pâte en ajoutant le fromage blanc. Au besoin ajoutez un peu d'eau ou de fromage blanc, si vous n'arrivez pas à former une boule.
  • Réservez la pâte dans un film plastique au réfrigérateur le temps de préparer le reste.

Préparation de la garniture

  • Pelez et coupez les oignons en lamelles. Faites les revenir à feu moyen et à couvert dans une poêle avec l'huile de sésame et l'ail semoule. Remuez de temps en temps. Si les oignons accrochent, ajoutez une petite c.a.s d’eau.
  • Retirez les du feu une fois qu’ils sont devenus bien translucides et fondants.

Préparation de l'appareil

  • Coupez la moitié du camembert en dés et réservez le reste pour faire des lamelles à disposer sur le dessus.
  • Fouettez ensemble les oeufs avec le lait et une pincée de poivre.
  • Ajoutez ensuite les oignons (encore chauds) et les dés de camembert. Mélangez bien pour qu’ils soient tous bien enrobé de l'appareil.

Dressage et cuisson

  • Etalez la pâte de manière à foncer un moule de 18cm de Ø.
  • Versez le mélange à base d’oignon sur la pâte. Veillez à bien répartir les oignons un peu partout. Disposez les lamelles de camembert sur le dessus et parsemez éventuellement de sésame doré.
  • Enfournez pour 30-45 min. La surface doit être bien dorée.

Hachis parmentier de porc à la sauce tomate

Petite recette improvisée sur la base de la panure des schnitzels que j’ai utilisé pour faire mon sauté chinois au piment et gingembre. La panure contient du paprika fumé, de la réglisse et du laurier. Cela m’a intriguée et je me suis dit que cela ferait un assaisonnement de folie pour une sauce tomate. 

Cette recette est idéale pour utiliser des restes de rôti ou de côtes de porc. La sauce tomate parfumée va venir contrebalancer la sécheresse de la viande. 

Imprimer

Hachis parmentier de porc à la sauce tomate

Type de plat Gratin, Porc
Cuisine France, Hiver
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 50 minutes
Portions 4 personnes

Ingrédients

Pour la partie viande

  • 200 g porc
  • 150 g champignon
  • 100 g oignon
  • 30 cl sauce tomate ou coulis de tomate ou passata de tomate
  • 10 g huile d'olive
  • 2 cac origan séché
  • 1 cac paprika fumé
  • 1/4 cac ail semoule
  • 1/4 cac réglisse en poudre
  • 1/4 cac sel

Pour la purée

  • 450 g pomme de terre
  • 5 cl lait
  • 10 g beurre demi sel
  • 50 g parmesan

Instructions

Préparation du hachis

  • Pelez et émincez l'oignon. Hachez grossièrement la viande de porc. Pelez les champignons et coupez les en lamelles.
  • Faites revenir l'oignon et l'ail dans une grande casserole dans l'huile d'olive à feu moyen.
  • Quand l'ail commence à roussir, ajoutez la viande et faites la bien cuire.
  • Quand la viande est cuite, ajoutez les champignons et mouillez avec la sauce tomate mélangée aux épices (origan, paprika et réglisse). Couvrez et laissez mijoter 10 min à feu doux.

Préparation de la purée

  • En parallèle de la cuisson du hachis, pelez les pommes de terre, coupez les en cubes et plongez les 15-20 min dans de l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
  • Quand elles sont cuites, égouttez les et écrasez les à la fourchette avec le beurre et un peu de poivre. Puis ajoutez le lait chaud et mélangez jusqu'à avoir une purée homogène.

Dressage

  • Préchauffez le four à 230°C.
  • Versez le hachis au fond d'un plat à four, puis répartissez la purée par dessus. Saupoudrez d'une bonne couche de parmesan.
  • Enfournez pour 15-20 min le temps de faire gratiner le fromage.

Soupe verte au pesto

Ca sent clairement la vieille soupe de régime après cuisson mais le goût est autrement meilleur que l’odeur ! Franchement, vous pouvez y mettre tous les légumes verts que vous avez sous la main : épinards, chou de bruxelles, pois gourmand, petit pois, céleri branche, pois cassé pour donner du liant… Lâchez-vous !

J’ai utilisé les fleurettes du brocolis dans une poêle et pour ne rien perdre, j’ai mis à profit la tige dans cette soupe. Pour la rendre plus sexy, j’ai ajouté une touche de pesto.

Imprimer

Soupe verte au pesto

Type de plat Léger, Soupes
Cuisine Healthy, Hiver, Saint Patrick, Végétarien
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • 1 tige brocolis
  • 1 poivron vert
  • 1/2 oignon
  • 2 cas pesto
  • 1 bouquet garni
  • 1/2 L bouillon (volaille ou légumes)

Instructions

  • Ôtez les petites feuilles résiduelles de la tige de brocolis, coupez 0.5 cm de la base et coupez le reste en petits morceaux (pour limiter les fils) pour la soupe.
  • Epépinez le poivron puis coupez le en morceaux. Détaillez l'oignon en lamelles.
  • Déposez tous les légumes dans une grande casserole avec le bouquet garni et le bouillon de votre choix. Couvrez et laissez mijoter 15 min.
  • A la fin de la cuisson, ajoutez le pesto et mixez finement la soupe. Au besoin ajoutez encore un peu de bouillon ou de crème liquide.

Cake salé épinard, nigelle et fromage tressé

Il y a une adresse fabuleuse à Bruxelles quand on a envie de produits méditerranéens exotiques : le magasin GREAT à Meiser. Ils importent de nombreuses références turques, libanaises, nord-africaines … c’est vraiment le paradis pour vous fournir en épices improbables et en produits rares.

C’est donc là-bas que je me suis laissée tenter par un örgü peyniri ou fromage tressé. C’est un fromage turc, originaire de la région de Diyarbakir, produit à base de lait de vache. J’ai été surprise par sa consistance dure et son goût très salé.

Pour l’utiliser, je l’ai mis à dessaler toute une nuit dans de l’eau froide au réfrigérateur. l’extérieur du fromage s’est ramolli mais le coeur est resté assez dur. la combinaison avec les graines de nigelle me fait pense aux délicieux pains feta (pogaca) que nous apporte une de mes collègues turques !

Je suis repartie d’une recette de cake salée sur base de gâteau au yaourt. J’aime beaucoup cet appareil, il est léger et plus digeste que d’autres recettes.

Imprimer

Cake salé épinard, nigelle et fromage tressé

un cake de 16 cm de long
Type de plat Cakes salés
Cuisine Hiver, Printemps
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 45 minutes
Temps total 2 heures
Portions 6 personnes

Ingrédients

Pour la base de pâte à cake salé

  • 125 g yaourt
  • 210 g farine dont 60g de farine de riz complète
  • 25 g huile d'olive
  • 25 g lait
  • 3 oeuf
  • 1 cac levure chimique
  • 1/2 cac bicarbonate

Pour la garniture

  • 1 cas nigelle
  • 150 g épinard surgelé --> 50g après égouttage
  • 100 g fromage
  • 1/4 cac sel
  • 1/4 cac poivre

Instructions

  • Faites décongeler les épinards au micro onde, puis essorez les bien. de 150g d'épinards vous devriez tomber à 50g une fois essoré. Coupez les grossièrement au couteau et à la fourchette pour ne pas avoir de grands "fils".
  • Versez le yaourt et les oeufs dans un saladier et mélangez au fouet.
  • Ajoutez la farine mélangée à la levure, sel, poivre et graines de nigelles.
  • Terminez par ajoutez l’huile et le lait pour assouplir la pâte.
  • Ajoutez les ingrédients gourmands : épinards et fromage émietté. Mélangez délicatement à la spatule pour les répartir dans la pâte.
  • Versez la pâte dans un moule à cake de 26 cm de long et parsemez de quelques graines de nigelles.
  • Réservez le cake au moins 1h au réfrigérateur avant de préchauffez le four à 180°C.
  • Enfournez pour 45 min à 1h. La lame d'un couteau doit ressortir sèche.

Notes

Si vous avez des cakes qui ressemblent très régulièrement à des briques immangeable (pas cuites à coeur, ultra denses, avec une croûte très épaisse voire brûlée), il faut faire la cuisson à 160°C en chaleur taditionnelle. Votre cake sera peut-être un peu moins développé, mais il sera parfaitement cuit.
Pour un cake qui gonfle bien : réservez le au moins 1h au réfrigérateur puis déposez une fine bande de beurre au centre pour qu'il s'ouvre d'une jolie manière à la cuisson.

Porc pané au piment, citronnelle et cacahuète

J’ai récupéré dans un panier Too good to go, 2 lots d’escalopes de porc panées, les fameux Schnitzel autrichiens. N’étant pas spécialement adepte de ce genre de plats, j’ai décidé des les recycler dans une autre recette. Je voulais quelque chose de relevé et un peu asiatique. Je suis donc partie sur une recette de porc asiatique et épicé en adaptant la recette de poulet Gong Bao des Recettes d’une Chinoise.
Le Gong Bao est une méthode de cuisine qui associe le piment séché aux cacahuètes. Originaire du Sichuan c’est un plat épicé traditionnel que vous pouvez adapter de multiples manières !

La panure au paprika se marie étonnamment bien avec le côté pimenté de la recette d’origine. Le trio cacahuète-citronnelle-gingembre avec une touche de piment est vraiment magique. Ce sont les ingrédients clé de la sauce satay et c’est toujours un régal pour les papilles !

Avec le nouvel an chinois qui approche, c’est vraiment le moment de vous lancer dans cette recette de porc asiatique exotique !

Imprimer

Porc pané piment, citronnelle et cacahuète

Type de plat Porc
Cuisine Asie, Nouvel An Chinois
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 15 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • 300 g schnitzel (2 escalopes)
  • 1 oignon
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron jaune
  • 30 g cacahuète
  • 1 cas huile de sésame
  • 1/4 cac ail semoule

Pour la sauce

  • 3 cas eau
  • 2 cas vin Shaoxing
  • 2 cas thé fumé infusé
  • 1 cas sauce soja sucrée
  • 2 cac vinaigre de riz
  • 1 cac maïzena
  • 1/2 cac gingembre en poudre
  • 1/3 cac piment

Instructions

  • Coupez les oignons en gros morceaux. Epépinez les poivrons et coupez les en gros morceaux. Coupez la citronnelle en petits tronçons. Coupez les schnitzels en gros carrés.
  • Faites cuire les poivrons coupés 3-4 min à la vapeur.
  • Faites revenir les oignons, l'ail et la citronnelle dans l'huile dans une grande poêle à feu moyen.
  • Après 5 min, ajoutez les cacahuètes et les morceaux de viande, faites les bien dorer en remuant régulièrement.
  • Quand la bien et bien cuite, mélangez tous les ingrédients de la sauce ensemble. Ajoutez les poivrons dans la poêle, et arrosez avec la sauce. Mélangez rapidement car la sauce va épaissir assez vite.

Crêpes farcies St Jacques et potimarron

Pas le plus rapide à préparer mais Ô combien délicieux à manger ! Je me suis inspirée de la tradition des ficelles picardes pour ces crêpes farcies. Avec une garniture de coquille saint jacques dans une béchamel au potimarron aux petits morceaux de champignons séchés, le tout arrosé d’une touche de champagne. Ce n’est pas présentable, tellement c’est gratiné et bien ensaucé, mais c’est un plaisir à déguster.

J’ai préparé une pâte à crêpe moitié farine de sarrasin, moitié farine de blé. C’est plus facile à travailler qu’une pâte à galette, mais cela donne quand même un goût supplémentaire.

Pour le mélange médiéval, vous pouvez faire votre propre mix avec : de la cannelle, de la msucade, un peu de poivre, du gingembre et une pincée de clou de girofle.

Imprimer

Crêpes farcies St Jacques et potimarron

Type de plat Poissons & crustacés
Cuisine Automne, Chandeleur, Halloween, Hiver
Temps de préparation 40 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 1 heure
Portions 4 personnes

Ingrédients

Pour la garniture

  • 200 g saint jacques
  • 40 g échalote
  • 5 cl champagne
  • 75 g potimarron
  • 7 g champignon séché
  • 10 g beurre demi-sel

Pour la béchamel

  • 175 g potimarron
  • 20 cl lait
  • 10 g beurre demi-sel
  • 1 cas farine
  • 75 g crème liquide
  • 1/3 cac épices médiévales

Pour le dressage

  • 4 crêpe ou galette
  • 50 g gruyère

Instructions

Préparation de la garniture

  • Coupez le potiron de la garniture en petits dés.
  • Emincez les échalotes, faites la revenir avec les dés de potimarron dans une petite casserole à feu moyen dans le beurre.
  • Quand l'échalote est translucide, mouillez avec le vin et ajoutez les saint jacques. Couvrez et laissez mijoter 5 à 10 min (selon que vous utilisez des saint jacques fraiches ou surgelées).
  • Retirez les saint jacques et le potiron du bouillon à l'aide d'un écumoir puis mettez les champignons séchés dans le bouillon. Laissez les se réhydrater à découvert et à feu doux pendant 5 min. Réservez.

Préparation de la béchamel au potimarron

  • Coupez le potimarron en petits morceaux.
  • Faites les cuire dans un grande casserole avec le beurre à feu moyen pendant 5 min.
  • Saupoudrez de farine et du mélange d'épices, mélangez bien pour la répartir sur tous les morceaux. Laissez roussir 3 min puis mouillez avec le lait.
  • Passez à feux doux et laissez cuire à couvert 10-15 min en remuant de temps en temps pour que cela n'accroche pas au fond de la casserole.
  • Quand les morceaux de potimarron sont cuits (la lame d'un couteau d'enfonce facilement), retirez la casserole du feu et mixez pour lisser la béchamel.
  • Réservez 1 louche de béchamel puis versez les ingrédients de la garniture dans le restant (champignon, saint jacques, échalote et dés de potimarron). Mélangez bien pour les répartir dans la béchamel.

Dressage

  • Préchauffez le four à 200°C.
  • Versez une belle quantité de béchamel garnie au centre d'une crêpe. Repliez les bords par dessus la garniture pour former un paquet.
  • Badigeonnez le fond d'un plat à four avec un peu de béchamel à l'aide d'un pinceau, diposez les paquet de crêpes côte à côte, puis recouvrez du reste de béchamel.
  • Parsemez de gruyère râpé et enfournez pour 15 min, le temps de faire gratiner le fromage.

Tourte au canard à l’Angevine

J’ai utilisé une conserve de canard à l’Angevine Maudet-Cousin pour préparer cette délicieuse tourte. Bon esthétiquement, elle est un peu pathétique parce que je l’ai faite avec les chutes de pâte feuilletée de ma galette noisette-citron, mais elle cartonne sur le goût !

Imaginez du confit de canard qui s’effiloche tout seul, entouré d’une sauce sirupeuse au vin d’Anjou et accompagné de petits champignons de Paris et de chanterelles…

Terriblement gourmand, à réserver à un soir de déprime pour se remonter le moral avec un plat bien chaud et réconfortant !

Imprimer

Tourte au canard à l'Angevine

un moule à tarte de 18 cm de diamètre.
Type de plat Canard, Quiche, Tartes & Tourtes
Cuisine France
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 50 minutes
Portions 2 personnes

Ingrédients

  • 1 petite conserve canard à l'Angevine Maudet-Cousin (environ 85g de confit de canard + le reste en sauce et champignon de paris)
  • 250 g chanterelle
  • 50 g échalote
  • 1/4 cac ail semoule
  • 10 g beurre
  • 2 cas vin rouge
  • 2 cas fond de veau
  • 2 pâte feuilletée

Instructions

Préparation de la farce

  • Préchauffez le four à 210°C.
  • Emincez finement l'échalote.
  • Faites la revenir dans une cocotte avec beurre avec l'ail à feu moyen. Quand l'échalote est translucide ajoutez les champignons.
  • Quand les champignons sont mous, ajoutez le vin rouge et saupoudrez avec le fond de veau. Résuidez à feu doux et mélangez bien. La sauce va épaissir.
  • Ajoutez le contenu de la conserve dans la cocotte, en prenant soin d'émietter les morceaux de canard. Mélénagez bien et retirez du feu.

Façonnage

  • Fonçez un moule à tarte de 18 cm de diamètre avec une première pâte feuilletée tout juste sortie du frigo. Piquez le fond de pâte avec une fourchette.
  • Versez la garniture dessus (dans l'idéal, il vaut mieux laisser la garniture refroidir totalement, cela permet à la pâte feuilletée de mieux se développer, sans perdre son feuilletage).
  • Recouvrez de la deuxième pâte feuilletée, tout juste sortie du frigo encore une fois. Soudez bien les bords. Percez une cheminée au centre et badigeonnez d'oeuf battu.
  • Enfournez pour 20 à 25 min.

Maki surimi-concombre-tomate

C’est parti pour une recette régressive de maki avec du surimi et un soupçon de sophistication avec une sauce mélange de fromage frais et de tapenade de tomate. Avec ses morceaux de concombre, ce maki est ultra frais et croquant. Il va de paire avec mon maki avocat crevette.

Si vous utilisez du riz rond complet, pensez bien à augmenter un peu la quantité d’eau et à prolonger le temps de cuisson pour ne pas avoir un riz croquant.

Imprimer

maki surimi-concombre-tomate

Type de plat Poissons & crustacés
Cuisine Japon
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 15 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 8 maki

Ingrédients

Pour le riz à sushi

  • 75 g riz
  • 96 g eau
  • 15 mL vinaigre de riz
  • 5 g sucre
  • 1 g sel

Pour la garniture

  • 1 feuille nori
  • 3 baton surimi
  • 35 g concombre

Pour la sauce

  • 30 g fromage frais
  • 20 g tapenade tomate Père Olive

Instructions

Préparation de la sauce

  • Mélangez les deux ingrédients ensemble.

Prépration du riz à sushi

  • Versez le riz dans un bol, recouvrez d'eau froide et frottez les grains de riz entre vos mains. L'eau se trouble. Egoutez le riz et renouvelez l'opération jusqu’à ce que l’eau reste claire. Comptez entre 7 et 9 lavages. Laissez le riz s'égoutter dans la passoire pendant 20 min.
  • Versez le riz égoutté dans une casserole, ajoutez le volume d’eau nécessaire. Couvrez et laissez reposer 30 minutes à température ambiante.
  • Portez l'eau à ébullition à feu doux et à couvert. Laissez ensuite mijoter 12 min. Retirez du feu et laissez reposer 15 min. Pendant la cuisson, mélangez le vinaigre de riz avec le sucre et le sel. Portez à ébullition et retirez du feu.
  • Répartissez le riz cuit à plat dans un grand tupperware. Puis arrosez ensuite avec la sauce et mélangez délicatement.
  • Répartissez le riz cuit à plat dans un grand tupperware. Puis arrosez ensuite avec la sauce et mélangez délicatement.
  • Une fois assaisonné, recouvrez le riz avec un linge en coton humide (comme un torchon propre ou autre) et laissez le refroidir jusqu’à atteindre la température ambiante.

Dressage

  • Recouvrez la natte en bambou de film étirable.
  • Déposez la feuille d'algue sur la natte, recouvrez la de riz, en laissant une bande de 2-3 cm sans riz. Tartinez le riz avec la sauce.
  • Déposez en ligne le concombre et les batons de surimi
  • Roulez l'algue autour de la garniture en serrant avec vos doigts, pour que les ingrédients soient bien serrés les uns contre les autres.
  • Découpez le rouleau en deux en son milieu, puis chaque moitié en deux et ainsi de suite jusqu'à avoir des tranches de l'épaisseur de votre choix. Coupez les extrémités pour avoir une coupe bien nette.

Tartiflette de patates douces aux gésiers de canard

Je déclare officiellement ouverte la saison des publications des recettes d’hiver ! Et on commence en fanfare avec une tartiflette ! Mais pas la bonne vieille version traditionnelle savoyarde, aux oignons, petits lardons et vin blanc ! On embarque pour quelque chose de plus doux, avec des patates douces mais aussi des gésiers de canard pour la gourmandise.

Comme les lardons, les gésiers permettent d’apporter un côté gras, protéiné et bien salé. C’est une bonne manière de conserver l’esprit de la tartiflette tout en ayant une version halal.

Imprimer

Tartiflette de patates douces aux gésiers de canard

Type de plat Canard, Gratin, Pommes de terre
Cuisine Hiver, Montagne, Savoie
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 45 minutes
Temps total 1 heure
Portions 4 personnes

Ingrédients

  • 680 g patate douce (2 grosses)
  • 175 g oignon (1 moyen)
  • 300 g gésier
  • 500 g reblochon

Pour la béchamel

  • 40 cl lait
  • 4 cac maïzena
  • 1/4 cac muscade
  • 1/4 cac sel

Instructions

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Pelez les patates douce et coupez les en gros dés. Faites les cuire 4 min à la vapeur.
  • Emincez grossièrement l'oignon et faites le revenir dans une casserole avec les gésiers. Le gras des gésiers va servir à tout faire revenir.
  • Au bout de 5 min, ajoutez les patates douces et poursuivez la cuisson 10 min en remuant bien pour tout enrober de gras.
  • Verser dans un plat à four.

Préparation de la béchamel

  • Mélangez tous les ingrédients de la béchamel.
  • Faites épaissir dans une casserole à feu moyen sans cesser de mélanger.
  • Versez sur la poêlée gésier-patate douce.
  • Coupez le reblochon en deux dans le sens de l'épaisseur et recouvrez la poêlée avec en plaçant la croûte vers le haut.
  • Enfournez pour 25-30 min, le temps pour le fromage de fondre et gratiner. Prolongez ou passer sousle grill si vous souhaitez quelque chose de plus croustillant.