Bellevue noisette (Christophe Felder)

IMG_1507

Ce gâteau de Christophe Felder a été largement plébiscité sur toute la toile. On lui prête une texture extraordinairement fondante, une délicate croûte craquelée et aussi un plaisir sans culpabilité.

Ce gâteau au chocolat est véritablement un concentré de bonheur. Le coeur est fondant, les bords extérieur du gâteau plutôt aériens. Si les nuages lourds d’orages étaient comestibles, je suis sûre qu’ils auraient cette texture en bouche. MAIS ! Car il y a toujours un mais ! Il n’est pas tout à fait sans reproche, car il contient tout de même de la crème. Alors certes la teneur en matières grasses est plus faible dans la crème que dans du beurre mais ce gâteau n’est pas 100% innocent !IMG_1493Décortiquons un peu cette merveille… Le miracle tient à son goût assez intense en cacao (merci au chocolat à 72%) et à ses oeufs en neige montés en meringue qui sont incorporés à la préparation. Ce sont eux qui confèrent en partie cette texture irrésistible au gâteau et sa petite croûte sympathique. En outre, il ne contient quasiment pas de farine. A la place, on trouve de la poudre d’amande. J’ai tenté cette version originale et la texture légèrement granuleuse en bouche m’a moyennement plu. Alors dans une seconde tentative, je l’ai remplacée par de la pâte de noisette. Attention, je parle bien de pâte de noisette (sans sucre, ni huile ajoutée) et pas de pâte à tartiner ! La granulométrie plus fine accentuait le côté fondant en plus de donner une saveur de noisette hautement addictive !

Du coup, je vous offre une version légèrement revisitée du Bellevue de Christophe Felder. Et je vous suggère fortement de remplacer comme moi la poudre de « noix » par un beurre (ou une pâte si vous préférez) de « noix ». Autre conseil, ne prenez pas un moule trop grand (18 ou 20cm). Comme cela vous aurez un gâteau épais et encore plus fondant ! Pas de panique, le gâteau risque de beaucoup gonfler à la cuisson puis de retomber.

IMG_1492 IMG_1500 IMG_1504

Imprimer la recette
Bellevue noisette
Une merveille de fondant en bouche, une saveur intense en chocolat complétée par les notes gourmandes et grillées de la pâte de noisette.
Bellevue noisette
Temps de Préparation 10 min
Temps de Cuisson 25 min
Portions
personnes
Ingrédients
Temps de Préparation 10 min
Temps de Cuisson 25 min
Portions
personnes
Ingrédients
Bellevue noisette
Instructions
  1. Préchauffez le four à 170°C en chaleur tournante.
  2. Râpez le chocolat jusqu'à le transformer en une poudre grossière. Faites bouillir la crème avec le lait et versez la sur le chocolat râpé. Mélangez au fouet pour lisser la préparation.
  3. Séparez le blanc des jaunes d'oeufs. Incorporez les jaunes un à un au mélange au chocolat.
  4. Incorporez ensuite la farine et la pâte de noisette.
  5. Montez les blancs en neige. Quand ils commencent à devenir ferme, ajoutez le sucre et continuez à fouetter. La préparation va devenir collante, lisse, brillante mais toujours ferme.
  6. Incorporez délicatement cette meringue à la préparation au chocolat à l'aide d'une spatule et en soulevant bien l'appareil.
  7. Beurrez et cacaotez (même principe que fariner mais avec du cacao en poudre) un moule à charnière de 18 ou 20 cm de diamètre.
  8. Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 25 à 30min.
Partager cette recette

24 commentaires

    • désolée… je n’en ai plus mais vu la rapidité à préparer, je peux t’en proposer un tout chaud sorti du four pour la fin de ton repas de Pâques ! 😉

    • Allez, viens ! on va se remonter ensemble, la journée a été dégueulasse ici aussi. J’ai du crumbcake à la pomme pour compléter 😉

  1. rolalala j’adore ce gateau a la base i la eu un franc succes chez moi parcontre le fait de le realiser aux noisettes c’est une double gourmandise car j’adore la saveur des noisettes je retiens
    bisous

  2. Ho mais c’est quoi ce truc ça m’a tout l’air d’être une tuerie, ou je rêve?? J’essaie de décrocher du chocolat mais là, c’est pas cette fois ci que je vais résister!! bisous!

    • hahah ! moi ca fait longtemps que j’ai compris que décrocher du chocolat était un combat perdu d’avance ^^

  3. Ce n’est pas ma tasse de thé moi.. ce style de gâteau felder ou pas je ne peux qu’en prendre un petit bout, en général pour faire plaisir à celle qui l’a fait ! Je ne suis pas suffisamment chocolat sans doute ! Tu l’as superbement réussi Christelle !! bises

    • Je t’envie presque de ne pas raffoler du chocolat !je suis incapable de lui résister et encore moins quand il est fondant et dégage ses effluves suaves et capiteuses !

        • même le gâteau au yaourt me fait envie maintenant à cause de la promesse de sa simplicité et de son goût de vanille pure !

    • Merci 🙂 et pourtant, j’avais un peu honte de mes photos prises à l’arrache à l’iphone sans grande précaution…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *